Assemblée nationale : l’ASMA-CFP crée son groupe parlementaire

1

Les députés de l’ASMA-CFP (Alliance pour la solidarité au Mali, Convergence des forces patriotiques)ont officialisé le jeudi  30 mai, la création de leur groupe parlementaire, qui compte pour  le moment seize députés.

-Maliweb.net- L’Assemblée nationale compte un nouveau groupe parlementaire. Après la formation du groupe parlementaire Adp-Maliba (Alliance démocratique pour la paix) c’est autour de l’ASMA-Cfp (Alliance pour la solidarité au Mali, Convergence des forces patriotiques) d’officialiser la création de son groupe parlementaire.

Avec seize députés contre quatre au début de la mandature, la formation politique dirigée par Soumeylou Boubèye Maïga, l’ancien Premier ministre,a jugé utile de créer son propre groupe parlementaire, se justifie Amadou Sankaré, député élu à Bankass dans une vidéo publiée sur la page Facebook du site www.aumali.net. Pour couper court à toute spéculation, l’honorable Sankaré  précise que la création d’un groupe parlementaire autonome par le parti n’est pas une réaction contre un groupe de personnes. Il s’est empressé de rappeler l’appartenance du parti dans la majorité présidentielle.

Cependant, on ne peut pas empêcher de faire le rapprochement. Car faut-il le rappeler que la création du groupe parlementaire de l’ASMA-Cfp intervient quelques semaines après le départ forcé de son président à la tête du gouvernement suite au dépôt d’une motion de censure conjointe des députés de  l’opposition et d’une partie de la majorité.

C’est le signe que les députés de l’ASMA-CFP n’ont pas digéré les réactions de certains de leurs collègues. Elle est assez révélatrice du malaise profond que traverse  la plateforme Ensemble pour le Mali (EPM), la majorité présidentielle. Un regroupement dont plusieurs observateurs s’interrogent sur son avenir. Plusieurs formations politiques ne se reconnaissent pas dans les actes posés par l’EPM.

Conséquence directe de la  motion de censure même si les responsables du parti s’en défendent, la création du groupe parlementaire autonome de l’ASMA-Cfp permettra au parti de s’affranchir, comme l’a souligné Idrissa Sankaré. « Nous avons estimé que la création de notre groupe permettra d’enrichir le débat à l’assemblée nationale ».

Avec ce nouveau groupe parlementaire, l’Assemblée nationale compte désormais six groupes parlementaires (RPM, APM, ASMA-CFP, ADEMA, VRD et ADP-Maliba). Avant la création de son groupe parlementaire, les députés de l’ASMA-Cfp siégeaient dans le groupe APM.

Il convient de rappeler qu’il faut un minimum de dix députés pour créer un groupe parlementaire.

Abdrahamane Sissoko/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Le Filston National attend Arnold Schwarzenegger qui lui avait fait une promesse avant son opération à cœur ouvert. Visiblement, il a aussi été opéré du cerveau 😂😂😂. Et Filston attend toujours d’aider la commune 2 à gérer son insalubrité.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here