De quoi je me mêle : Bamako, parmi les villes les plus sales au monde ? Terre d’opportunités

10

Dans ce billet, le chroniqueur et éditorialiste Adam Thiam alerte sur la saleté qui défigure la capitale malienne, appelée autrefois « Bamako la coquette ».

Les artères du Grand marché, à défaut de nous envoyer du néon la nuit, nous offrent l’une des plus grandes hontes des temps modernes : sacs plastiques noirs ou bleus partiellement ou totalement éventrés exhibant leurs déchets ; ordures jalonnant les trottoirs ou barrant les routes, chassé-croisé de chats et de rats que les phares ne gênent plus, odeurs pestilentielles à l’assaut de la ville.

Quelle indécence !  Quelle humiliation !  D’autant que l’anomalie constatée n’est pas un accident malheureux, une inconvenance due à des dysfonctionnements passagers, mais la suite pratique d’une décision que ce pays ne mérite pas. Le projet, c’est quoi ?  Faire de Bamako une ville-poubelle, un cauchemar de santé publique. Ya foyi après. Les criminels en cause peuvent même se retrouver dans les corps constitués et dans les grands rendez-vous structurants du pays.  L’impunité étant la règle et la tradition de la sanction totalement inconnue au bataillon. Ceux qui peuvent sévir ne passent pas par ces rues ou y passent toutes vitres teintées et solidement montées et ceux qui ont le devoir de faire un rapport font le mort —grassement embaumé le plus souvent.

Le résultat, c’est tout de même une ville parmi les plus sales au monde et qui était qualifiée, il y a cinquante ans, de Bamako la coquette. C’est aussi des contrats signés, payés ou pas payés à des sociétés de ramassage venant de pays très, très propres, eux. Et moi, on va me reprocher de me mêler des choses qui ne me regardent pas, c’est-à-dire ma vie et celle de mes enfants !

Par Adam Thiam 

benbere.org

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. Moh
    “Le Malien malgré tout ce qu il pense savoir du monde manque d education manque de savoir vivre manque de tout.”

    Mon frère, je suis HÉLAS assez d’accord avec toi.
    Toutefois, ton expression “Le Malien” me dérange : Nous sommes quand-même (et Dieu merci !!!) un certain nombre à être éduqués, et BIEN éduqués !

    Ceci dit, il est absolument indéniable et incontestable que le manque d’éducation d’une part et de savoir-vivre d’autre part du “Malien lambda”, est une véritable calamité !!!

    Ça, et là vanité démesurée du Malien de base qui, moins il est éduqué et cultivé, PLUS IL SE CROIT NATURELLEMENT SUPÉRIEUR À TOUT LE MONDE!😎😎😎

  2. Ce que le gens n’ont pas encore compris par rapport a cette grosse jungle humaine qui est Bamako est que la vie y est extrêmement dangereux …on peut mourir a tout moment sur les routes de Bamako…. des milliers des gros porteurs (bennes sans-frein, citernes, carrosseries, camionnettes) roulent a des vitesses excessives sous le nez de la Poule-lisse malienne percutent chaque jour des motoristes et des voitures..ce sont des scènes macabre difficiles a avaler….

    EXEMPLE

    L’autre jour j’ai vu de mes yeux une scène qui m’a désabusé sur le fait que personne n’est a l’abri de la catastrophe routière dans l’anarchie actuelle qui sévit dans circulation au MALI: Au niveau du pont de Niamana-Dialakorobougou un camion carrosserie en direction de SEGOU éviter un motoriste tombé par terre pour aller percuter une pickup 4×4 comme du tonnerre sur la même direction ..avant de continuer la dégringolade aux cris de gens qui regardaient. La 4×4 qui portait 4 chinois a a son tour percuter un autre motoriste devant avant de se renverser pieds en l’air comme un jouet. Nous sommes vite venus au secours pour essayer de soulever la 4×4 en vain …impossible parce que bloquée par le camion fautif qui était venu se pencher sur elle au cote gauche du goudron… c’était l’horreur sans défense…j’étais convaincu qu’on assistait a des personnes qui allaient mourir sous nos yeux…. car la protection civile a pris presque 1 heure pour arriver parce qu’il y avaient plusieurs accidents ce jour la sur la même RN6. Heureusement grâce a notre insistance n’a pu casser les vitres et les portes pour soutirer tous les 4 passagers vivants, mais absolument paniques et traumatisés du fait de la bizarrerie de l’accident…c’est un genre d’accident insolite qui est venu de nulle part par derrière! Ah oui ça arrive beaucoup au Mali du laisser-aller et de l’anarchie! Je doute que ces chinois n’acceptent désormais de rester au Mali pour travailler ..car la logique de la survie voudrait qu’ils rentrent chez eux de cette dangereuse jungle humaine… pour et chercher d’autre du boulot ailleurs où l’on peut au moins comprendre quelque chose.

