19 novembre 1968 : le crime imprescriptible de la bande des quatorze officiers subalternes

Vingt-quatre ans après la libération du Peuple Malien de la dictature des putschistes, et quarante-sept ans après le Coup d’Etat militaire, l’A.ME.MO.K, Association pour la Mémoire de Modibo KEITA, s’interroge sur les impératifs de l’heure dans notre pays qui exigent un rappel.

4

Qu’est-ce qu’un Coup d’Etat ?

C’est une prise de pouvoir illégitime visant à renverser un gouvernement établi ou,

le maintien de force au pouvoir d’un individu ou d’une équipe qui n’a pas gagné les élections.

Comment agissent les auteurs d’un Coup d’Etat ?

Les auteurs d’un Coup d’Etat tentent toujours de camoufler le caractère illégitime de leur acte par des mensonges et dissimulations.

Les auteurs d’un Coup d’Etat agissent tous par la violence, les crimes, les assassinats, les tortures, jusqu’au terrorisme, bref par la tyrannie pour faire taire la moindre velléité de revendication.

La Nation Malienne vit aujourd’hui une situation des plus troubles de son histoire.

La falsification de l’histoire contemporaine de notre pays ou la tentative de réécriture entreprise par les révisionnistes nous interpelle tous.

Le 19 novembre 1968, il y a eu lieu au Mali un coup d’Etat militaire, un coup d’arrêt anticonstitutionnel du régime légal et légitime qui avait conduit, huit ans auparavant, notre pays à l’indépendance. Dites-le à votre voisin !!!

  Bamako, 18 novembre 2015

Le Secrétaire à la Communication de l’AMEMOK

Demba Adama KEITA

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Je n’avais 13 ans le 19 novembre 1968. Je ne savais pas ce qu’etait la politique. Mais, je me rappelle encore qu’on m’a emmené de force, deux dimanches de suite, labourer un champ avec pour tout repas un morceau de pain et un bol d’eau sucrée. Que je faisais le rang depuis 04H devant la coopérative avant l’arrivée de ma mère pour qu’on puisse manger. Que les travailleurs ont ” volontairement ” renoncé à un mois de salaire pour le pays. Que nos mères ont tabassé les miliciens ce jour là. Que le peuple est sorti en masse, dans tout le Mali et pendant presqu’un mois, pour celebrer le renversement du régime et la liberté retrouvée.

  2. Pendant ses ” huit ans de pouvoir”, Modibo KEITA a assassiné tous ses opposants.Le PARENA qui se réclame “démocratique” ne va pas accepter (à mon avis) les mêmes idéaux que Modibo KEITA qui était contre toute forme d’alternance en plus!Personnellement, moi je préfère un gouvernement composé de ministres issus de divers partis politiques et de la société civile à un régime totalitaire avec son corollaire du culte de la personnalité où tous les opposants sont systématiquement exterminés comme en fût celui de Modibo KEITA. 😉

  3. Pensez vous faire HONNEUR au père de la NATION en continuant à soutenir celui qui fait le contraire de tout ce qui personnifiait MODIBO KEITA:honnêteté,dignité,patriotisme et surtout le déni de l’ARGENT?
    Croyez-vous que MODIBO KEITA aurait accepté que vous participiez à un gouvernement dominé par les scandales?
    Ne pensez vous pas que vous contribuez ainsi à la falsification de l’histoire en dégradant l’image du père de la nation?
    J’aurai aimé que vous jouez le rôle que joue actuellement le PARENA en mettant en avant,à chaque critique,les faits exprimés par MODIBO KEITA pendant ses huit ans de pouvoir.
    QU’ALLAH SAUVE LE MALI!

Comments are closed.