Aliou Diallo, candidat de l’ADP-Maliba et de la plateforme ERE-Mali : « Je m’engage à créer 1 200 000 emplois pour les jeunes… »

0
Aliou Diallo dévoile ses ambitions pour le Mali
Aliou Diallo lors de la signature de la Convention

Bénéficiant du soutien du chérif de Nioro du Sahel, le candidat de l’Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-Maliba)  et de la Plateforme Ensemble pour le Renouveau du Mali (ERE Mali) , Aliou Boubacar  Diallo a procédé au lancement de sa campagne le samedi 7 juillet  au Champ Hippique de Bamako. C’était en présence des membres de son directoire de campagne ainsi que de plusieurs personnalités dont une délégation de la famille chérifienne de Nioro. Occasion saisie par le candidat Aliou Boubacar Diallo de dévoiler son projet de société articulé autour de neuf  grands axes déclinés en 82 mesures.

En grande pompe les militants et sympathisants du parti de l’Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-Maliba) sont sortis massivement pour célébrer avec ferveur et joie le lancement de la campagne de leur candidat.

Pour camper le décor, après le mot de bienvenue du maire, le président de la Plateforme Ensemble pour le Renouveau du Mali (ERE-Mali) dans sa brève intervention a tenu à expliquer le bienfondé de leur soutien à la candidature de Aliou Boubacar Diallo.

Regroupant une vingtaine de partis politiques et plusieurs associations, il dira que la plateforme ERE-Mali après un diagnostic profond de l’état du Mali de 1991 à nos jours, s’est rendue compte que seul un homme politique ne drainant aucune casserole derrière lui, peut sortir le pays de l’ornière. « C’est pourquoi, nous avons décidé de soutenir la candidature de Aliou Boubacar Diallo, un politique neuf capable de relever les défis » a-t-il déclaré, tout en précisant qu’ils vont se battre sur le terrain pour l’assurer la victoire au soir du 29 juillet.

Après avoir désigné Aliou Boubacar Diallo à la veille de l’ouverture des campagnes, soit le vendredi 06 juillet, le chérif de Nioro s’est fait représenter par une forte délégation à cet évènement.

Prenant la parole au nom de cette délégation, Ahmed Siby a expliqué le soutien du Chérif de Nioro à Aliou Boubacar Diallo par le fait que ce dernier est le seul parmi les candidats qui soit en mesure de relever les défis actuels du Mali et de mettre en avant l’intérêt supérieur de la nation.

« Bouyé a dit qu’il a retiré son soutien à IBK car, ce dernier a touché à la dignité du Mali et à l’argent du Mali » a-t-il déclaré.

Précédé par Amadou Thiam, qui a rappelé les victoires du parti enregistrées dans le cadre des combats démocratiques au Mali, le candidat Aliou Boubacar Diallo au pupitre a détaillé en long et en large son projet de société.

« En me présentant pour la première fois à l’élection présidentielle au Mali, je vous demande de croire à mon engagement pour le retour définitif de la paix au Mali » a déclaré le candidat Aliou Boubacar Diallo d’entrée de jeu.

Fort de la maîtrise des préoccupations des Maliens suite à des sondages dans plusieurs localités du Mali, le candidat Aliou Boubacar Diallo dira que son projet de société est bâti sur 9 axes déclinés en 82 mesures.

Abordant ces axes sans exhaustivité, le candidat Diallo dira que son projet de société entend assurer la sécurité à tous les citoyens et à leurs biens ainsi que de doter les forces armées et de sécurité de moyens appropriés afin de leur permettre d’assurer leur mission à hauteur de souhait.

Dans son projet de société, M. Diallo souhaite faire la restauration de la confiance entre l’Etat et les citoyens ainsi que les partis signataires de l’Accord pour la paix et la Réconciliation un combat sans relâche.

« Nous allons établir la confiance entre les communautés en suscitant un extraordinaire élan de solidarité qui mettra fin aux conflits intercommunautaires qui déchirent le tissu social de notre pays » a-t-il déclaré.

Parlant de l’axe qui consacre l’extrême pauvreté et le chômage des jeunes, il dira qu’il veut un plan Marshal pour le Mali de 15 mille milliards de FCFA. « Ce n’est pas des vagues promesses, c’est des choses que je peux réaliser si vous regardez bien mon parcours » a-t-il rassuré.

Dans cette dynamique, il dira qu’il s’engage à accélérer le développement des collectivités à travers un plan de décentralisation très poussée et d’assurer l’autosuffisance alimentaire à tous les Maliens.

Quant à la question de l’emploi des jeunes le candidat Diallo souhaite s’engager à adapter la formation aux besoins du marché de l’emploi. « Pour ce faire, je ferai appliquer le système de formation » a-t-il précisé, tout en soulignant que la promotion de l’entreprenariat sera un grand pan à franchir pour cet objectif.

Pour enlever toute équivoque de sa volonté de créer de l’emploi pour les jeunes et les femmes, il déclara : « je m’engage à créer 1 200 000 emplois pour les jeunes et les femmes à travers 93 000 TPE ».

Par ailleurs, au niveau de chaque secteur de développement, le candidat Aliou Boubacar Diallo a développé ses stratégies afin de permettre au Mali d’inventer son indépendance économique.

Par Moïse Keïta

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here