Talahandak (Kidal) : Opération de représailles d’Ansar Dine contre le Mnla

9

Jeudi 24, une base de la CMA a été attaquée par des Djihadistes à Talahandak, à la frontière Algérienne. La localité est une zone de transit pour les trafiquants, un carrefour qui donne accès au Niger et à l’Algérie. Cette attaque, une semaine après celle qui a vu le MNLA mettre en déroute, le 19 décembre, après de violents affrontements un groupe Ansar Dine à 225 km au Nord-est de la ville de Kidal. Les combats ont fait 4 morts et 3 prisonniers du côté d’Ansar Dine.

Dans un communiqué, Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) informe l’opinion publique nationale et internationale que tôt dans la matinée du Jeudi 24 Décembre, son poste de sécurité à Talahandak près de la frontière avec l’Algérie a été la cible d’une attaque terroriste.

L’assaut contre ce poste situé dans la région de Kidal, par une « coalition des groupes terroristes présents dans cette zone, a fait six (6) morts et des blessés du côté du MNLA, deux (2) véhicules détruits avec destruction de commerces civils », indique le communiqué. Du côté des assaillants, il y’a eu aussi des pertes humaines et des blessés. Deux véhicules de CMA auraient été détruits. Selon Ambéry Ag Rhissa membre de la CMA joint au téléphone par le Studio Tamani, « Il y a une escadrille de quinze pick-up qui ont attaqué le poste de la CMA le matin de bonne heure. Les quinze voitures se sont mêlées à la population. Ils ont donc utilisé la population comme une sorte de bouclier. C’était quinze véhicules lourdement armés avec des mitrailleuses et des mortiers. Après trois heures de combat, quand les éléments du poste ont vu que les assaillants se mêlaient à la population, ils ont replié ».

De sources locales, la tension est vive dans la région. Ces mêmes sources affirment qu’à Kidal, les habitants vaquent à leurs occupations mais avec beaucoup d’inquiétude. Selon des témoignages, une partie du dépôt de carburant du MNLA a été prise par les djihadistes et une autre brûlée. La maison du chef du MNLA qui est sur place a été brûlée.

Le MNLA aurait dépêché des renforts. C’est une unité antiterroriste du MNLA, chapeautée par Barkhane, qui serait partie sur les lieux. Des djihadistes ont emportant avec eux des éléments que ladite unité antiterroriste avait fait prisonniers, il y a une semaine de cela.

Le 19 décembre, en effet de violents affrontements ont opposé  une unité Touareg à une katibate d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), à 225 km au Nord-est de la ville de Kidal. « Les combats ont fait 4 morts parmi les terroristes, nous avons également fait 3 prisonniers. Des équipements militaires ont été saisis ainsi que des talkies-walkies et un lot des motos », a indiqué un haut responsable du Mouvement nationale de libération de l’Azawad.

 

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. MALIWEB, SVP ARRETEZ UNE BONNE FOIS DE PUBLIER DES “ARTICLES” NON SIGNES DE QUI QUE CE SOIT!!! 👿 👿 👿 👿 👿

    C’EST UNE QUESTION DE RESPECT POUR CEUX QUI VOUS LISENT D’UNE PART, ET C’EST AUSSI TOUT SIMPLEMENT UNE QUESTION DE………..CREDIBILITE POUR VOUS! 👿 👿 👿 👿

  2. Très bien laissez les se massacrer l’essentiel ne pas toucher nos militaires et la force étrangères.

  3. C'est de n'importe quoi le MNLA est aussi une organisation terroriste qu'on le veuille ou pas ceux sont eux qui ont longtemps travaillé avec ces gens là pour destabiliser le pays non

  4. Je lance un appel a tous les autorités Malien de se lever pour deloger ces terroristes ,enfin de reserver l’intégritée territoriale de notre pays Maliba.

  5. MNLA et ANSAR DINE ils sont tous des terroristes et des criminels la ville de KIDAL ne devra pas exister on doit détruire c’est tout 😈 😈 😈

  6. Le MNLA est lui-même un mouvement terroriste accepté par l’Etat malien alors que tous les maliens sont convaincus de cela. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités et exiger la présence de l’administration à Kidal. Tant que IBK et le gouvernement ne commenceront pas par l’installation de l’administration sécurisée par les FAMA, on va tourner en rond avec ces gens de mauvaise foi!

  7. «C’est une unité antiterroriste de MNLA chapeautée par barkhane,qui serait partie sur les lieux»
    Le mnla qui a une unité antiterroriste comme une armée nationale.Former par qui?
    N’avons nous pas là la vraie esquisse d’un ÉTAT indépendant?
    QU’ALLAH SAUVE LE MALI!

  8. Qui vivra verra.Que s'est il passe en 2012 ? .Tous ceux qui ont trahi ce pays le veront a leur depend sans doute inchallah. C'est le debut,les apatrides attendez la suite.

  9. Qui vivra verra.Que s'est il passe en 2012 ? .Tous ceux qui ont trahi ce pays le veront a leur depend sans doute inchallah. C'est le debut,les apatrides attendez la suite.

Comments are closed.