Portrait des femmes célèbres : Docteur Traoré Fatoumata Nafo

0

Dr Traoré Fatoumata Nafo, est une femme Médecin cotée à l’international. Elle fut ministre de la Santé, ensuite ministre du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées. Plus tard elle devient directrice exécutive du Programme mondial de lutte contre le paludisme, autrement appelé Roll Back Malaria. Voici en quelques lignes son portrait.

Née le 10 novembre 1958 à Dia ( Cercle de Teninkou),  Fatoumata Nafo-Traoré obtient en 1984 un doctorat d’État en médecine à l’École Nationale de Médecine et de Pharmacie de Bamako, une licence spéciale en santé publique, option santé familiale et une spécialisation en épidémiologie à l’École de santé publique de l’université libre de Bruxelles, respectivement en 1990 et 1991 et un certificat d’économie et de gestion des programmes de santé à l’université de Boston en 1993. Elle fut ministre de la Santé, du 21 février 2000 au 16 octobre 2002 et cumulativement ministre du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées d’avril-juin 2002. Membre du Conseil d’administration de l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (Gavi), Docteur Nafo-Traoré a également été la secrétaire exécutive du Secrétariat du Partenariat Faire Reculer le paludisme de 2003 à 2004 et la directrice du Département en charge de la lutte contre le paludisme de 2004 à 2005. Dr Fatoumata Nafo fut représentante de l’Oms au Congo Brazzaville de février 2006 à décembre 2007 puis en Éthiopie de 2007 à 2012. Depuis juin 2012, elle est la directrice exécutive du Programme mondial de lutte contre le paludisme, autrement appelé Roll Back Malaria (Partenariat Faire Reculer le Paludisme), une plate-forme de coordination internationale contre le paludisme depuis juin 2012. En novembre 2014, Dr Traoré Fatoumata Nafo fut la candidate officielle du Mali au poste de directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) pour l’Afrique. Election malheureusement perdue. Le Dr Nafo-Traoré apporte au partenariat une expérience très riche dans plusieurs domaines : santé maternelle et infantile, lutte contre le paludisme et renforcement des systèmes de santé. En outre, elle apporte une vaste expérience en matière de leadership, acquise dans le cadre de la gestion des partenariats régionaux et nationaux.

Après s’être distinguée comme directrice d’un important programme d’investissement sectoriel (PIS) et en tant que spécialiste de la santé au sein de la Banque mondiale à Bamako. En 2003, elle a été la première Secrétaire exécutive du partenariat RBM, avant d’être nommée Directrice du Service OMS/RBM. Au cours des dernières années, le Dr Nafo-Traoré a contribué au renforcement du secteur de la santé dans plusieurs pays d’Afrique. Elle a en effet fait partie de la communauté médicale africaine à différents titres, notamment en tant que Présidente de l’Assemblée des Ministres de la Santé de la CEDEAO et en tant que membre de différents groupes de travail et initiatives régionales.

Au sein des postes qu’elle a occupés ces dernières années, le Dr Nafo-Traoré a participé aux efforts visant à appliquer la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide et l’initiative « Unis dans l’action », qui s’inscrit dans la réforme de l’ONU (2006-2012). Dans le domaine politique, elle a également encouragé le dialogue entre les ministères et divers secteurs de la société, en vue de définir la santé comme l’une des principales préoccupations nationales et d’augmenter le financement national dédié à cette question. À cette fin, elle a travaillé avec des acteurs bilatéraux, multilatéraux et nationaux pour élaborer un plan propre au secteur de la santé. Ce plan proposait, entre autres, des stratégies visant à gérer la crise des ressources humaines et à améliorer les systèmes informatiques médicaux.

Au Mali, en tant que Ministre de la Santé, le Dr Nafo-Traoré a supervisé un projet de partenariat représentant 350 millions de dollars US. Ce partenariat visait à mettre en œuvre un programme national d’investissement dans le secteur de la santé. Il avait également pour objectif de veiller à ce que les interventions de lutte contre les principales maladies endémiques soient déployées de manière coordonnée et complémentaire. Outre ces projets à l’échelle nationale, le Dr Nafo-Traoré a fourni des conseils stratégiques et techniques aux initiatives et partenariats de santé mondiale, notamment en tant que membre du Conseil de l’alliance GAVI (Global Alliance for Vaccines and Immunization, alliance mondiale pour la vaccination et l’immunisation) et du groupe de travail technique de l’ONUSIDA/OMS en 2001-2002.

Dr Nafo-Traoré a été nommée Chevalier et Officier de l’ordre national du Mali en 1996 et 2007. Elle fait aujourd’hui encore partie de plusieurs associations professionnelles et a publié un nombre considérable d’articles techniques et d’études.

En somme, Dr Traoré Fatoumata Nafo est une dame de cœur qui cherche à lutter contre les maladies et surtout contre le paludisme dans son pays.

Oumou SISSOKO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here