Réunion de la Commission Technique Mixte de Sécurité (CTMS) : « Nous n’avons pas trouvé une solution pour le cas spécifique de Ménaka »

1

AchouriCe point de presse était présidé par le Général de Division, Michael Anker Lollesgaard, en présence de la Porte-parole de la Minusma, Radhia Achouri.

Le Général, dans son allocution, a laissé entendre qu’il s’agit toujours de la situation sur le terrain. Depuis le 20 juin 2015, date du parachèvement de la signature de l’Accord de paix, la situation entre les parties signataires qui se conforment au processus de paix a été calme d’une manière générale. Il y a eu des allégations des uns et des autres sur la violation du cessez-le-feu. Ces allégations ont été examinées lors de la réunion de la CTMS. « Nous n’avons pas trouvé une solution pour le cas spécifique de Ménaka ». Il y a toujours eu des problèmes liés à la situation de cette zone. Mais ces problèmes ont été référés  au niveau politique pour pouvoir trouver une solution. Donc, les parties ont convenu, lors de cette réunion, que ces questions soulevées sur Ménaka doivent être examinées et soumises au Comité de suivi de l’Accord pour trouver une solution politique. Mais la bonne nouvelle c’est que la situation est calme à Ménaka, a expliqué le Général de division, Michael Anker Lollesgaard.

Il est à rappeler que la réunion qui a eu lieu au cours de cette semaine et à laquelle ont pris part les représentants du Gouvernement, de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) de la Plateforme des Mouvements d’Autodéfense et de la Médiation internationale s’est déroulée dans une atmosphère constructive. Les discussions ont abouti aux résultats suivants : l’approbation de recommandations au sujet de quatre allégations de violation du cessz-le-feu, la décision précédente de la CTMS d’établir une Equipe Mixte d’Observation et de Vérification (EMOV) à Kidal.

Les parties ont reconnu, en outre, qu’il sera hautement important d’assurer dans le cadre des travaux du Comité Technique de Sécurité (CTS) une prise de décision rapide au sujet des localités où les sites de cantonnement seront établis et de mettre en place, le plus tôt possible, le Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) aux fins de faciliter et coordonner les patrouilles conjointes entre les parties. Le Commandant de la Force de la Minusma, Président de la CTMS, a exprimé sa satisfaction devant les progrès réalisés lors de cette réunion. Il a félicité les parties pour l’esprit constructif dont elles ont fait preuve lors des discussions relatives à la mise en œuvre de l’Accord de Paix.

 

Adama Bamba

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.