Soirée du cinquantenaire de l''ORTM : Nafi Diabaté et Babani Koné se sont-elles battues?

0

Une folle rumeur circule dans Bamako concernant une dispute qui aurait eu lieu entre Nafi Diabaté dite Marimar et Babani Koné dite Sirani. Selon nos premières informations, Babani aurait fait un scandale lors de la soirée qui a été organisée par l”Office de Radiodiffusion Télévision du Mali pour commémorer les cinquante ans de la radio nationale.

Cette soirée a regroupé une pléthore d”artistes. Dans les salons de coiffure, Sotrama, taxis et devant les cabines téléphoniques, on ne parle plus que de cette supposée dispute violente entre Marimar et Sirani. Certaines assurent même qu”elles en sont venues aux mains et que, n”eût été l”intervention des organisateurs, cela allait être un vrai carnage.

Pour d”autres, c”est Babani qui serait à la base de l”incident pour avoir provoqué Marimar. Bien sûr, les fans de Sirani disent le contraire. Comme notre profession l”exige, nous avons recueilli les avis de chacune des deux grandes griottes, membres de l”association la Nouvelle Génération, dont Marimar est la Présidente et Sirani la Trésorière. Nous avons commencé par la Présidente.

"Je devais voyager sur Dakar la nuit même du concert des 50 ans de l”ORTM. J”ai appelé les gens de l”ORTM pour leur dire que je souhaiterais faire ma prestation avant 00 heure, mon vol étant pour 00 heure 15 minutes. Ils ont accepté. C”est pourquoi, quand je suis arrivée, j”ai trouvé Babani, je l”ai saluée et j”ai fait ma prestation. Je ne savais pas qu”il y avait un problème et je suis partie ensuite pour mon voyage". Voici maintenant la version de la Trésorière. "J”ai travaillé avec l”équipe d”organisation de l”ORTM depuis l”annonce de cette manifestation. J”ai participé à toutes les réunions. C”est Mah Kouyaté N°1 qui a proposé que les artistes jouent en play black plutôt qu”en live et que la programmation se fasse en fonction de l”arrivée des artistes. La nuit du concert, je n”ai donc pas compris le fait que Nafi ait joué avant moi, alors qu”elle m”a trouvée sur place. J”ai donc déclaré que je ne jouerai pas.

Les organisateurs m”ont suppliée je suis finalement restée. Sinon, moi aussi j”avais des cérémonies à faire. On m”a dit que Nafi avait un voyage programmé sur la France. Je n”ai rien contre elle. C”est une amie. Nous sommes toutes deux dans Nouvelle Génération, qui est née sur mon initiative. Mais je n”ai pas compris l”attitude des organisateurs, surtout les gens de l”ORTM qui ont été à la base de ce désordre". Nous avons aussi cherché à savoir l”opinion des agents de l”ORTM, mais nous nous sommes butés à un refus catégorique des organisateurs. Selon eux, ce n”était qu”un incident malheureux.

L”un d”entre eux, tout en gardant l”anonymat, a été clair avec nous. "La faute nous incombe parce qu”en réalité nous avons fait des réunions avec les artistes bien avant la soirée. Ce sont eux qui nous ont demandé de faire la programmation des prestations en fonction de leurs différentes arrivées au stade. Il se trouve que ce sont les régisseurs qui ont donné leur accord à Marimar en lui disant qu”elle pouvait jouer avant son voyage. Babani, non informée, avait raison de se plaindre, parce que nous sommes fautifs. Heureusement que nous avons pu la convaincre. Elle est donc restée et elle a fait sa prestation ". Au terme de ces recoupements, il y a donc eu plus de peur que de mal, mais aucune altercation n”est intervenue entre Babani Koné dite Sirani et Nafi Diabaté dite Marimar.

Kassim TRAORE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER