32eme session du Conseil d’administration du Fare : Le bilan est à saluer

1

Le Secrétaire général des Fare à la cérémonie d’adhésion de l’association Djiguiya Ton : «Nous n’avons plus Kidal et d’autres localités aujourd’hui par la faute des apprentis politiques»Mercredi 24 décembre 2014, s’est tenu la 32ème session du Conseil d’administration du Fonds d’auto renouvelable pour l’emploi (Fare). Cet événement a enregistré la présence du Directeur général de l’Anpe (Agence nationale pour la promotion de l’emploi), Arouna Modibo Touré ; le Président du Conseil d’administration, Mahamane Touré ; le Directeur exécutif du Fare, Cheick Oumar Camara ainsi que les administrateurs…

D’entrée de jeu, après le mot de bienvenue du Directeur exécutif du fonds d’Auto Renouvelable pour l’Emploi, Cheick Oumar Camara et le président du Conseil d’administration, Mahamane Touré, ont décortiqué cette session traditionnelle qui est consacrée comme de coutume à l’examen et l’adoption du projet, notamment le projet du programme d’activités au titre de l’exercice 2015.

 « Ces résultats sont à rapporter à la bonne politique de gestion, qui se traduit par les efforts inlassables d’amélioration des recettes et de rigueur en matière de dépenses menées par la Direction Exécutive de notre Association » a dit Cheick Oumar Camara.

Il est aussi à clarifier que le projet de budget prévisionnel 2015 du FARE est la traduction financière des activités programmées pour l’exercice concerné. De même, dans le domaine des activités de création et de développement d’entreprises, le programme prévoit la création de 400 PME-PMI pour un montant de 750 000 000 FCFA avec la création de 700 emplois permanents. Aussi, selon le Directeur exécutif, 95 entreprises seront renforcées pour un montant de 950 000 000F CFA. « Ces actions permettront la création de 475 emplois permanents et 760 emplois/jour » a expliqué M. Camara. Dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’Appui aux Commerçants Détaillants(PACD), il est également prévu l’accompagnement de 200 commerçants détaillants pour un montant garanti de 400 000 000Fcfa.

Il faut relever que le fonds d’Auto Renouvelable pour l’Emploi œuvre dans la promotion de l’emploi ainsi que la création.

Seydou Karamoko KONÉ

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. le Fonds d’Auto Renouvelable pour l’Emploi(fare)
    est different
    Forces Alternatives du Renouveau et l’Emergence (FARE an ka wuli)
    comme indique sur l’image du texte

Comments are closed.