Julien Lepers évincé de QPUC, il règle ses comptes avec France 3 et Delphine Ernotte !

0
Julien Lepers évincé de QPUC, il règle ses comptes avec France 3 et Delphine Ernotte !
Julien Lepers évincé de QPUC, il règle ses comptes avec France 3 et Delphine Ernotte !

Ce jeudi, Julien Lepers s’est exprimé sur les ondes de RMC sur son éviction. L’animateur, à la tête de “Questions pour un champion” depuis 27 ans, n’a pas mâché ses mots concernant la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, à l’origine de son licenciement. Non Stop People vous donne quelques précisions.

Après 27 ans à la tête de “Questions pour un champion”, Julien Lepers a été remercié. La raison ? La chaîne France 3 souhaiterait moderniser et féminiser sa grille des programmes. Pour le remplacer,Samuel Etienne a été approché. Le présentateur du 12-13 de France 3 s’est expliqué sur le choix de la chaîne. “J’ai le sentiment que le métier de divertir, s’il diffère bien entendu fondamentalement de celui d’informer, est aussi nécessaire à la marche du monde, surtout dans les heures sombres que nous venons de traverser”, a-t-il déclaré dans une lettre envoyée à ses collaborateurs du JT.

Cette éviction a fait beaucoup de bruit. Les animateurs de toutes les chaînes ont réagi au départ de Julien Lepers. C’est le cas de Laurence Boccolini qui déplore la décision de France 3 dans les colonnes de “Télé Star”. “Je ne sais pas très bien ce qui s’est passé, ni ce qu’il faut croire mais ce qui est sûr c’est que mes soirées ne seront plus les mêmes s’il s’en va !” Elle poursuit : “C’est un monument de la télévision ce gars-là, je l’aime beaucoup et si vraiment il s’est fait remercier de manière abrupte, je trouve ça moche.”

Julien Lepers : “c’est un scénario bien pervers”

Ce jeudi, c’est le principal intéressé, révulsé, qui a évoqué son licenciement. “Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions aujourd’hui, arrive en déclarant: ‘je veux moderniser, rajeunir, féminiser, et je ne veux plus de visage pâle de plus de 50 ans'”, proteste Julien Lepers sur RMC. “Vous vous rendez compte de la puissance de cette phrase ? Ça s’appelle une discrimination, qui est punie par la loi !”, assure-t-il encore. “Humilié”, Julien Lepers a annoncé qu’il ne comptait pas en rester là a

Lire la suite sur Non Stop People

SOURCEnon-stop-people.com
PARTAGER