Gouvernance de Transition : Assimi et Choguel ont-ils les mêmes visions de refondation ?

11

Remettre la prochaine gouvernance à plat pour l’assainir et la rendre vertueuse. Le président de la Transition, Colonel Assimi Goïta et le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga ont-ils la même appréciation sur les actes prioritaires dans ce sens ?

maliweb.net – Sur certaines thématiques majeures de la gouvernance, il semble que de réelles différences d’approches existent entre les deux têtes de l’exécutif.

En effet, si pour le chef de l’Etat, Colonel Assimi Goïta, il urge de prioriser les jalons d’une nouvelle gouvernance sécuritaire, pour le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, il faut refonder le Mali. Sauf que le temps restant à la transition est trop court pour réussir ce défi. C’est pourquoi, selon des indiscrétions, Dr Choguel Kokalla Maïga n’écarte pas la perspective d’une prolongation de cette période transitoire.

Même si à priori, cette hypothèse ne doit pas être exclue, le chef de la Transition voudrait apparaître comme « un homme qui a une parole d’honneur ». Il devrait, en fin tacticien militaire, laisser la charge à son chef de gouvernement d’évoquer cette perspective avec les partenaires des forces vives du pays. C’est ce qui justifie l’initiative de nouvelles « assises nationales » évoquées par le Premier ministre, dès ses premières interventions, lors du premier conseil de cabinet.

En outre, au plan de la gestion des affaires intérieures, le Premier ministre serait dans la logique de donner un signal fort contre l’impunité et une répression ferme contre les indélicatesses de la gouvernance passée. L’on n’oubliera que lors de la contestation et des manifestations du M5-RFP contre le régime IBK, Dr Choguel Kokalla Maïga a essuyé de nombreuses difficultés, voire des mesures de contraintes et de répression. Le désormais ex-porte-parole du Comité stratégique du M5-RFP pourrait-il garder à ses ennemis d’hier ? N’avait-il pas annoncé que des poursuites judiciaires seront lancées contre les auteurs et complices des tueries des manifestations des 10, 11 et 12 juillet 2020 ? Le chef de l’Etat est-il dans cette logique d’une chasse aux sorcières ? Rien n’est moins sûr, eu égard à l’insistance du nouvel homme fort du pays sur son « nous n’avons plus droit à l’erreur ».

Et, selon ses proches, le chef de la Transition tient à une gestion des affaires publiques donnant plus de chance à « la réconciliation des Maliens entre eux ». Certains n’hésitent pas à affirmer que le Colonel Assimi Goïta voue un respect et une grande considération au président IBK et ne voudrait aucunement mené des actions pouvant ternir l’image de son régime. N’a-t-il pas confié que le fils d’IBK, Karim Kéita n’a rien à craindre s’il veut rentrer au pays, moins d’un an après le renversement du régime dont il a été l’un des piliers ? Assimi Goïta n’a-t-il pas nommé Abdoulaye Diop, l’un des hauts cadres de l’Etat resté fidèle à IBK (son ancien ministre des Affaires étrangères ayant signé l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger) comme nouveau ministre des Affaires étrangères ? Sans compter que le nouveau Secrétaire général de la présidence de la République a été aussi un loyal serviteur du régime IBK.

Tous ces éléments prouvent à suffisance que les deux chefs de l’exécutif malien n’ont pas exactement les mêmes conceptions des axes prioritaires de la gestion du pays. Heureusement que le contexte dans lequel Choguel Maïga a été nommé Premier ministre lui imposera la nécessité vitale d’ajouter de l’eau à son bissap pour pouvoir poursuivre son séjour à la primature. Puisqu’en cas de frictions entre les deux hommes, le Colonel Assimi Goïta n’hésitera pas un seul instant à remercier, plus poliment, cette fois-ci (Bah N’Daw et Moctar Ouane n’ayant pas eu cette chance, puisque militairement bousculés avant de séjourner au camp peu hospitalier de Kati!) le patron de la Cité administrative.

Boubou SIDIBE/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. QUFAAROHW, MEME LES PETITS OISEAUX ENSEMBLE EFFRAIENT LES AIGLES! LES SINGENS FONT DEGAGER LES LIONS!

    IL EST GRAND TEMPS QUE LES ”LETTRE’S” MALIENS, COMMENCENT A TRAVAILLER ENSEMBLE, POUR LE MEME BUT, LA SOUVERAINETEE DU MALI, PUIS APRES LE BIENETRE DES MALIENS!

  2. Assimi est un militaire entoure’ de conseillers qui ont leurs propres agendas! Choguel est un ancien de la scene politique malienne. Il a son agenda qui est different de l’agenda de ses partenaires du M5/RFP qui l’ont choisi comme PM. Ce sont les circonstances qui ont impose’ Choguel comme PM. Les deux hommes ne regardent pas l’organisation des elections sous le meme angles. L’un veut respecter les dates prevues par la communaute’ internationale. L’autre veut un mandat… presidentiel a’ la primature!
    Vous garderez vos histoires de refondation pour vous memes! Les maliennes et les maliens veulent la paix, la securite’ et de quoi manger! REMPLISSEZ LA MARMITE FAMILIALE D’ABORD! ON PARLERA DU RESTE APRES AVEC UN REGIME MANDATE’ PAR LE PEUPLE MALIEN!

