Takuba : Trois soldats suédois légèrement blessés

0

Trois soldats suédois, engagés dans le groupement de forces spéciales européennes Takuba, ont été légèrement blessées, mercredi dernier,  dans l’explosion d’une bombe située en bord de route dans l’est du Mali, ont annoncé jeudi les forces armées suédoises. “Deux des soldats ont repris leur service et le troisième est sous observation médicale”, ont indiqué les autorités dans un communiqué. Répondant à l’appel de la France, la Suède, qui n’est pas membre de l’Otan, avait annoncé en mars 2020 son intention de participer à la force européenne Takuba chargée d’accompagner l’armée malienne au combat .Le Parlement suédois avait donné son feu vert en juin pour l’envoi de 150 hommes arrivés sur le sol malien début 202. La force suédoise, qui compte notamment trois hélicoptères Blackhawk, est basée à Ménaka dans le Liptako malien, une région proche de la frontière du Niger et du Burkina Faso où sont concentrés plusieurs groupes jihadistes liés à l’Etat islamique au grand Sahara (EIGS) et à Al-Qaïda. Le pays nordique était déjà présent au Mali via la force onusienne de la Minusma, avec 215 militaires.

 

Menaka :

Des coupures d’électricité et d’eau

Ces coupures d’électricité ne concernent pas que la capitale du Mali. A Ménaka, dans le nord du pays, la population continue de subir les conséquences des coupures d’électricité et d’eau dans la ville. Il y a quelques jours, le coordinateur de la société EDM à Ménaka tirait la sonnette d’alarme en affirmant que les deux groupes électrogènes ne pouvaient plus desservir la ville. La situation n’a toujours pas évolué.

« Nous avions le courant normalement. On avait le courant tous les jours, mais depuis que ce mois est arrivé, on ne comprend plus rien ». Ce sont les propos d’un habitant qui exprime son ras-le-bol. La population de Ménaka dit pouvoir faire des jours sans électricité et sans la moindre goutte d’eau. Aujourd’hui, de nombreux commerces ont fermé à cause de ces délestages. « Moi, étant le gérant d’une alimentation, je vois vraiment mes produits qui se gâtent à cause de ces délestages. Je n’arrive pas à comprendre surtout avec une grande ville comme Menaka et nous sommes victimes de ce genre de problèmes », témoigne le gérant d’une alimentation dans la localité.

C’est du jamais vu, indique un autre habitant. Selon lui, « le problème d’eau est là, le problème de courant est là. L’eau même, il n’y en a pas. On n’arrive même pas à se laver à plus forte raison, faire la rupture. On a du mal même à charger nos téléphones portables. C’est du jamais vu ».En attendant, des techniciens venus de Bamako sont à la tâche pour mettre fin à la situation. Le Coordinateur EDM de Ménaka appelle la population à la patience.

Sikasso :

Des problèmes dans la fourniture de l’électricité

La fourniture d’électricité à Sikasso connaît des perturbations depuis quelques jours. Les responsables d’EDM ont produit un communiqué radiodiffusé pour expliquer les raisons de ces coupures intempestives d’électricité. Selon EDM, des incidents survenus sur le réseau interconnecté Mali-Côte d’Ivoire seraient à l’origine de ces perturbations

Yorosso :

 La ville enregistre 26 millimètres de pluie

La ville de Yorosso a reçu, le jeudi dernier, entre 18 heures et 20 heures, 26 millimètres de pluie, selon le service local de météorologie. Plusieurs autres localités du cercle ont été arrosées, toujours selon la météo qui indique que ce sont les premières précipitations. Cette pluie a soulagé la population de Yorosso, singulièrement les jeûneurs en cette période de ramadan et de forte chaleur.

La Rédaction

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here