Alerte de la Minusma sur de nouveaux incidents sécuritaires dans le cercle de Bandiagara

0

La situation sécuritaire du Mali va de mal en pis. Le samedi dernier, des villages auraient subi des attaques dans la région de Mopti, cercle de Bandiagara, confirme la mission onusienne. Le chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, a aussitôt déclaré : « Cette spirale de violences doit cesser immédiatement. Je condamne les violences répétées contre les civils au centre du Mali et appelle toutes les parties concernées au calme et à l’apaisement ». En outre, tout en mettant en garde les auteurs de ces crimes, le Représentant spécial du SG des Nations Unies a réaffirmé sa volonté de mettre le paquet dans le but d’œuvrer à leur procès. « La lutte contre l’impunité est de la plus haute importance, car l’impunité est la cause principale de la récurrence des violences », a-t-il laissé entendre.

De la sorte, le chef de la MINUSMA, M. Annadif, en appelle encore aux auteurs de fausses rumeurs à ne pas attiser la panique chez les populations, tout en soulignant que la MINUSMA a déployé des éléments de sa Force de réaction rapide en application de son mandat de protection de tous les civils sans distinction, précise la MIKADO.

Le ministre de l’élevage et de la Pêche à Mopti

Dr Kané Rokia MAGUIRAGA, la ministre de l’élevage et de la Pêche est allée à Mopti pour le lancement de la distribution gratuite d’aliment bétail pendant la période de raccord dans le delta intérieur et la région de Kayes.

Le ministre Moulaye Ahmed Boubacar salue  l’énergie du secteur privé malien

La ville de Nampala a opéré en grande partie grâce à la participation d’influents investisseurs nationaux. La mine d’or de Nampala est différente des autres. Sur un coût total de 48  milliards de franc FCA, les banques et les opérateurs économiques maliens ont contribué à hauteurs de 17 milliards à ce joyau économique malien. Ce fut une première au Mali en matière de financement de projets. Pour le ministre Moulaye, cette collaboration du secteur privé malien est à saluer, car elle montre son aspiration à prendre sa part au développement économique du Mali.  Aussi, encourage-t-il les investisseurs à accroître les initiatives de ce genre qui répondent exactement avec les missions de son département. Nampala a décidé d’engager plus de 600 emplois et dispose d’un prétentieux projet de développement communautaire au profit des populations des localités environnantes.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here