Comportements anti-islamiques à travers le monde : La Jamat’at Islamique Ahmadiyya appelle à combattre ce phénomène

0

C’est par ces mots que le Missionnaire de la Jamat’at islamique Ahmadiyya, Abdoulaye Ouédraogo, a introduit la conférence de presse de sa communauté musulmane le 21 mars 2015 à son siège sis à Djélibougou. Il était assisté par Mahmood Nasir Saqib, Amir et Missionnaire en chef, et Modibo Kane, Secrétaire général de la Jamat’at islamique Ahmadiyya. Cette conférence de presse vient en prélude à la 8ème conférence nationale des Ahmadiyya qui aura lieu les 27, 28 et 29 mars 2015 à l’école ADF de Djélibougou (route de Doumanzana) sur le thème central : «Mohammad (PSL), une miséricorde pour toute l’Humanité».

 

Dans son mot introductif, le Missionnaire Abdoulaye Ouédraogo a tout d’abord rappelé que l’actualité brûlante du monde musulman est sans doute l’affront et l’insulte faits au Saint Prophète (PSL) dans la fameuse affaire de l’attaque contre le journal satirique français Charlie Hebdo. «Si ces actions sont condamnables à tous points de vue, une réflexion mûrie et à froid ne pourrait innocenter les musulmans eux-mêmes, tout au moins une partie d’entre eux, qui sont malheureusement les plus médiatisés et dont les comportements sont à tort considérés comme l’essence de l’enseignement islamique», explique-t-il.

 

Avant de se questionner : «Comment comprendre d’un côté que des musulmans réclament à cor et à cri que le Saint Prophète (PSL) est un Homme de paix et de tolérance pendant que de l’autre côté, des actes ignobles (la nébuleuse Boko Haram du Nigéria ; l’Etat islamique avec la revendication d’actes terroristes partout dans le monde comme récemment en Tunisie au Yémen, précisément à Sana et ici même au Mali avec l’attentat au restaurant «La Terrasse»), sont commis en son nom ?». Selon lui, cela est d’autant plus grave que la majorité silencieuse des musulmans semble soutenir ces actes barbares attribués à un Homme qui ne les a ni pratiqués ni enseignés. Par leurs comportements, poursuit-il, ils font présenter notre Bien-aimé comme un «sauvage, un ennemi de la femme, un violent…» et ont dépeint le Saint Prophète (PSL) à un degré tel qu’il est devenu «la risée des Occidentaux, d’où ces caricatures».

 

Pour tout résumer, le Missionnaire Abdoulaye Ouédraogo indique qu’il est du devoir de chaque musulman de condamner et de combattre de façon solennelle les comportements anti-islamiques de ces musulmans qui se disent paradoxalement défenseurs de l’Islam. Alors qu’ils contribuent à ternir son image.

 

Par ailleurs, il est à retenir que la 8ème conférence nationale de la Jamat’at islamique Ahmadiyya aura lieu les 27, 28 et 29 mars 2015 à l’école ADF de Djélibougou. Elle réunira des participants de douze pays, y compris ceux de la France. Au menu de cette rencontre qui se veut un véritable pèlerinage, il y aura des conférences, des informations, des projections-vidéos, l’Histoire de l’Islam et de la vie de son noble Prophète (PSL), des conférences-débats sur des sous-thèmes comme : «L’importance de la prière» ; «La crise  dans le monde musulman : vision et solutions» ; «Les droits de la femme»…

Bruno E. LOMA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER