Moustapha Ben Barka sur les préparatifs du sommet Afrique-France : « Nous restons vigilants sur l’avancée des travaux »

0

Faire en sorte que Bamako abrite le sommet Afrique-France en janvier prochain est un pari pris très au sérieux par les plus hautes autorités de notre pays. Raison pour laquelle, le secrétaire général adjoint de la Présidence de la République, Moustapha Ben Barka s’est rendu sur les différents chantiers dudit sommet. «Nous restons vigilants sur l’avancée des travaux », a-t-il lancé. Du CICB au groupe Laïco en passant par l’aéroport Modibo Keïta, les résultats sont satisfaisants : le sommet se tiendra bel et bien.

Plus qu’une préoccupation, c’est un challenge que les autorités de notre pays entendent réussir à travers l’organisation du prochain sommet Afrique-France prévu pour les 13 et 14 janvier 2017.

La visite sur le chantier des structures devant abriter les activités de la rencontre internationale par le Secrétaire Général adjoint de la Présidence, Ben Barka, en est un témoignage patent.

Les préparatifs pour la réussite de ce grand évènement vont bon train.

Constat : les travaux alors engagés ont été exécutés à hauteur de 70%.

Cependant, parmi les structures visitées par le Ministre Ben Barka accompagné de certains membres du Comité National d’Organisation du Sommet Afrique-France 2017, figure le Centre International de Conférence de Bamako. Là également, les travaux avancent comme prévu.

«Nous avons visité tous les chantiers qui entrent dans le cadre de  l’organisation du Sommet Afrique-France pour nous enquérir de l’avancée des travaux et des préparatifs à tous les niveaux, de l’aéroport aux   hôtels. Nous sommes heureux de voir ici que les travaux avancent. Nous restons vigilants sur l’avancée des travaux, raison pour laquelle nous effectuons ce genre de visites de sites aux fins de nous assurer de l’état d’avancement des travaux d’une part, et d’encourager ceux qui sont sur les sites, d’autre part », a laissé entendre le secrétaire général adjoint de la Présidence.

Des difficultés à surmonter

Par ailleurs, il s’agit de voir si certains chantiers sont confrontés à des difficultés qui, généralement, sont inhérentes à toute entreprise humaine.

Au cours de la tournée, tous les entrepreneurs et responsables concernés par les travaux de reconstruction et de rénovation étaient sur place.

« Il y en a même qui ont fait les 3/4 du travail », a indiqué Ben Barka.

Se réjouissant, le Ségal-adjoint a affirmé que l’état d’avancement des travaux rassure. Car les chantiers qui étaient à 30% ont progressé pour atteindre 70% à la date de sa visite de terrain.

En ce qui le concerne, le Président Ibrahim Boubacar Kéita tient fortement au succès de ce 27ième Sommet que le Mali abritera. Il s’agit pour IBK, de faire en sorte que le Mali retrouve toute sa place sur la scène internationale. C’est pourquoi, le sommet sera l’occasion pour le Mali, de démontrer la richesse de sa culture et de son artisanat.

Par la même occasion, le pays apportera la preuve irréfutable qu’il est encore fréquentable.

En définitive, cette tournée du Secrétaire Général Adjoint de la Présidence sur les différents chantiers, participe au souci des autorités maliennes d’accueillir et d’héberger convenablement les 35 Chefs d’Etats et de Gouvernements, les dirigeants des plus grandes institutions internationales et régionales (ONU, UE, UA) et des centaines de personnalités, de journalistes et d’hommes d’affaires. Mais aussi de relever le défi sécuritaire.

Abdoul Karim Traoré

Source : L’Observatoire

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER