Kayes : Les clés de 40 logements sociaux remis aux bénéficiaires

2

Dans le souci d’offrir des logements à tous les maliens et de leur permettre de vivre une vie décente loin des multiples soucis de la location, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita a initié dans son programme présidentiel une place de choix à la construction de 12 566 logements sociaux au profit des nécessiteux. Le samedi 20 Juillet 2019, 40 heureux bénéficiaires de la cité des rails ont reçu les clés de leurs logements des mains du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du logement social Hama Ould Sidi Mohamed Arbi qui était accompagné par le gouverneur de la région de Kayes Mahamadou Z Sidibé, le Directeur général de l’office malien de l’Habitat Sékou Demba ainsi qu’une forte délégation constituée d’acteurs incontournables du département.

Sans répit, les opérations de distribution des logements sociaux continuent au Mali. Les 40 bénéficiaires de Kayes ont reçus leurs clés des mains du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du logement social Hama Ould Sidi Mohamed Arbi qui a souligné que ces logements sociaux dont il remettra bientôt les clés aux bénéficiaires sont composés de type F3B tôle et  qu’ils sont bâtis sur un site viabilisé et morcelé en parcelle de 72,7 m2 et comprend un salon, deux chambres, une toilette, un débarras, un hall et deux terrasses couvertes. Il a révélé que les travaux ont été réalisés par des entreprises maliennes pour un coup total hors taxes de Trois cent soixante seize millions huit cent quatre vingt sept mille cent (376 887 100 FCFA). Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du logement social a aussi signalé que les travaux de viabilisation du site de khouloum ont été réalisés par des entreprises maliennes et ont coûté  deux cent soixante dix sept millions cent dix mille sept cent trente cinq mille (277 110 735) FCFA hors taxes. Le ministre a noté que les études et les contrôles ont été évalués à quatorze milliards neuf cent soixante un millions quatre cent quatre vingt douze mille (14 961 492) FCFA hors taxes et qu’en somme que le cout total de l’opération s’élève à six cent soixante huit millions neuf cent cinquante neuf millions trois cent vingt sept mille (668 959 327) FCFA hors taxes et entièrement financé par le budget national. Le logement est cédé aux bénéficiaires au prix de Huit millions (8 000 000) de FCFA par unité avec une subvention de huit millions sept cent vingt trois mille neuf cent quatre vingt trois mille (8 723 983) FCFA a informé le ministre avant de divulguer le montant total de la subvention pour les 40 logements sociaux qui selon lui s’élève à trois cent quarante huit millions neuf cent cinquante neuf mille trois cent vingt sept (348 959 327) FCFA soit 52,2% du montant de l’opération non compris les exonérations fiscales et le prix du foncier précise Hama Ould Sidi Mohamed Arbi. « Pour l’attribution des logements, une commission indépendante composée des représentants des différents départements, des services techniques de l’administration et de la société civile a été constituée » a clarifié le ministre avant d’exhiber qu’à l’image des programmes antérieurs, que la rétrocession  aux bénéficiaires est de trente deux mille six cent soixante sept (32 667) FCFA et s’étale sur une période de 25 ans sans intérêt. « Ces mensualités comprennent en plus des frais bancaires de Deux mille (2000) FCFA, la garantie en cas de décès qui est de quatre mille (4000) FCFA par mois et qu’en cas de décès que l’entreprise de garantie paye reste des loyers » précise le ministre. Il a rappelé que c’est 12 566 logements sociaux qui ont été mis en chantier par le président de la République via son programme présidentiel pour un montant de plus de deux milliards de FCFA créant ainsi plus de 100 000 emplois à travers le pays. Avant de remettre les clés à certains bénéficiaires, le ministre a invité les bénéficiaires à veiller au remboursement correct des mensualités, à la salubrité et à l’hygiène des lieux. Adama Maiga, le président de la commission locale d’attribution a mentionné que la commission à travailler dans la plus grande transparence et que ce sont les plus méritants qui ont été choisis. Mody Diallo le porte-parole des bénéficiaires a remercié les autorités maliennes pour cette initiative qui à ses yeux contribue largement à lutter contre la pauvreté et la précarité. Il a rassuré le ministre qu’ils veilleront à rembourser leurs dettes afin de permettre à l’Etat d’en construire pour d’autres nécessiteux. Le ministre a remis les clés de certains bénéficiaires et procéder à la coupure du ruban symbolique en compagnie du gouverneur de Kayes.

