Une union sacrée de façade contre la nomination d’un DGA hors du sérail : Un piège bien tendu contre le ministre Konaté

1
Assemblée générale de la coopérative d’habitat de l’INPS : Bientôt des toits pour les travailleurs

Opposés les uns aux autres depuis la nuit des temps, non pas pour le travail bien fait au profit des assurés de la boîte(INPS), encore moins de l’Etat du Mali, mais juste pour les postes et leurs retombées économiques, des cadres véreux de l’INPS en combinaison avec leurs syndicats, surpris par la détermination de leur ministre, menace de perturber le travail, si ce dernier ne reculait pas.

Cela s’appelle un chantage administratif à l’endroit d’un ministre de la République qui, a juste décidé de faire le bon choix pour la bonne marche du département dont il  a la charge suprême. Hammadoun Konaté, en choisissant Idrissa Koïta, l’ancien directeur national du travail et de la formation professionnelle, un cadre d’une grande intégrité morale au service d’une expertise morale avérée, au poste de DGA de l’INPS, a sans doute sans le savoir heurté l’orgueil de la pègre de l’INPS. Des hommes et femmes qui ont longtemps cessé de voir la structure comme une entité nationale mais, une propriété personnelle, à la disposition des travailleurs et plus tard de leurs ayants droits.
Là-bas on se fiche de la qualité morale et professionnelle, mais du degré d’accointance, de la force de compromission de celui ou de ceux qui peuvent non pas servir les intérêts de l’Etat mais de leur business propre à eux.

L’arrêté de nomination de Drissa Koïta, un haut cadre de l’Etat, ancien Directeur national de la formation professionnelle des années durant avec les résultats qui sont connus, raison du choix du
ministre, soucieux de la bonne marche de la boîte, est signé depuis le 03 décembre 2015. Mais selon une source proche de l’INPS, des responsables des sections syndicaux mettraient pieds et mains pour empêcher la matérialisation de ce choix hautement judicieux. Aux dernières nouvelles, lesdits responsables syndicaux, qui n’auraient d’argument à opposer à la nomination de ce haut cadre connu pour être très compétent, que sa non appartenance au sérail, qu’il n’est pas connu du personnel de l’INPS. Ces syndiqués menaceraient de déclencher une  grève en guise de protestation. Un chantage contre le progrès et la promotion de cadres valables, toute chose que notre pays a besoin.
Ces comités syndicaux entendons-nous déjà peuvent aller en grève et de manière illimitée, le ministre Konaté que nous connaissons ne se dédira jamais et le fonctionnaire nommé prendra bel et bien ses fonctions. Après avoir institué le système de remplacement des travailleurs retraités ou décédés en fonctions par leurs enfants ou cadets en institution,  les syndicats de l’INPS chercheraient à mettre la main sur le volet si important, que sont ; le choix et la nomination des dirigeants de cette boîte. Qu’importe la qualité ou la moralité. Le ministre Konaté était en dehors de Bamako, en mission nous a t –on dit, au moment de l’annonce de la conspiration. Connu pour être un homme à  poigne, patriote convaincu et déterminé, Le ministre Hammadoun Konaté, plierait- il à la menace de chantage d’une meute d’enragés mue par des intérêts personnels sordides et égoïstes, tournés sur le profit personnel et non sur l’intérêt du grand nombre ?
C’est la seule question que se posent des travailleurs honnêtes et dévoués au service de l’INPS
Motti A suivre.
Sory de MOTTI

PARTAGER

1 commentaire

  1. Monsieur le journaleux ,l’inps est gorgé de cadres valeureux et intègre
    Jamais risque n’a ete aussi grand ,que des étrangers à la boite ,des gens dont leur passé;leur futur ne sont pas liés à l’inps;(DG ,dga ,comptable)
    Mais ils peuvent vendre l’institut à l’insu de tout le monde ,surtout de nous de l’inps
    Mais je trouve même que c’est un manque de respect pour nous les autres qui ont dedie toute notre vie à cette boite,tu crois que nous aussi on ne veut être DG ou DGA
    Le seul but de ton écrit est d’inviter le ministre à ne pas reculer ,on verra
    Bonne journée Monsieur

Comments are closed.