Révolution numérique à l’ORTM : La nouvelle société SMTD-SA s’occupera désormais de la diffusion

0

La nouvelle loi sur la télévision adoptée hier par les députés en séance plénière propulsera désormais notre pays au standard des normes internationales en matière de télévision grâce à notre capacité de maîtrise de la technologie de l’information et de la communication.

La révolution numérique au Mali, accompagnant la démocratie, se poursuit à une vitesse exponentielle. Ainsi, après l’éclosion des radios et des journaux, l’on assiste à la prolifération des télévisons privées. De nos jours, on compte près d’une dizaine de télévisions privées qui émettent tant bien que mal, en plus de la station mère : l’ORTM. Pour faire face à cette révolution dans le secteur de l’audiovisuel où la concurrence devient de plus en plus rude, l’ORTM (Office de Radio et Télévision du Mali) vient d’être scindée en deux identités. La nouvelle née s’appelle désormais la SMTD-SA (Société Malienne de Transmission). La loi créant la nouvelle structure a été votée, hier jeudi 19 Novembre 2015, à l’unanimité par 1O7 voix pour, zéro (0) contre et zéro (0) abstention. C’était à la faveur d’une séance plénière convoquée par le président de l’Institution, l’honorable Issaka Sidibé.

Après l’ORTM, vive l’ORTM !

Selon le ministre de l’Economie numérique de l’Information et de la  communication, Choguel K. Maïga, qui défendait le projet de texte, la séparation de l’édition de la diffusion qui nécessitera la scission de l’ORTM en deux entités obéît à une directive de l’UEMOA qui impose à ses huit (8) Etats membres, la transition de l’analogie au numérique. Dans sa nouvelle mission, l’ORTM se contentera de sa vocation d’éditeur de programme. Ce qui lui permettant d’améliorer la qualité de ses productions, de mieux se positionner pour faire face à la concurrence.

La SMTD au capital de 10 Milliards de F CFA

Quand à la nouvelle société : SMTD, elle aura pour missions : la transmission des multiplex de programmes de services publics de télévision, la transmission des programmes de services publics de radiodiffusion sonore, la diffusion des multiplex de programmes de services publics de télévision en mode numérique, la diffusion de programmes et multiplex de programmes de radio diffusion sonore en mode numérique, en modulation d’amplitude, la transmission et la diffusion de programmes d’éditeurs de services privés de communication audiovisuelle conformément aux textes en vigueur. Elle est aussi chargée d’exploiter,  d’entretenir et de développer les réseaux de transmission par satellites, par faisceaux, hertziens, par fibre optique et par tous autres moyens électroniques, de gérer les infrastructures nationales de fibre optique.

Le personnel de l’ORTM opérant dans les centres émetteurs et la station terrienne de l’ORTM sera mis à la disposition de la nouvelle société SMTD-SA dont les statuts seront approuvés par décret pris en conseil des ministres…

Daba Balla KEITA

PARTAGER