Rupture collective : La protection civile en communion avec les autres corps de la sécurité

0

« La communion, la cohésion sociale et la solidarité au service de population civile ». Tel était  le sens d’une rencontre de rupture de jeun organisé par la direction régionale de la protection civile cette semaine à Dravéla.

Tous les corps relevant du ministère de la sécurité à savoir la police, la gendarmerie et la protection civile ainsi que les notabilités de Dravéla étaient présents à cette rencontre. Le commissaire principal du 3è arrondissement, Sadio Kono Tomoda,  accompagné des ses collègues du 1er et du 2ème arrondissement,  a salué l’esprit de confraternité qui a prévalu  à cette rencontre entre les éléments des forces de sécurité et de la protection. «  Nous sommes une seule et même famille », a déclaré le commissaire de police poursuivant que  la rencontre vise à consolider la cohésion sociale, l’entente qui existe entre les forces de sécurité.  «  Elle fait qu’instaurer  un climat de  confiance entre les  forces de sécurité et les populations », a souligné le commissaire.

Au nom du ministre de la Sécurité et du directeur national de la protection civile, le directeur  de l’école nationale de la protection civile, Thiam Samaké,  a félicité les initiateurs des rencontres de ce genre qui, selon lui, ne visent  qu’à renforcer la cohésion. « Grâce à l’association qui a organisé cette rupture, la police, la gendarmerie, l’administration pénitentiaires  et la protection ont pu témoigner leur union », a reconnu cet officier de la protection civile. Occasion a été indiquée  par certains responsables de forces de sécurité pour annoncer que des mesures sont prises au niveau du district de Bamako pour prévenir les accidents et sécuriser les personnes et leurs biens avant, pendant et après la fête de Ramadan. Ces mesures se résument par le renforcement des dispositifs de sécurité, les sensibilisations sur la prévention des risques  et catastrophes  ainsi que la disponibilité des forces de sécurité en temps réel pour secourir les populations en de besoin.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net  

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here