Ça se passe au grin : Moussa Sinko Coulibaly aphone

3

Les membres du grin pensent que l’ex-ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, non moins président de la Ligue démocratique pour le Changement, doit être plus audible s’il désire être entendu.

 

Le grin le juge trop timide subitement et trop silencieux, lui qui faisait des sorties à friser les poils. Il est jugé très calme, peu souriant et très peu bavard pour quelqu’un qui a choisi d’emprunter le terrain politique.

Pour le grin, il passe pour un rancunier qui encaisse tout et qui peut faire mal à tout moment. En effet, les membres se méfient beaucoup de ce genre de personne. Toutefois, au grin,  le général Moussa Sinko Coulibaly est vu comme un travailleur au regard de son passage au ministère de l’Administration  territoriale et de la Décentralisation, ainsi qu’à l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye, où il a servi comme directeur général.

A un moment, les membres le voyaient comme le Macron du Mali lors de l’élection présidentielle de 2018. Mais au vu des résultats, ils se sont rendus compte que c’était loin d’être le cas. Les membres savaient déjà la nature discrète de l’homme, mais ils pensaient que son ambition devrait le pousser à se découvrir davantage.

Il lui faut vaincre sa timidité pour parler de ce que ses expériences lui ont appris, plutôt que de  garder ce silence assourdissant.

Ibrahima Ndiaye 

 

 

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Moussa Sinko Coulibaly est un agorophobe…et ex putshiste à la rétraite(RETIRED, ARMED and DANGEROUS). Il a trop vite brûlé ses ailes en s’attaquant au status quo et à l’establishment politique pourri du Mali.
    En plus de cela il a en face ce groupe de “fresh” Colonels aux instincts et destins obscures et inconnus.Son principal challenger parmi eux est ce jeune Colonel toujours en kakis treillis panthère du nom de Assimi Goita a ec un kalacnikov en mains et un pistolet semi-automatic en poche à la “Jerry Rowlings ” et qui rêve d’être ce General dans les fauteuils de Koulouba comme feu General Moussa Traoré.

    En dehors de ces obstacles il sera très difficile pour Moussa Sinkhole Coulibaly d’acceder à Koulouba car il est un “idiot” Coulibaly😁😁🤓😎.un démiurge qui ne sait pas ce qu’il fait.

  2. Donc vous voulez qu’il fasse le griot même s’il n’y a pas de substance dans ce qu’il dit? Voila le problème du malien, on te juge sur la forme et non sur le fond. Voila la principale raison pour laquelle presque tous nos politiciens sont des menteurs; en vérité c’est ce que veut le malien. C’est bien dommage pour ce pays où tout reste à faire.

  3. L’erreur fatale pour MOUSSA S COULIBALY a été de créer un parti politique.
    Ça ne lui permet pas de se placer pour les futures échéances tant la gestion d’un parti démande trop de ressources financières.
    IL DEVRAIT ADHÉRER À UN DES GRANDS PARTIS STRUCTURÉS INSTALLÉS SUR TOUT LE TERRITOIRE NATIONAL.
    La politique,ce n’est pas seulement être ministre ou président de la république,mais surtout être élu dans une localité pour aider la population par son expérience professionnelle et ses réseaux.
    L’INVESTITURE PAR LE PARTI POLITIQUE POUR LES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES VIENT NATURELLEMENT QUAND NOS ACTES POSÉS SONT APPRÉCIÉS MAJORITAIREMENT.
    Il y a une erreur monumentale à rejeter les grands partis politiques déjà installés quand on n’a pas la personnalité de regrouper plusieurs petits partis politiques pour bâtir un grand politique représenté sur tout le territoire national.
    Être présent régulièrement sur les plateaux de télévision sont loin d’être suffisants,sinon MONTAGA TALL,TIEBILE DRAME,OUMAR MARIKO,CHOGUEL MAIGA….seraient président de la république depuis fort longtemps.
    ILS SONT DES PRÉSIDENTS DE PARTIS POLITIQUES INDÉBOULONNABLES,MAIS DÉDIÉS UNIQUEMENT À PARTICIPER À FAIRE GAGNER UN CANDIDAT À LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE.
    MOUSSA S COULIBALY semble regagner ce club qui fait des aller-retour entre le pouvoir et l’opposition.
    Les ÉGOS sont au dessus des convictions politiques car plusieurs d’entre eux partagent des convictions politiques leurs permettant de se regrouper pour former un grand parti politique.
    C’est à cause de leurs comportements apolitiques que L’ADEMA PASJ et ses satellites dominent la scène politique malienne.
    Ils se contentent de dénoncer les dérives des cadres de L’ADEMA PASJ sans poser véritablement des actes politiques pour les déloger de la scène politique.
    Malgré leurs critiques acerbes,certains sont allés jusqu’à tissé une alliance politique avec son ancien président qui a véritablement perverti le parti dont ils ont combattu farouchement et continuent d’en dénoncer encore les dérives.
    DES CADRES ÉMINENTS SONT REJETÉS PAR LA POPULATION DE PART LEURS TACTIQUES POLITIQUES ÉGOÏSTES.
    C’est cet avenir qui attend MOUSSA S COULIBALY,s’il n’adhère pas à un grand parti politique sauf s’il arrive à regrouper des partis politiques représentantifs pour former un grand parti politique capable de concurrencer ceux connus.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here