Tessalit: Iyad met à exécution sa menace contre la France

3
Terrorisme : Iyad Ag Ghaly, toujours influent, toujours insaisissable
Iyad Ag Ghali © AFP

L’organisation islamique Ançardine, dirigé par le chef terroriste Iyad Ag Ghaly, a revendiqué la récente mort de 3 soldats français de la force Barkhane. En revendiquant cet attentat, Iyad met à exécution la menace qu’il avait proférée à l’égard de la France quelques jours  auparavant. En effet, lors du 3ème congrès du Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) tenu du 7 au 9 avril 2016 à Kidal, Ançardine avait, dans un message adressé aux participants, érigé, en plus de l’Etat malien, la France au rang de premiers ennemis du peuple de l’Azawad. Pour le groupe islamiste d’Iyad Ag Ghaly, la victoire sur  l’Etat du Mali va de pair avec le combat contre la France. Dans le message, Iyad dit aux combattants du MNLA : “Vous ne serez détachés du colon malien que lorsque vous aurez combattu son père (protecteur),  la France”. Toujours dans le même message, Ançardine déclare:

 

Lisez la suite en cliquant ici

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. La France peut bien neutralisé iyad AG agaly si elle si met réellement elle peut localisé iyad et mettre fin à sa folie meurtrières en sortant des calculs politique iyad est à neutralisé que les chose claire il est trop dangereux pour envisage de négociations avec lui il a choisi sont camp qui est l'islam radical passant par le terrorisme il n'est plus fréquentable

  2. La France peut bien neutralisé iyad AG agaly si elle si met réellement elle peut localisé iyad et mettre fin à sa folie meurtrières en sortant des calculs politique iyad est à neutralisé que les chose claire il est trop dangereux pour envisage de négociations avec lui il a choisi sont camp qui est l'islam radical passant par le terrorisme il n'est plus fréquentable

Comments are closed.