Accident mortel à Médina-Coura : Un Camion d’Ozone Mali tue un motocycliste

0

Grève à Ozone Mali : La mairie du district promet une solution rapideEn voulant dévier un charretier communément appelé, un camion d’évacuation des ordures à vive allure et  appartenant à la société Ozone-Mali a percuté, le samedi 7 novembre 2015, un motocycliste aux environs de 9 heures devant le restaurant le « NID ». Le motocycliste est décédé sur le champ. Selon les témoins de l’accident, le chauffeur du véhicule remplit d’ordures, se dirigeait, en plein vitesse, vers la zone de décharge. C’est pourquoi, dira les témoins oculaires de l’accident, en voulant éviter la charrette contenant des bananes à gauche de la piste, le véhicule a percuté le motocycliste qui était légèrement à droite de la chaussée. Toute chose qui a momentanément perturbé la fluidité de la circulation dans la zone au moment de notre passage. Informées, les forces de sécurité composées des éléments de la police et des éléments de la protection civile se sont vite rendues sur les lieux. Les policiers ont procédé à la réglementation de la circulation et les éléments de la protection civile ont transporté le corps sans vie du motocycliste à l’Hôpital Gabriel Touré. Le conducteur du véhicule  et le charretier, quand à eux, ont vite déserté les lieux en laissant derrière eux leurs matériels de travail.

Café RH

L’AMAGRH ouvre le débat sur les enjeux de l’assurance et la gestion des ressources humaines

En partenariat avec NSIA, l’Association Malienne des Gestionnaires des Ressources Humaines(AMAGRH) a organisé, le samedi passé à l’hôtel Radisson Blu, un café RH sur les enjeux de l’assurance et la gestion des ressources humaines.  Ledit café RH avait pour conférencier Constant Yao Djiket, le directeur général de NSIAIls (les gestionnaires des ressources humaines) étaient nombreux à répondre à l’appel de l’AMARGH pour débattre sur le thème : « Assurance et GRH : quels enjeux ? ». Constant Yao Djiket, le conférencier du jour, a expliqué, de long et en large, les conditions particuliers des travailleurs africains plus précisément ceux du Mali. De son avis,  la société africaine se caractérise par une mentalité communautaire. «  Même si nous sommes dans des entreprises privées qui ont besoin de maximiser les profits, les succès sont très souvent partagés, les responsabilités aussi. Il y a donc une grande différence entre notre société et la société occidentale basée sur l’individu », a expliqué le directeur général de NSIA.  Dans son discours, le président de l’AMGRH, Nouhoum Diakité a déclaré que ce premier café RH de son association tente d’apporter des éléments de réponses aux questions suivantes : comment mobiliser le personnel autour des performances de l’entreprise en essayant de trouver des solutions aux préoccupations les plus intimes du travailleur? Que va-t-il se passer en cas de décès brutal du travailleur ? Comment améliorer les pensions des retraites ? Comment aider le travailleur à construire des soins de santé à sa famille ?

Exposition d’objets d’arts

Mamadou Amadou Keita, à travers ses tableaux, explore le Mali

L’exposition des tableaux d’un talentueux peintre graphiste et sculpteur malien Mamadou Amadou Keita, un artiste au talent inné et qui a exploré tout le Mali via ses sublimes tableaux, a ouvert ses portes le Mercredi 04 Novembre 2015 au Centre Soleil d’Afrique devant un parterre d’acteurs incontournables de la culture malienne et africaines dont le Directeur du Centre Soleil d’Afrique Hama Goro, Mamou Daffé, promoteur du festival sur le Niger et initiateur du programme Kôré-Qualité. « Cette exposition est un véritable plateau pour l’artiste d’exhiber et d’exprimer ses talents, de véhiculer des messages a travers ses tableaux », a souligné Hama Goro le directeur du Centre Soleil d’Afrique. Mamou Daffé, le promoteur du festival sur le Niger et initiateur du programme Kôré-Qualité du Centre Culturel Kôré de Ségou, a affirmé que Mamadou Amadou Keita a jeté son dévolu sur le thème ‘’amour et cohésion sociale’’ pour réaliser ses tableaux. « L’amour comme facteur de paix, de quiétude, de tolérance, de compréhension mutuelle. L’amour comme facteur d’union, de pardon et de réconciliation », ajoute Mamou. Signalons que Mamadou Amadou Keita est un pur produit de l’Institut National des Arts du Mali (INA) et a participé à plusieurs workshops et expositions collectives au Mali, au Ghana, Nigeria, France, Mexique, Allemagne et Pays Bas.

Présentation du bureau des jeunes du PSDA

Le président Ismael Sacko loue le combat de la jeunesse du PSDA

Le nouveau bureau de la jeunesse du Parti Social Démocrate Africain (PSDA) a été présenté au président du parti Ismaël Sacko et aux membres du bureau politique national du Psda, le samedi 07 Novembre 2015, au siège du parti à Quizambougou devant de nombreux invités dont Boubacar Daffé, le représentant de la jeunesse de la Convention des partis de la  majorité présidentielle. Le président a loué le combat de la jeunesse pour l’implantation des racines du parti  à travers le Mali. Moussa Samaké, le président du mouvement des jeunes du Psda, a déclaré que les prochaines élections communales et municipales serviront de cadre pour les jeunes du Psda de montrer leur capacité de mobilisation pour permettre au parti de rafler des postes. Boubacar Daffé, le représentant de la jeunesse de la Convention des partis de la  majorité présidentielle, a affirmé qu’un parti n’ira nulle part sans l’accompagnement d’une jeunesse dévouée et consciente de la lourde tâche qui leur attend. Signalons qu’un bureau de 41 membres a été mis en place par les jeunes. Ledit bureau est dirigé par Moussa Samaké pour conduire les destinées du parti  Psda.

Lutte contre le chômage

ADEJ-Mali lance son projet de création de 1000 emplois jeunes

L’Association pour le Développement Socio-économique et Technologique de la jeunesse (ADEJ) Mali a procédé, le samedi 24 octobre 2015 au Cress de Badalabougou, au lancement de son  projet qui vise l’accompagnement  de 1000 jeunes à l’emploi. La cérémonie était placée sous le parrainage du Président du Conseil National de la Jeunesse (CNJ), Mohamed Salia Touré et du député élu à Gao, l’honorable Amadou Dicko. Le projet vise à accompagner les jeunes diplômés maliens à valoriser leurs potentielles tout en renforçant leurs capacités afin qu’ils puissent être plus compétitifs sur le marché de l’emploi  au Mali. Estimé à un budget de plus de 20 millions pour sa réalisation, le dit projet a, aussi, pour but  de démultiplier les capacités d’insertion socioprofessionnelles des chercheurs d’emploi  au mieux et à favoriser le cas échéant le choix de l’auto emploi pour ceux qui se sentent prédisposés à cela. Dans son intervention, le Président de l’ADEJ-Mali, Modibo Diakité, a fait savoir que l’association existe depuis 2007 et que de cette date à nos jours, l’association intervient dans le domaine de l’emploi et elle travaille avec les six communes du district de Bamako. Le Directeur Général Adjoint de l’ANPE, Abdoulaye, s’est réjouit de cette initiative et du fait que les jeunes ont décidé de prendre en main leur destin. En abondant dans le même sens, le Président du Conseil National de la Jeunesse, Mohamed Salia Touré, a souligné que cette initiative traduit une certaine prise de conscience de la jeunesse malienne. Le député de Gao, Amadou Dicko, a souligné que l’emploi des jeunes est une préoccupation majeure du pouvoir.

PARTAGER