Coin du juriste : C’est quoi Un otage juridiquement ?

0

Un otage est une Personne dont on s’empare et qu’on utilise comme moyen de pression contre quelqu’un, un État, pour l’amener à céder à des exigences.

La loi punit la prise d’otages de la réclusion criminelle à temps ou à perpétuité.

La prise d’otages et leur exécution sont expressément interdites par plusieurs conventions internationales.

La prise d’otages peut avoir lieu pour des mobiles politiques. Elle tente alors de faire pression sur les autorités politiques d’un pays pour différentes raisons, comme, par exemple, obtenir la reconnaissance d’un mouvement d’opposition armé, la libération de détenus appartenant à ce mouvement, etc.

Elle peut également intervenir dans un cadre plus économique et avoir pour objectif le versement d’une rançon. À grande échelle, elle devient alors une véritable industrie destinée à financer les activités des preneurs d’otages.

La prise d’otages peut avoir lieu en période de conflit ou en période de paix ou de troubles et tensions internes.

La prise d’otages dans un conflit armé international ou interne est assimilée à un crime de guerre par le statut de la Cour pénale internationale adopté le 17 juillet 1998 à Rome (art. 8.2. a. Viii et 8.2.c.iii du statut de la CPI) et entré en vigueur le 1er juillet 2002. Les preneurs d’otages peuvent donc, sous certaines conditions, être jugés par la CPI, ou par les tribunaux internationaux.

                                                                    

(Magistrat)

Moussa GUINDO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here