    Personne, y compris nos dirigeants laxistes et irresponsables et leurs familles, n’est a l’abri de cette anarchie routière mortelle au Mali ! Les structures bidons et incompétentes comme DIRECTION NATIONALE DES ROUTES , l’ANASER, “AUTORITE ROUTIERE ” AGEROUTE seraient démantelées a la minute si j’ y avais le moyen et le pouvoir…ce sont des structures bidon qui gaspillent le budget de l’État pour 000000000 résultats…au contraire elles sont a l’origine de tous les accidents mortelles sur nos routes! Des fausses routes, de mauvaises régulations, négligences, laxisme, manque d’initiatives, manque de volonté, manque de soucis pour les bien-etre des usagers, manque du serieux de la police, …rien sauf de seulement s’occuper des magouilles budgétaires. Tout ce qu’ils font c’est compter sur des sensibilisations pathétiques, médiocres et dégoutantes (peut-être surfacturée) sur l’ORTM par quelques comédiens sous prétexte de “programme de sensibilisation” ANASER…blblabla! C’EST UNE HONTE DANS CE PAYS QUI est devenu pathétique a tous les niveaux. Tant pis pour les populations qui y meurent chaque jour comme des mouches!! Dommage!

  3. Ce que le gens n’ont pas encore par rapport a cette grosse jungle humaine qui est Bamako est que la vie y est extrêmement dangereux …on peut mourir a tout moment sur les routes de Bamako…. des milliers des gros porteurs (bennes sans-frein, citernes, carrosseries, camionnettes) roulent a des vitesses excessives sous le nez de la Poule-lisse malienne percutent chaque jour des motoristes et des voitures..ce sont des scènes macabre difficiles a avaler….

    L’autre jour j’ai vu de mes yeux une scène qui m’a désabusé sur le fait que personne n’est a l’abri de la catastrophe routière dans l’anarchie actuelle qui sévit dans circulation au MALI: Au niveau du pont de Niamana-Dialakorobougou un camion carrosserie en direction de SEGOU éviter un motoriste tombé par terre pour aller percuter une pickup 4×4 comme du tonnerre sur la même direction ..avant de continuer la dégringolade aux cris de gens qui regardaient. La 4×4 qui portait 4 chinois a a son tour percuter un autre motoriste devant avant de se renverser pieds en l’air comme un jouet. Nous sommes vite venus au secours pour essayer de soulever la 4×4 en vain …impossible parce que bloquee par le camion qui était venu se pencher sur elle au cote gauche du goudron… c’était l’horreur sans défense…j’étais convaincu qu’on assistait a des personnes qui allaient mourir sous nos yeux…. car la protection civile a pris presque 1 heure pour arriver parce qu’il y avaient plusieurs accidents ce jour la sur la même RN6. Heureusement grâce a notre insistance n’a pu casser les vitres et les portes pour soutirer tous les 4 passagers vivants, mais absolument paniques et traumatisés du fait de la bizarrerie de l’accident…c’est un genre d’accident insolite qui est venu de nulle part par derrière! Ah oui ça arrive beaucoup au Mali du laisser-aller et de l’anarchie! Je doute que ces chinois n’acceptent désormais de rester au Mali pour travailler ..car la logique de la survie voudrait qu’ils rentre chez eux pour et chercher d’autre du boulot ailleurs où l’on peut au moins comprendre quelque chose.

    Personne, y compris nos dirigeants laxistes et irresponsables et leur familles, n’est a l’abri de cette anarchie routière mortelle au Mali ! Les structures bidons et incompétentes comme DIRECTION NATIONALE DES ROUTES , l’ANASER, “AUTORITE ROUTIERE ” AGEROUTE seraient démantelées a la minute si j’ y avais le moyen et le pouvoir…ce sont des structures bidon qui gaspillent le budget de l’État pour 000000000 résultats…au contraire elles sont a l’origine de tous les accidents mortelles sur nos routes! Des fausses routes, de mauvaises régulations, négligences, laxisme, manque d’initiatives, manque de volonté, manque de soucis pour les bien-etre des usagers, manque du serieux de la police, ….rien sauf de seulement s’occuper des magouilles budgétaires. Tout ce qu’ils font c’est compter sur des sensibilisations pathétiques, médiocres et dégoutantes (peut-être surfacturée) sur l’ORTM par quelques comédiens sous prétexte de “programme de sensibilisation” ANASER…blblabla! C’EST UNE HONTE DANS CE PAYS QUI est devenu pathétique a tous les niveaux. Tant pis pour les populations qui y meurent chaque jour comme des mouches!!

  4. Rien ne vaut la dictature pour le malien.
    A Accra qui osera uriner dans la rue sans se prendre la foudre des autorités. Le Malien malgré tout ce qu il pense savoir du monde manque d education manque de savoir vivre manque de tout.
    La propreté est une question d education. Le probleme est plus profond qu un simple probleme de propreté.