  3. Under circumstance President Goita have help needlessly created many of observers of African Union (AU) plus ECOWAS may wonder if my coming to his defense against President Buhari of Nigeria plea for world to impose greater pressure on Mali is smart. My effort have basis of making existing system of expectancy of AU plus ECOWAS accountable plus reliable to all. Our system must be consistent, accountable plus reliable for us to be world class organization without nuclear weapons. This is true even under Global Warming. Therefore under similar circumstance we should not make systems applicable in one way to one nation plus applicable in another way to another nation carrying our similar or like actions under similar or like circumstance. That is incompetence not fitting for times we live in. This do not excuse poor judgement, nepotism plus injurious backwardness of ass kissing ways that honor mediocre acts at very very best IBK government or it’s incompetent nepotic personnel accomplished when greater accomplishments were readily available. No wonder terrorists/ jahadists so easily infiltrated their military then betray when military under attack from outside forces plus accomplished so much. Those successes by terrorists/ jahadists/ violent criminals are result of lack of meaningful plus lasting inclusion of law abiding Malians citizens. I have learned plus witness bitch niggers of Islam exclude law abiding citizens from upgrade in security us living conditions thereof creating citizens us sdiers willing to assist terrorists/ jahadists/ vient criminals. For decades in Mali shame of corruption by few have been so great inclusion of sharing corruption wealth with members of all groups of importance was plus remain impossible. Primary perpetrators was plus remain members of nepotism. Where Malians government do not solve it nepotic ways it remain open to small but major military defeats that severely alter overall security position of Mali. Government must pursue more productive, reliable plus inclusive method or Malians elite will finally meet end their stupid pettiness plus selfishness doom them for in onset decades ago. Military as it exist is incapable of managing seemingly insurmountable change needed. What will we do? Truth is before all.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  4. Cogito ergo sum… Je journaliste donc

    j’existe….

    Nous avons une presse à l’intelligence

    indigente niveau zéro du journalisme

    le plus élémentaire qui puisse exister dans un pays normal…. Kabako!

    En voilà un écrivassier qui nous fait une livraison aussi crasse qu’une bouillabaisse de boullie de mil sikassoise….
    Quelq’un peut me dire la nature du sexe d’un ange?
    Euh bien! Le petit peulh Sidibé connait la pensée intérieure du nouveau guide éclairé “Assimi Goita” dont Choguel ne serait qu’un sous-fifre…..
    Ainsi donc, toujours selon notre gourou du journalisme lèche queue, IBK est aussi protégé et gelé qu’un vaccin anti covid……19

    Ton derrière waa! Pour terminer.

  5. Quand un président et un premier ministre s’affichent avachis sur un canapé, quand leur attitude massive même transparaît sur la photo, il faut s’inquiéter.
    La communication est un métier et avec des attitudes comme ce que je vois , ça va être difficile de faire comprendre la nécessité du travail,

  6. Quelles que soient la divergence leurs visions sur ce mot, il faut qu’elles doivent intégrer absolument la dimension justice et impunité, sinon se seraient lettres mortes, cela est sans aucune équivoque; il faut refonder avec des hommes et femmes nouveaux qui n’ont pas été impliqués dans la destruction actuelle de notre pays. Mais, nous voyons tout seul ça et cela s’appelle moquerie, fourberie, cinéma et mensonge, mais les conséquences serons immédiates, nous les verrons très prochainement, donc attention! attention! attention! pour ne pas rentrer dans cette situation calamiteuse.
    Il faut retenir que « La paix est le temps où l’on fait des bêtises, la guerre le temps où on les paie. » Robert de Saint-Jean.
    Il est sans équivoque que « La guerre révèle à un peuple ses faiblesses, mais aussi ses vertus. » Gustave Le Bon.
    Aujourd’hui, nos dirigeants et l’ensemble du peuple malien ont suffisamment appris de leurs comportements négatifs dans ce passé récent de la gestion dans la vie de la nation malienne, à cet effet, nous sommes suffisamment nantis pour être plus orthodoxe dans le futur quant à cette gestion de notre cité.

  7. Koukalani est un plaisantin , des gens comme Oumar Kanouté qui sont à la base du sous développement de ce pays viennent d’être nommés par lui , des vieillards qui vont passer tout leur temps à dormir ou aller se faire soigner à l’extérieur aux frais de l’état, c’est ça la refondation ou la rectification ? Laissez nous respirer ces gens sont là pour se faire la poche ou la promotion de leurs affidés, dommage encore pour les pauvres maliens.

  8. Journaliste Boubou Tga Sidibe!

    Photo collage en mettant Choguel en gros plan et Asssimi loin derriere?….
    EST CE CA LA VRAI SITUATION DES CHOSES?…

    QUI TE PAYE?…

  9. Le MALIBA présente tous les signes d’un État failli. À commencer par la presse qui est une presse de caniveau. Comment peut-on qualifier de chasse aux sorcières une poursuite judiciaire contre ceux qui ont mitraillé les gosses aux mains nues ou ceux qui ont détourné le budget militaire en temps de guerre ?

    Si Assimi ou Choguel avait le souci de refonder l’état, on allait avoir droit à un gouvernement de rupture à la place d’un gouvernement composé en grande partie de voleurs recyclés. Ce n’est pas moi mais le très respecté Association des Procureurs et Poursuivants du MALI qui le dît. D’après ce collectif de Procureurs, certains membres du gouvernement font l’objet de poursuites judiciaires. 💡💡💡💡💡

    • Le MALIBA est un “Etat failli” à cause des politiciens sans vertus et des élites frileuses conventionnelles.
      It is going to be a BIG STRUGGLE before this country sees a light at the end of the tunnel again.

      Qui sera ce grand Messie pour affronter les grands défis ménaçant la survie même de cette Nation???????????????

      Nobody knows for sure.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here