40ème et 41ème Sessions du conseil d’administration du l’ORTM : Un budget prévisionnel de 10 780 875 000 F CFA en 2018

0

La salle de conférence du ministère de l’économie numérique et de la communication a abrité les 40ème et 41ème Sessions du conseil d’administration du l’ORTM. A ce titre, la  40ème  session a été essentiellement consacrée à l’examen et l’adoption du procès-verbal des 38 et 39 sessions ordinaires, au contrôle des tâches issues de ces sessions et au rapport d’activités 2016. Pour la 41ème, elle est consacrée à l’examen et l’adoption du projet de programme d’activités 2018 de l’ORTM, les projets de grilles Radio et Télévision 2018 et enfin le projet de Budget programmes 2018. C’était le 31 Mars 2018.

La cérémonie a été présidée par le ministre de l’économie numérique et de la communication, M. Arouna Modibo Touré Président du conseil d’administration de l’Ortm qui avait à ses côtés le directeur Général de l’ORTM M. Sidiki N’fa Konaté etc.

Selon le ministre Arouna  Modibo Touré non moins président dudit conseil, il  dira que l’année 2018 ne sera pas une année exempte de défis. Au nombre de ceux-ci, à ses dires, il faut retenir la mobilisation sociale et la couverture médiatique des élections générales. Cette donne est prise en compte  dans la grille  des programmes, à travers des émissions  débats, de sensibilisation et d’éducation citoyenne.

Pour lui, le  budget prévisionnel de l’office de radio et télévision du Mali pour l’année 2018, s’élève à 10 780 875 000 FCFA dont : 41% environs pour les ressources propres  estimées à 4 450 000 000 F CFA, soit une augmentation de 1, 13% par rapport à 2017, 4 400 000 000 FCFA, soit 59% pour la subvention de l’Etat, soit 6 330 875 000 FCFA, dont 300 000 000 F CFA du budget spécial d’investissement ; le projet de budget connaît donc une légère augmentation (0,55% environ) par rapport à 2017, dont la dotation rectifiée se chiffre à 10 721 535 459 F CFA. A-t-il martelé.

« Un montant de 4 959 553 000 FCFA de la subvention de l’Etat sera utilisé pour faire face à des charges contraignantes sur les registres suivants : le personnel, l’énergie, la communication (téléphone, liaisons spécialisées), les pièces de recharge, les frais de diffusion des programmes de l’ORTM en bandes KU, des Droits de retransmission de la Coupe du monde de football Russie 2018 et les frais de transmission et de diffusion de programmes : 500 000 000 F CFA »,  a laissé entendre le ministre de l’économie numérique et de la communication.

A  en croire le ministre Arouna Modibo Touré,   les activités programmées en 2018 s’articulent autour des axes suivants: Le développement d’une politique de production et de diffusion de programmes Radio et Télé en rapport avec les objectifs de développement socio-économique de notre pays ; l’organisation de la mobilisation sociale et la  couverture des élections générales de l’année 2018 ; la promotion de la diversité culturelle et des langues nationales ; l’amélioration de la qualité des programmes Radio et Télévision ;  le développement et la motivation des ressources humaines ainsi que la poursuite du projet de numérisation, d’équipement et d’archivage ; la poursuite du processus de recouvrement des arriérés dus à l’ORTM ; la réalisation du projet portail Web de l’ORTM ; la transformation de TM2 en chaîne d’information continue ; la poursuite des efforts en vue de la construction d’un immeuble abritant la radio et la Télévision à Kati ; la réhabilitation et l’équipement des stations des régions de Tombouctou, Gao et Kidal, ainsi que la construction des nouvelles stations de Ménaka et Taoudéni. A  précisé le ministre.

Dans les grilles 2018, la rediffusion intégrale chaque matin des journaux en français et en bambara de la veille et le rapprochement de l’heure de diffusion de «  Top Etoiles » du journal Télé », participent du souci constant de prendre en compte le confort d’écoute de notre public.

Il suggéra que l’ortm en sa qualité de média de service public ait aussi un miroir du Mali Débout et qui Avance. En cette année électorale, cette mission revêt une importance capitale.

Abdramane SAMAKE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here