Passation de commandement à la police : L’Inspecteur général Hamidou Gougouna Kansaye a passé la main au contrôleur général Moussa Ag Infahi

0
Moussa Ag Infahi, nouveau patron de la police nationale
Moussa Ag Infahi, nouveau patron de la police nationale

C’est effectif depuis hier lundi la prise de fonction du nouveau directeur général de la Police National, le Contrôleur général Moussa Ag Infahi. La cérémonie solennelle de passation de commandement entre lui et le Directeur Général sortant, l’inspecteur général Hamidou Gougouna Kansaye s’est déroulée à Ecole Nationale de Police sous la présidence du Ségal du ministère de la Sécurité Intérieure et de la Protection Civile, Azer Kamaté. C’était en présence de l’Inspectrice Générale de la Police Marie Claire Diallo, Superviseur de la passation, des responsables de la , la garde nationale, de l’Armée, de la Douane, de la Protection Civile.

Après la prononciation de la formule sacrée de la passation par l’inspectrice générale Marie Claire Diallo,  le Directeur Général entrant contrôleur général Moussa Ag Infahi a pris le commandement sans complexe, en recevant le drapeau des mains du superviseur.

Suivra ensuite le défilé des troupes sous la direction du commissaire Koma Souara. Le DGentrant a ensuite indiqué à la presse

« J’aimerais que la population me juge aux actes. La police nationale est à la croisée des chemins. Je souhaite accompagner la population afin de pouvoir mériter la confiance placée en moi par les plus hautes autorités. Je ferais en sorte que la police ait conscience que la population lui fait confiance ; que la perception négative et la pression de la police change. Ce sera mon credo, à travers des actes que je vais poser. Je demande à mes hommes d’être républicain, respectueux des droits humains et de faire le travail pour lequel, ils ont été recrutés. Ils doivent chercher à aider la population, à la sécuriser afin d’avoir leur confiance. Il ne s’agira pas de faire peur à la population. »

Jean Goïta

 

  

Les priorités des priorités du DG de la Police :

Instaurer la confiance avec la discipline.

Depuis quelques semaines, la police nationale du Mali a un nouveau chef en la personne du contrôleur général de police Massa Ag Infahi. Il a officiellement pris fonction hier lundi 26 octobre 2015 devant une foule multicolore. L’homme hérite d’une police assez malade. Il devra travailler en parfaite synergie avec anciens et jeunes afin de redorer le blason terni de cette police qui ne jouit plus de la confiance de sa population. Après la passation l’homme s’est prêté à nos questions.

Le Pouce : C’est connu de tous que la police est gravement malade. Le ministre de la Sécurité intérieure et de la protection civile ambitionne de réinstaurer la confiance entre la police et sa population. Comment comptez-vous concrétiser cette noble ambition de votre ministre ?

C.Gl Moussa Ag Infahi : « Bien sur, le corps de la police est très malade. Je vous le consens. Nous allons apporter tous les soins appropriés pour quelle puisse constituer une force nationale, respectueuse  des droits humains et aussi respectueuse de la population. Inch’allah, il y aura une bonne communication envers de cette population. Je souhaite l’accompagnement de la population ».

Le Pouce : La population veut savoir la priorité de vos priorités ?

C.Gl Moussa Ag Infahi : « La priorité des priorités, c’est d’instaurer la confiance. Cette confiance instaurée avec la discipline dans les rangs. Une fois cela acquise, le fonctionnaire de police, se mettra au travail de la République ».

 

Tiémoko Traoré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER