Festival mamelon de Sikasso (FEMAS) : Promouvoir l’art urbain comme vecteur de développement

0

La 2è édition du Festival Mamelon de Sikasso (FEMAS) s’est tenue du 18 au 21 mai dernier. Durant 4  jours, la ville de Kénédougou a particulièrement vibré au rythme de l’art urbain et du savoir culturel Sénoufo. L’un des objectifs de cet évènement culturel majeur est de promouvoir l’art urbain comme un vecteur de développement dans l’industrie culturelle au Mali. 

Lancé le mercredi 18 mai dernier par le gouverneur de la région de Sikasso, en présence de Salifou Telly, promoteur du Festival Mamelon de Sikasso, Abou Djitteye, directeur du Festival, ainsi que plusieurs notabilités de la ville.

Pendant les quatre (4) jours, plusieurs activités ont été organisées par la Direction du festival, notamment des conférences-débats, concerts géants animés par des jeunes artistes et des vedettes de la musique malienne et internationale, des ateliers d’échanges et de formation dans le domaine de l’Art urbain, des concours de chorégraphie entre les établissements scolaires, des visites de sites touristiques et des activités sportives.

Selon Abou Djitteye, le Festival Mamelon de Sikasso (FEMAS) est un évènement culturel qui vise le statut d’une grande rencontre annuelle du savoir-faire et du savoir-être du Kénédougou. “Le FEMAS, au fil des années, sera une semaine commerciale unique du genre qui va allier de façon magistrale l’art urbain, le développement social et l’intégration des peuples. Une semaine de découvertes, d’échanges et de partage entre des artistes musiciens, des professionnels des corps de métiers de l’artisanat malien, les établissements hôteliers, restaurants, établissements scolaires, mélomanes, exposants, vendeurs de produits agricoles, etc.”, explique-t-il.

Il précise également que le FEMAS se veut d’abord un évènement culturel à caractère touristique, avec un accent particulier sur la tradition et les modes de vie de la zone. “En intégrant de plus en plus les régions limitrophes des pays voisins, le FEMAS se renforcera dans les prochaines éditions avec des peuples invités venant du Mali et d’ailleurs à partager leur histoire en général avec un fort accent culturel. Les principaux objectifs du FEMAS sont : promouvoir l’art urbain comme vrai vecteur de développement dans l’industrie culturelle au Mali ; contribuer à la sauvegarde de l’expression artistique et culturelle de notre patrimoine national et promouvoir la ville de Sikasso comme une ville créative, dynamique, culturelle et touristique et participer à la sauvegarde de l’environnement et des sites touristiques de Sikasso”, a-t-il laissé entendre.

Orange-Mali sponsor officiel de grands événements culturels

Toujours présent comme numéro 1 de grands évènements culturels au Mali, Orange-Mali à une fois de plus décidé d’accompagner cette deuxième édition du Festival Mamelon de Sikasso (FEMAS). Selon Kadia Makandji, chargé de sponsoring événementiel à Orange-Mali, c’est l’ancien Festival international de musique urbaine et mode de Sélingué qui est maintenant passé à Sikasso depuis 2 ans sous le nom de Festival Mamelon de Sikasso (Femas). “Comme à l’accoutumée, nous avons accompagné ce festival parce qu’aujourd’hui Orange-Mali est reconnu comme le partenaire numéro 1 de grands évènements culturels au Mali. C’est naturellement que nous accompagnons ce festival à Sikasso. Nous profitons de ce genre d’événements pour mettre en avant la plupart de nos services et produits. Sur le site, nous avons un stand au niveau du Mamelon où les festivaliers peuvent avoir accès à la plupart de nos services et produits (SIM 4G, installation de l’application Orange Mali Sugu, inscription à Orange-Money…) “, a-t-elle indiqué.

Mahamadou TRAORE, envoyé spécial à Sikasso

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here