  5. S’il te plait, un peu d’indulgence Thiam !

    Si nous marinons dans nos propres ordures, si nous végétons dans une insalubrité digne du moyen-age, et si notre capitale ressemble à une poubelle, c’est probablement (voire FORCÉMENT ) parce qu’un complot international nous empêche en sous-main de nettoyer notre capitale!

    Sans doute faudra-t-il attendre qu’une ong occidentale, néerlandaise, allemande, francaise ou autre vienne un jour laver les fesses de notre capitale à notre place, pour que NOS PROPRES enfants et NOUS-MÊMES puissions enfin vivre dans la salubrité !

    PS: Et là, quand des toubab s’occuperont a notre place de la propreté de NOTRE capitale, on les pointera du doigt parce que le travail “n’est pas assez bien fait” et on hurlera d’indignation au moindre bout de papier trainant par terre!

    On parie?😎😎😎

  6. Merci Thiam !

    Merci d’avoir le courage de dénoncer ici un SCANDALEUX LAISSER-ALLER que même nos plus farouches adeptes du “c’est-la-faute-des-autres” ne peuvent pour une fois imputer à QUI QUE SOIT D’AUTRE QUE……….NOUS-MÊMES !

    Bamako-la-coquette c’etait (hélas) AVANT et du temps des colons, en revanche, Bamako-la-poubelle c’est non seulement du temps PRESENT mais après 50 ans de notre “indépendance !!!

    Ceux, si nombreux sur ce forum et dans les grins, qui bombent fièrement le torse et font fièrement valoir notre supposée “souveraineté”, devraient plutôt se dégonfler en voyant qu’au 21ème siècle d’une part et plus de 50 ans après notre “indépendance” d’autre part, notre “GRAND MALIBA DES DIGNES FILS DE SOUNDIATA” n’est toujours pas capable de………LAVER LUI-MÊME SES FESSES !

    En plein 21ème siècle, cette capitale-poubelle est L’ILLUSTRATION MÊME du sous-développement !!!😈😈😈😈😈😈😈

    Et encore une fois, le pire de tout c’est que dans ce cas ON NE PEUT MÊME PAS ACCUSER QUELQU’UN D’AUTRE, contrairement à notre vieille habitude des qu’on a tort!

    Quand des amis étrangers ou toubabs viennent nous rendre visite à Bamako, lequel d’entre nous osera affirmer qu’il n’est pas mort de honte?

  7. En plus de la saleté, c’est l’anarchie la plus totale dans circulation routière. Des millions des motos Jakarta pollueuses en CO2, des milliers de camions gros porteurs dangereux qui roulent a l’excès de vitesse en ville …et qui percutent les motoristes et les voitures de gauche a droite (souvent avec des chauffeurs intoxiqués de l’alcool, drogues, joint…sans aucun contrôle policier ), des milliers vieux véhicules (de 20 ans, de 30 ans , de 40 ans) pollueurs de l’air importe des poubelles de l’UE et des junkyrads des USA sans aucune restriction de la part nos autorités (sur la limite d’age comme au Sénégal 10 ans )..sauf de s’intéresser seulement a la recette douanière a la frontière. C’est simplement invivable et infernale a Bamako…les gens se comportent comme de vrais sauvages sur les motos et aux volants (excès de vitesse, surcharges, désordre, incivisme, insulte de parents, précipitation inutiles) …. chaque jour ce sont des scènes macabres d’accidents sur nos routes, de véhicules en panne de sur beau milieu de la voie publique (pendant 2 a 3 jours ..réparation sur la route sous le nez de la police) ..tous les gens du village sont venus vivre a Bamako pour semer le désordre.

    En plus de tout ça , ce le nouveau phenomene de la FRIPERIE: toute sorte…des tonnes des friperies électroniques, des matelas des malades des hôpitaux de l’UE et des USA, des jouets d’enfant toxiques. Simplement Bamako est devenu une grosse jungle de la pure sauvagerie sous nos yeux…. il n y a absolument aucune autorité pour mettre fin a ce désordre mortel dans une ville de plus en plus vaste de tous ces quatre coins dans une anarchie totale.

  8. La propreté est une affaire individuelle avant d’être collective.
    Soyons propres dans nos maisons, dans nos rues, dans notre quartiers et Bamako sera propre.
    J’ai vu des poubelles vides entourés d’ordures.
    J’ai aussi vu qu’à Koumassi au Ghana la vendeuse de bananes se promène avec un sachet plastique pour collecter les peaux de bananes des clients et les acheminer à la poubelle la plus proche.
    C’est facile de parler des autorités du pays mais nous-mêmes que faisons nous pour.
    Qui subissent les conséquences de la saléte? C’est bien nous et non les autorités.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here