Les syndicats de l’éducation de Bamako reportent leur sit-in du vendredi 14 avril

0

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 22 avril 2020, les coordinations des syndicats signataires de l’éducation du 15 octobre 2016 du District de Bamako décident du report de leur sit-in du vendredi 24 avril 2020. La raison de ce report : « Les avancées constatées et les différentes démarches entreprises par les coordinateurs dans le cadre du déblocage des salaires dans le district de Bamako » et « dans le souci de la légalité ».

Rappelons que depuis deux mois, le salaire des enseignants a été bloqué sur instruction du premier ministre Boubou Cissé. La raison de ce blocage est la grève prolongée des enseignants. Une grève qui a commencé depuis décembre pour réclamer l’application de l’article 39 de leur statut.

Suite à ce blocage, les syndicats signataires du 15 octobre 2016 ont déposé « deux requêtes auprès de la section administrative de la Cour suprême contre la lettre du ministre de l’Economie et des Finances, relative aux retenues de salaires des enseignants pour fin de grève en date du 23 mars 2020. »

Nous espérons un terrain d’entente définitive entre le gouvernement et les enseignants pour l’honneur de l’école malienne.

12 nouveaux cas de covid-19 dans les rangs de la MINUSMA

La situation épidémiologique au Mali devient de plus en plus inquiétante. 35 nouveaux cas de covid-19 ont été confirmés ce mercredi 22 avril 2020, dont 16 patients guéris et 3 décès. Ce qui porte le nombre de cas confirmés dans ce pays à 293, dont 17 décès et 73 patients guéris.

Parmi les cas confirmés ce mercredi, 12 sont de la MINUSMA, dont 7 à Gao et 5 à Kidal.

Douentza : les FAMA victimes d’une explosion de l’EEI

Lundi 20 avril, une douzaine de soldats des Forces armées maliennes ont été blessés dans une explosion d’un Engin explosif improvisé (EEI), posé par les forces du mal dans l’intersection Tanal et Débéré dans le cercle de Douentza, région de Mopti, a-t-on appris de source sécuritaire. La même source nous précise que les 12 soldats maliens blessés étaient à bord d’un véhicule blindé quittant la localité de Tanal pour se rendre au chef-lieu du cercle Douentza. Elle déclare aussi que les blessés ont été admis directement au Centre de santé de Douentza pour des soins et qu’un renfort a été aussitôt dépêché sur les lieux.

La cité des Askia : Les mesures préventives contre la pandémie à Covid-19 ne sont pas respectées par les jeunes

Alors que la pandémie à Covid-19 fait son ravage dans le monde, singulièrement dans notre pays, les jeunes de Gao dans le nord du Mali ne respectent toujours pas les mesures barrières édictées par les autorités sanitaires. Plusieurs témoignages nous provenant  de la cité des Askia indiquent que  des jeunes  de la ville se rendent tous les jours  sur la plage de Wabaria en contrevenant les règles de la distanciation édictées par les autorités. Avant de nous affirmer que les habitants de Wabaria ont sollicité l’intervention de l’État pour stopper « les regroupements », cause de la propagation du Covid-19.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here