Le RSSG condamne l’assassinat de 2 civils et 6 officiels maliens à Kidal

4
Nord du Mali
Des soldats de la Minusma au Mali.

Bamako, le 18 mai 2014 – Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la MINUSMA M. Albert Koenders condamne de la manière la plus ferme l’assassinat de 2 civils et 6 officiels maliens au gouvernorat de Kidal.

 

“Ce crime barbare est totalement inacceptable et les responsables devront répondre de leurs actes. Une enquête doit être menée rapidement afin de vérifier lesfaits et de traduire les responsables devant la justice, la MINUSMA soutiendra tous les efforts dans ce sens, ” a déclaré M.Koenders.

 

“Nous présentons nos condoléances au gouvernement malien ainsi qu’aux familles des victimes, ” a-t-il conclu.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. je demande à tous les MALIENS de projeter une marche pour dénoncer l’attitude de la FRANCE et de la MUNISMA SUR LE CAS DE kIDAL

  2. C'est aux maliens de prendre leurs responsabilités.Ni la MINUSMA, ni la France n'agiront pour l'intérêt du Mali.
    Le Mali doit savoir que la France, aujourd'hui, n'est pas un ami et que pour des question de souveraineté, nous devons agir,pour montrer notre détermination, faire comprendre à l'opinion nationale et internationale que le défi du recouvrement de la souveraineté sur Kidal est une question de vie ou de mort pour tous les maliens.
    Nos condoléances aux familles des victimes.

  3. C’est aux maliens de prendre leurs responsabilités.Ni la MINUSMA, ni la France n’agiront pour l’intérêt du Mali.
    Le Mali doit savoir que la France, aujourd’hui, n’est pas un ami et que pour des question de souveraineté, nous devons agir,pour montrer notre détermination, faire comprendre à l’opinion nationale et internationale que le défi du recouvrement de la souveraineté sur Kidal est une question de vie ou de mort pour tous les maliens.
    Nos condoléances aux familles des victimes.

  4. La MINUSMA est une organisation toujours aux regrets et condamnations, jamais de solution concretes. on ne veut pas de la MINUSMA. C’est eux le problème ce n’est plus seulement les criminels du MNLA.

    Trop c’est trop… Le peuple et le gouvernement doivent prendre leurs responsabilités…. Cela devient du n’importe quoi…

Comments are closed.