De quoi je me mêle ? / Jakarta : prix Dabanani et prix projet

0

Bon heureusement que la classe politique est tout entière concentrée soit sur le fichier électoral, soit sur la réforme constitutionnelle si ce ne sont les congrès, conférences nationales, créations de club de soutien. Tout pour Koulouba 2012. Rien qui ne soit pour Koulouba 2012. Koulouba aujourd’hui, Koulouba demain. Mon Dieu, c’est à croire que si le grand-frère restait une minute de plus le 8 juin 2012, le syndicat des présidentiables ira le livrer manu militari au juge Ocampo qui semble t-il avait eu lui aussi, un petit scandale à la DSK. (On ne sait pas si le Soudanais Beshir ou le Libyen Kadhafi le savent).

 En tout cas, moi je sais que depuis peu, ici à Bamada, tout est devenu éminemment politique et politisé. Sauf peut-être les tops 10 de la semaine de Maliweb où nos imperturbables internautes continuent d’accorder leur préférence d’abord aux faits divers surtout à odeur de sexe puis aux articles politiques. Ramata Diaouré de 22 septembre doit en savoir quelque chose, elle qui depuis quelques semaines s’emploie consciencieusement à démonter la mécanique absolument avilissante pour notre pays de la corruption qui a marqué le programme Palu et Tuberculose.                

Cette semaine, par exemple, elle nous donne une autre dimension : on commande des motos, tu surfactures puis le projet te revend les motos que tu lui revends surfacturées avant qu’il ne te les cède de nouveau. Jusqu’à épuisement complet du compte. Mais pas pour longtemps car il sera approvisionné par un autre compte. Je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas mais si j’étais un vérificateur, je me serai simplement intéressé aux prix d’achat des motos, des voitures et d’autres biens par le Trésor public. Histoire de voir juste ce que l’Etat aurait économisé si les achats étaient bien surveillés.

Car ce serait plus que gros qu’une Jakarta qui coûte 300 000 Cfa soit achetée par le contribuable à plus du million. Bon c’est vrai qu’il vaut mieux être tué par quelque chose qui coûte 1 million plutôt que 300 000 Cfa. Mais ici, on parle d’économie et d’efficience. Pas de morgue et de formol.

Adam Thiam

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER