Discours à la nation. Le Colonel Assimi Goïta promet de « poursuivre le combat jusqu’à la libération totale de notre pays »

3

22 septembre 1960 – 22 septembre 2022. Le Mali indépendant a 62 ans. Pour respecter à la tradition, le colonel Assimi Goïta s’est adressé à la nation. Un discours de près de 20 minutes, plus long que les précédentes adresses à la nation, du président de la transition.

Le 62e anniversaire de l’indépendance du Mali est placé sous le signe de l’« Union dans la souveraineté retrouvée. » Selon le colonel Assimi Goïta, le peuple malien a su faire preuve d’union sans « succomber aux démons de la division ». « L’union nous a toujours permis de triompher sur l’adversité, alors que la division a donné à nos ennemis la possibilité d’avoir la victoire sur nous », a rappelé le Colonel Assimi Goïta.

Dans son adresse, le colonel Assimi Goïta a rendu hommage à la mémoire des « vaillants soldats maliens et étrangers » tombés depuis le début de la crise au Mali. Aux Officiers, Sous-officiers et militaires du rang, le Chef de l’Etat a exprimé sa fierté et sa confiance pour leur dévouement au service de la nation. « Nous promettons de poursuivre le combat jusqu’à la libération totale de notre pays », a-t-il assuré, avec tout le sérieux qui l’incarne.

Acquisition des équipements militaires, organisation des Assises nationales de la refondation et la mise en place son Comité indépendant de suivi-évaluation, adoption de la Loi électorale et la désignation des membres de l’Autorité indépendante d’organisation des Elections… pour le colonel Assimi Goïta les actions pour la bonne marche de la transition se poursuivent.

Aussi, selon le colonel Assimi Goïta, des efforts sont en cours pour satisfaire aux besoins socio-économiques des populations. Le président de la transition a annoncé la pose, ce jeudi 22 septembre, de la première pierre d’un hôpital de quatrième référence pour « diminuer les évacuations sanitaires » à l’étranger. Aussi, le Colonel Goïta informe que le taux national d’électrification sera porté à 55 % à la fin de l’année contre 53 % en 2022.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

 

 

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here