Assemblée générale de la zone II de l’ACNOA : – Les balises de Bamako – Bonne tenue de la comptabilité des deniers de la Zone – Sincérité et régularité des dépenses – Appel au règlement des arriérés dus par les CNO membres

0

Le ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé, a rehaussé par sa présence l’éclat de la cérémonie d’ouverture de l’Assemblée générale de la Zone 2 ACNOA tenue le 2 février 2019 au millenium Hôtel ACI 200 de Bamako, en présence de deux invités de marque : Moustapha Berraf, président de l’ACNOA et Beatrice Allen, membre du CIO.  Au cours de la session, les délégués ont examiné et adopté les rapports d’activités et financiers de 2017 et 2018 et dégagé les perspectives pour 2019 et 2020. Au terme des travaux, ils ont formulé des recommandations et des résolutions relatives à l’harmonisation des positions de la Zone 2 ACNOA.

 

RAPPORT FINAL

L’assemblée générale de la Zone 2 ACNOA s’est tenue le 2 février 2019 au millenium Hôtel ACI 200 de Bamako. Elle a enregistré la présence effective des délégués des huit pays   membres : Cap-Vert, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Mauritanie, Sénégal et sierra Leone.

La cérémonie d’ouverture placée sous la présidence du ministre des Sports du Mali, Me Jean Claude Sidibé, a connu un éclat particulier avec la présence de Moustapha Berraf, président de l’ACNOA et Beatrice Allen, membre du CIO.

Dans son message de bienvenue, le président de la Zone 2, Habib Sissoko a remercié les délégués des CNO membres et exprimé l’honneur que la présence des hautes personnalités représente pour la Zone.

Il a tenu à rendre un hommage mérité aux hautes autorités et au Gouvernement du Mali pour les sacrifices consentis en faveur de la Zone, témoignage éloquent de l’attachement du pays à l’intégration sous-régionale et la solidarité africaine.

Le président Sissoko n’a pas manqué cette occasion pour mettre en évidence la coopération et l’amitié qui lient les peuples frères du Mali et de l’Algérie et salué à cet égard la contribution inestimable de son frère Berraf.

Il a également témoigné sa reconnaissance à Beatrice Allen pour sa présence à ses côtés.

En s’adressant aux délégués, le président Habib Sissoko a souligné les défis à relever et les a engagés dans la nouvelle vision qui appelle plus de collaboration et de partage de responsabilité.

Le président de l’ACNOA, Moustapha Berraf, a, à l’entame de ses propos, remercié le président Habib pour l’invitation qui lui a été adressée.

Il a ensuite salué le ministre des Sports pour la bonne collaboration avec le CNO du Mali.

Le président Berraf a adressé un hommage déférent à Son Excellence le président Ibrahim Boubacar Kéïta, président de la République du Mali.

Il a terminé en exprimant sa confiance aux responsables de la Zone 2 ACNOA pour la poursuite des belles actions entreprises.

Il a exhorté les délégués à se pencher sur l’agenda des travaux et souhaité plein succès aux travaux.

Avant de se retirer, le président Berraf a fait une importante communication sur « la restructuration en cours au niveau de l’ACNOA » portant notamment sur une réduction du personnel qui a abouti à une économie de 500 000 dollars par an qui seront réservés aux activités.

Il a informé l’Assemblée sur la mise en place de groupes de travail et de commissions dont les travaux seront communiqués à l’Assemblée générale prévue au Cap-Vert.

Le point de la coopération avec des partenaires a été également évoqué par le président de l’ACNOA.

L’assemblée a été largement informée sur le nouveau mécanisme d’organisation des Jeux africains. L’ACNOA est désormais responsable de l’organisation, du management et du marketing des Jeux africains.

Le président Berraf a apporté la bonne nouvelle qui consiste à offrir un bonus aux zones qui développent des activités.

