IBK au nouveau Gouvernement : «Faites en sorte mon espérance ne soit pas déçue! »

4

Le Président de la République a tenu, hier, au Palais de Koulouba son premier Conseil des ministres avec les membres du Gouvernement Dr Boubou Cissé. L’occasion pour IBK, de rappeler à chacun les attentes des concitoyens.

-Maliweb.net- Au Conseil inaugural des ministres, le président IBK est apparu solide, jeune et même ragaillardi, un peu comme un capitaine de navire qui vient, enfin, d’avoir l’équipage adéquat pour mener son bateau à bon bord. Sur le ton parfois paternaliste, qui le caractérise, le Chef de l’Etat a évoqué ses attentes sur la stabilité, la paix, l’école, la sécurité et surtout la justice en interpellant de façon solennelle «Monsieur le ministre de la Justice».

Sur la question de l’école, le Président de la République a déploré la baisse générale de niveau au Mali. Le savoir, indique-t-il, s’acquiert dans une langue dans laquelle beaucoup ont dû mal à s’exprimer parce que « tout simplement », ils ne lisent pas. «Même autour de cette table j’ai eu à le déplorer», affirme-t-il, parlant de la table du Conseil, le regard fixé sur les deux Roberts posés à l’évidence devant lui.

Avant de terminer, le Président IBK a rappelé à chacun sa responsabilité dans la réussite de la mission commune. «Notre mission est de faire en sorte que le Mali reste Un et Indivisible, fraternel et convivial », assure le Chef de l’Etat avec toute la solennité du moment. «Notre Nation malienne est consciente de son destin», ajoute-t-il. Et de conclure: «Je fonde beaucoup d’espoir sur votre équipe. Faites en sorte mon espérance ne soit pas déçue!».

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Après six ans d’exercice du pouvoir IBK continue à déplorer les failles du système éducatif ,au lieu de nous détailler les avancées afin de nous prouver qu’ il est sur le bon chemin.
    IL N’Y A PAS DE DOUTE LES MALIENS ONT ÉLU UN IRRESPONSABLE AU SOMMET DE L’ÉTAT .
    Il pense réellement que gouverner c’est se contenter de faire de beaux discours,donner les grandes orientations.
    Il ne pense,en aucun cas,qu’ il doit rendre compte aux maliens de sa gouvernance.
    Ces ministres et ses collaborateurs sont fautifs de tout,lui n’est responsable de rien.
    QU’ EST CE QU’IBK A FAIT POUR L’ÉDUCATION MALIENNE EN CINQ ANS D’EXERCICE DU POUR?
    Il ne répondra jamais à cette question.
    Et pourtant,IBK nous a habitué à ça quand il a quitté la tête de l’ADEMA PASJ et de la primature.
    Il n’a jamais assumé le bilan de l’ ADEMA-PASJ se contentant de mettre tout sur le dos de son mentor.
    Il faut CROIRE QUE CHAQUE PEUPLE MÉRITE SON PRÉSIDENT CAR UN PEUPLE ÉVEILLÉ AURAIT JETÉ IBK DANS LES POUBELLES DE L’HISTOIRE.
    Le MALI continue à subir les conséquences de la dictature militaire qui a contribué à façonner l’ESPRIT du malien au fainéantisme quand MODIBO KEITA voulait diriger l’ESPRIT du peuple à l’effort et au travail bien fait.
    IBK s’est servi de cet esprit faible qui continue à être façonné par les religieux.
    OSER LUTTER ,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  2. Le temps des beaux discours est révolu monsieur le Président. Votre langue de Chesapeake ou votre latin-grec n’intéresse plus personne.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here