8ème édition de Noël Hip-Hop : Quand le RAP rayonne avec le vivre ensemble

0

La huitième édition  du festival  du Rap intitulé ‘’Noël Hip-Hop’’,  reporté en 2020 en raison de la crise sanitaire, a démarré ce 9 juin et prendra fin le 11 juillet 2021.

La saison de la découverte des  nouveaux talents dans le hip-hop est désormais lancée pour une durée d’un mois. Les initiateurs de ce festival culturel  étaient face à la presse, le mercredi dernier, à l’Institut français. Réputé désormais la meilleure tribune pour dénicher les nouveaux rappeurs,   les festivaliers sillonneront plusieurs régions du sud, du centre et du nord pour   donner la parole aux jeunes pour s’affirmer.

Un cadre, selon le promoteur du festival, Karou Kaba,  pour transporter le Rap dans  ces régions et développer l’entrepreneuriat culturel chez les jeunes à travers la chanson, la Dance Battle, le Slam, la Graffiti et les concerts.  L’occasion sera indiquée par les organisateurs pour coacher  les jeunes rappeurs sur le contenu de leurs textes, véhiculer des messages de sensibilisation sur le vivre ensemble : les enjeux des conflits, la migration, le respect de l’égalité des genres, de la santé de reproduction et l’atteinte des objectifs du développement durable.  En bref, des panels seront organisés  avec comme objectif  de promouvoir les meilleurs talents, de créer un brassage culturel entre les jeunes artistes  maliens.

Autant d’évènements inédits qui rassembleront  des activités culturelle cent pour cent Hip-Hop, où les jeunes talents pourront  se voir bénéficier d’un encadrement  et d’une éventuelle production. Une finale est prévue le 11 juillet, date de la clôture du festival, à Koulikoro dans toutes les tendances en rapport avec le RAP. Le festival bénéficie du soutien de l’Union Européenne qui y voit de ce festival une tribune  pour la production des œuvres matérielles et immatérielles dans la cadre du renforcement de la cohésion sociale autour des expressions culturelles qui rassemblent les jeunes Maliens.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here