Pour aider la France au Mali : La Lituanie va envoyer 40 soldats

0

La Lituanie enverra jusqu’à 40 soldats au Mali pour aider la France face aux jihadistes, a annoncé Juozas Olekas, le ministre de la Défense lituanien, vendredi 4 décembre. Il s’agit, a-t-il ajouté, de soutenir la France, alors que celle-ci est engagée “dans une lutte globale” contre les jihadistes.

Le contingent lituanien se joindra probablement à la Mission des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) à partir du début de l’année prochaine, a dit le ministre à l’issue de la réunion de la commission parlementaire des affaires étrangères qui a approuvé cette mission.

Les tâches du contingent lituanien doivent être encore précisées avec la partie française, a temporisé M. Olekas. Elles pourraient “aller de la formation au soutien logistique et aux missions de combat”. L’ambassadeur de France a remercié le ministre dans un bref message.

 

 

TROIS PREMIERS SITES DE CANTONNEMENT

Les travaux commenceront dans une dizaine de jours

Au Mali, le cantonnement des groupes armés du Nord, dispositif, prévu par l’accord de paix signé en juin dernier entre Bamako et ces groupes armés, prévoit que les combattants des groupes, ex-rebelles et milices pro-Bamako, soient rassemblés dans des sites spécifiques. Une étape cruciale sur le chemin de la paix, et qui connaît un immense retard.

Les travaux des trois premiers sites de cantonnement commenceront dans une dizaine de jours. Sept sites ont déjà été validés, sur un total de huit prévus initialement, même s’il pourrait finalement y en avoir davantage. La reconnaissance des derniers sites de cantonnement, proposés par les groupes armés eux-mêmes, est toujours en cours.

 

 

OPERATIONS DE MAINTIEN DE LA PAIX AU MALI

Le président chinois souhaite participer activement

 

Le président chinois Xi Jinping s’est engagé jeudi à approfondir la coopération et la coordination avec le Mali dans les affaires internationales. Lors d’un entretien à Johannesburg avec son homologue malien Ibrahim Boubacar Kéita avant le sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA, FOCAC en anglais), M. Xi a déclaré que la Chine participerait activement aux opérations de maintien de la paix de l’ONU au Mali.

Les deux pays ont obtenu des résultats positifs dans tous leurs domaines de coopération concrète, a-t-il déclaré, ajoutant que la partie chinoise était prête à traduire cette amitié traditionnelle en une force motrice pour approfondir la coopération.

PARTAGER