Visite aux notabilités de la capitale des rails et aux enfants du village SOS de Khouloum

Avant de procéder à la remise des clés des logements sociaux aux bénéficiaires, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du logement social Hama Ould Sidi Mohamed Arbi a rendu une visite de courtoisie aux notabilités de la capitale des rails. Visite qui a été une aubaine pour les notables de Kayes de formuler des bénédictions en faveur du Mali et de lui permettre de surmonter les obstacles qui se dressent sur son chemin. Le ministre s’est aussi rendu au village d’enfants SOS de khouloum afin de rencontrer les 461 enfants issus de 94 familles indigents de khouloum, Soutoucoulé, Doussoucané et Soubouciré Ndi et leurs encadreurs.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Le Ministre a tapé à côté . IBK n’est pas l’initiateur des logements sociaux. Il faut dire les choses clairement . Avant lui des milliers de logements sociaux ont été octroyé aux maliens. Même dans ces attributions c’est bien sous IBK que la magouille à grande échelle a été constatée , avec des logements sociaux restants que le gouvernement vend à plus de 33.000.000 F CFA. Personne ne connaîtra la destination de ces fonds.

  2. Chers lecteurs de maliweb, regardez bien les chiffres, soit le journaliste ne connait rien des chiffres ou il tente de nous faire dormir debout en jouant à cet exercice de millions et de milliards très très confus
    Lisez bien notre journaliste Moussa Samba DIALLO.
    Le ministre a noté que les études et les contrôles ont été évalués à quatorze milliards neuf cent soixante un millions quatre cent quatre vingt douze mille (14 961 492) FCFA hors taxes et qu’en somme que le cout total de l’opération s’élève à six cent soixante huit millions neuf cent cinquante neuf millions trois cent vingt sept mille (668 959 327) FCFA hors taxes et entièrement financé par le budget national. Le logement est cédé aux bénéficiaires au prix de Huit millions (8 000 000) de FCFA par unité avec une subvention de huit millions sept cent vingt trois mille neuf cent quatre vingt trois mille (8 723 983) FCFA a informé le ministre avant de divulguer le montant total de la subvention pour les 40 logements sociaux qui selon lui s’élève à trois cent quarante huit millions neuf cent cinquante neuf mille trois cent vingt sept (348 959 327) FCFA soit 52,2% du montant de l’opération non compris les exonérations fiscales et le prix du foncier précise Hama Ould Sidi Mohamed Arbi. « Pour l’attribution des logements, une commission indépendante composée des représentants des différents départements, des services techniques de l’administration et de la société civile a été constituée » a clarifié le ministre avant d’exhiber qu’à l’image des programmes antérieurs, que la rétrocession aux bénéficiaires est de trente deux mille six cent soixante sept (32 667) FCFA et s’étale sur une période de 25 ans sans intérêt. « Ces mensualités comprennent en plus des frais bancaires de Deux mille (2000) FCFA, la garantie en cas de décès qui est de quatre mille (4000) FCFA par mois et qu’en cas de décès que l’entreprise de garantie paye reste des loyers » précise le ministre. Il a rappelé que c’est 12 566 logements sociaux qui ont été mis en chantier par le président de la République via son programme présidentiel pour un montant de plus de deux milliards de FCFA créant ainsi plus de 100 000 emplois à travers le pays.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here