Le Rapport d’activités présenté par le Secrétaire général Seydina Omar Diagne comportait le tableau synoptique des tâches fixées par l’Assemblée précédente et le point des réalisations de la Zone en termes de participation aux réunions et forums aux plans africain et international ainsi que les activités organisées par la Zone notamment le séminaire des journalistes sportifs à Bamako, le tournoi de Beach Volley en Gambie et un séminaire de formation de cadres techniques de volley-ball jumelé au tournoi.

Les projets non réalisés n’ont pu l’être en raison d’indisponibilité et de manque de budget.

Le Rapport a ensuite dégagé les perspectives pour les années 2019 et 2020. Le programme d’activités adopté est annexé au rapport.

Les rapports financiers présentés par le trésorier comportaient les tableaux des opérations de 2017 et 2018 ainsi qu’un projet de budget pour 2019 et 2020.

Le solde au 31 décembre 2018 est de 65 334 187 FCFA.

Le trésorier a communiqué le point des cotisations par CNO de la Zone et a appelé à une action diligente pour le règlement des arriérés dus par les CNO membres et l’octroi par l’ACNOA d’une subvention spéciale de 15 000 dollars US en 2019 et en 2020 pour l’organisation des Jeux de la Zone 2 ACNOA.

Les budgets prévisionnels pour les années 2019 et 2020 ont été adoptés en termes de recettes.

Les prévisions de dépenses sont fonction du coût des projets qui seront réalisés.

Le Rapport présenté par l’auditeur interne Sergio Mane a certifié la bonne tenue de la comptabilité des deniers de la Zone et confirmé la sincérité et la régularité des dépenses.

Il a noté l’importance de l’adoption d’un Manuel de procédure administrative et financière et l’audit externe.

L’Assemblée a adopté le principe d’élaboration d’un Manuel de procédure et d’audit interne.

Les délégués à l’Assemblée ont unanimement apprécié le travail accompli et ont exprimé leur profonde gratitude au gouvernement du Mali.

 

RECOMMANDATIONS

A la suite des débats sur la présentation des rapports, les conclusions adoptées sont les suivantes :

  • La tradition de la désignation des chefs de mission par les CNO est partout établie et doit être maintenue
  • Un agent du ministère des Sports pourrait selon les convenances s’ajouter au chef de mission pour les réunions relatives aux Jeux africains
  • La question de la participation du Sahara occidental relève de l’Union africaine. L’assemblée a adopté une résolution sur la question.
  • La Fédération internationale de judo a accepté de désigner des experts pour encadrer le séminaire des journalistes et photographes sportifs prévu au Mali en 2019. La recommandation est faite sur le choix judicieux des représentants des CNO.
  • La reconduction des missions de bons offices auprès des Etats pour aplanir les difficultés entre CNO et départements des Sports doit être observée
  • Au regard des difficultés constatées dans le paiement régulier des cotisations, il est importants que les CNO s’acquittent de leurs contributions statutaires en fonction des règles acceptées par chaque CNO.
  • L’Assemblée adopte les nominations suivantes :
  1. Monsieur Mohamed Mahmoud MAH (président du CNO de la Mauritanie) comme président d’honneur à vie de la Zone 2 ACNOA
  2. Madame Beatrice Allen (membre du CIO) comme présidente d’honneur à vie de la Zone 2 ACNOA.

 

RESOLUTIONS RELATIVES A L’HARMONISATION DES POSITIONS DE LA ZONE 2 ACNOA

L’Assemblée générale de la Zone 2 ACNOA, tenue à Bamako le 2 février 2019 :

  • Considérant la nécessité d’adopter une position commune sur les questions essentielles
  • Préoccupée par les divergences d’interprétation relatives à la désignation des chefs de mission et à la participation du Sahara occidental aux Jeux africains du Maroc
  • Rappelle la tradition établie qui consiste en la désignation des chefs de mission par les CNO sans préjudice le cas échéant de la désignation d’un cadre par les départements de Sport pour assister aux réunions
  • Réaffirme que la participation du Sahara occidental aux Jeux africains est une question politique qui relève des prérogatives de l’Union africaine.

Sékou TAMBOURA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here