Cour suprême du Mali : Fin de la récréation

0

Colonel Assimi Goita prend ses responsabilités en abrogeant le décret de Mohamed Chérif Koné comme avocat général.

Le  premier avocat général de la Cour Suprême, Me Cheick Mohamed Chérif Koné, est révoqué par  décret du Président de la Transition,  colonel Assimi Goita.

C’est suite à une recommandation de son service pour ” comportements irresponsables,… agissements et manquement à la réserve de magistrat, l’unicité, l’indivisibilité et de hiérarchie du Parquet”, selon les termes du décret d’abrogation.

Hier jeudi 09 septembre 2021, le président de la transition a abrogé le décret Mohamed Chérif Koné. A la lecture du dossier signé, on constate que les choses sérieuses viennent de connaître le jour au Mali avec prise de certaines décisions par les autorités de la transition.

Déjà, le feuilleton entre les hommes de droit avait commencé de domaine la surface. Chaque fois des sorties d’un camp contre l’autre, en essayant de convaincre l’opinion par rapport à leur niveau relatif à la connaissance de loi. Finalement, la dernière sortie  de Mohamed Chérif Koné serait la cause principale pour le président d’abréger son décret.

De plus en plus, les Maliens commencent de voir et de mieux connaître le niveau et la détermination de notre président quand il s’agit de défendre l’intérêt de la nation et non une seule personne.

Salimata Diarra

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here