Couvre-feu : Les opérations de la police en chiffres

0

Depuis l’instauration du couvre-feu, les forces de sécurité, engagées pour l’application de la mesure, ont déployé 15.868 éléments qui ont procédé à l’interpellation de 4.982 personnes sur l’ensemble du territoire. Ces personnes ont été interpellées pour non observation du couvre-feu entre 21 heures et 5 heures du matin. L’information a été donnée par le directeur général de la police nationale, Moussa Ag Infahi, qui a rencontré la presse hier dans ses locaux.
L’inspecteur général a également laissé entendre que les saisies ont concerné 2.422 engins dont 2.017 à deux roues. Ces chiffres portent sur les activités de la police pendant la période du couvre-feu à la date du 26 mars au 15 avril 2020.
Certaines personnes, a-t-il souligné, ont été très agressives envers les forces de sécurité. Elles ont fait l’objet d’un déferrement devant les tribunaux compétents.
«C’est environ 33 personnes non seulement à Bamako mais aussi à Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti».
Par ailleurs, le patron de la police a indiqué que le couvre-feu n’empêche pas les forces de sécurité de mener les autres missions liées à la sécurisation des personnes et de leurs biens.
À ce sujet, a-t-il fait savoir, dans le cadre du droit commun, plus de 776 personnes ont aussi été déférées. «Donc pour vous dire que les forces de sécurité veillent à cette application, dira-t-il. Aujourd’hui, nous continuons à sensibiliser l’ensemble de la population malienne pour que chacun comprenne qu’il y va de sa propre responsabilité. Mais ce que les Maliens oublient ,c’est qu’avant l’instauration du couvre-feu, il y avait l’état d’urgence qui a été instauré au lendemain des événements de l’attaque de l’hôtel Radisson Blu, le 20 novembre 2015».

…………lire la suite sur lessor.site

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here