Focus : Ces fameuses commissions d’enquêtes !

63
Les enquêteurs sur le site du Restaurant de la Terrasse (photo archives)

Depuis l’éclatement de la crise politico-sécuritaire qui a ébranlé le Mali, combien d’enquêtes ont été ouvertes ? Combien d’entre-elles ont abouti ? Et ces enquêtes abandonnées (enterrées ?) sans que l’opinion ne soit informée des conclusions? Nul ne sait.

En effet, au nord comme au sud, de nombreux actes répréhensibles ont été perpétrés et continuent de l’être. Aussi, le Mali a connu des barbaries dans le septentrion. À Bamako, il y a eu successivement l’attaque contre le Restaurant la Terrasse, la tentative d’assassinat contre un officier supérieur de l’armée, l’évasion d’un dangereux terroriste (Wadoussène) de la Maison centrale d’arrêt de Bamako…La dernière en date a visé le cœur de Bamako avec la prise d’otages à l’hôtel Radisson… Le plus souvent, ces actes sont l’œuvre de grands bandits (appartenant aux groupes armés) et/ou de terroristes dont certains sont téléguidés à partir de l’extérieur. A chaque fois, les autorités maliennes ont promis des enquêtes afin de traquer les auteurs et de les traduire devant les tribunaux.

Mais jamais, les auteurs n’ont répondu de leurs actes devant la justice. Et pour cause, les enquêtes piétinent, pour ne pas dire qu’elles sont carrément rangées dans les tiroirs. Conséquence ? De dangereux criminels continuent de troubler la quiétude des populations maliennes.

Alors, est-il temps de rompre avec le laxisme ambiant qui entoure le traitement de certains dossiers criminels ! Car, ces terroristes profitent à la fois de notre faiblesse, de notre manque d’anticipation et de réaction et surtout de notre manque de rigueur dans la riposte à leur apporter…

La rédaction

PARTAGER

63 COMMENTAIRES

  1. Lorsqu’il y a corruption, que les actions du gouvernement manquent de transparence et que les autorités ou des particuliers cherchent à dissimuler des événements pour tenter d’échapper à leurs responsabilités, la presse a un rôle à jouer, si elle est soucieuse d’oeuvrer pour le bien de la communauté et de se mettre à son service. Tel est le rôle d’un journaliste analyser et dénoncer. Mais les nôtres ne se soucient pas de notre bien, plutôt à nous nuire avec leurs idioties.

  2. Mr le journaliste lorsque vous dites, je cite “Mais jamais, les auteurs n’ont répondu de leurs actes devant la justice. Et pour cause, les enquêtes piétinent, pour ne pas dire qu’elles sont carrément rangées dans les tiroirs. Conséquence ? De dangereux criminels continuent de troubler la quiétude des populations maliennes.”
    De ce constat que vous, une question me vient à l’esprit à savoir quelles pourraient être les causes de ces piétinement d’enquêtes.

  3. “Depuis l’éclatement de la crise politico-sécuritaire qui a ébranlé le Mali, combien d’enquêtes ont été ouvertes ? Combien d’entre-elles ont abouti?”
    Mr le journaliste j’aimerais vous demander, toutes ces interrogations sont en l’endroit de l’opinion nationale que vous êtes sensé informer. Je m’interroge réellement si vous êtes un journaliste.Parce qu’il revient à un journaliste d’aller chercher les informations pour éclairer la population sur certains nombres de questions celle-ci pourrait se poser et non le contraire.

  4. Par rapport aux différentes enquêtes,que la population soit patiente.
    Toutefois que des enquêtes aboutiront,les résultats seront communiqués pour que tous le maliens soient informés.
    Que Dieu protège le Mali.

  5. Mais je sais que vous serez d’accord avec moi pour dire que nos dirigeants,malgré leur bonne volonté ne pourront jamais faire de miracle.Ils font ce qu’ils peuvent mais lorsqu’une enquête n’a pas encore abouti ils ne peuvent pas créer des créer de faux résultats pour nos donner.
    Soyons patients car je suis sûr que lorsqu’il y aura des résultats nous seront informés.

  6. Au lieu de passer votre temps à créer des scandales et à raconter de sottises sur le Président ou sur ses proches,vous feriez mieux de mener de véritables investigations pour aboutir à des conclusions objectives.
    Mais tant que vous prendrez comme habitude de prendre l’information à la surface sans aller à la source,vous allez toujours faire fausse route et cela n’est du tout bon pour la stabilité de notre Mali.

  7. ” A chaque fois, les autorités maliennes ont promis des enquêtes afin de traquer les auteurs et de les traduire devant les tribunaux.”
    Et c’en est le cas. Les faits parlent d’eux-mêmes car une enquête qui a été ouverte il y a quelque jours lorsque notre pays a été agressé a en quelques jours porté ces fruits donc cela prouve qu’il y a du travail qui est en train d’être fait. Tout ne peut pas marcher comme sur des roulettes que ce soit en justice ou pas mais le plus important c’est de faire le maximum pour que les uns et les autres soient satisfaits et c’est là le souhait des dirigeants de ce pays.

  8. Si vous voulez des informations sur des enquêtes,et que vous êtes un journalistes digne de ce nom,vous devez vos rendre dans les endroits appropriés pour poser les questions appropriées.
    Mais lorsque vous écrivez un article pour poser des questions quant aux résultats des différentes enquêtes engagées dans notre pays,cela veut tout simplement dire que vous n’être pas un journaliste.
    Apprenez à faire correctement votre travaille. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  9. “Le plus souvent, ces actes sont l’œuvre de grands bandits (appartenant aux groupes armés) et/ou de terroristes dont certains sont téléguidés à partir de l’extérieur.” dixit la rédaction.
    Vous détenez ce genre d’informations et vous ne faites pas part de cela aux autorités compétentes; on appelle ça de la complicité.
    Le but de nos autorités et d’offrir une justice responsable et citoyenne respectueuse des valeurs individuelles et collectives à chaque personne qui sollicite ses services.

  10. Moi je pense que lorsque qu’on veut critiquer c’est dans le but de convaincre et ce avec des preuves à l’appui. Par contre comme le dirais quelqu’un ce journaliste a tiré dans la glace car il n’y a rien de convaincant dans cet article et c’est vraiment dommage que des personnes qui se disent journalistes viennent plutôt s’informer auprès du peuple.
    La presse malienne marche vraiment sur la tête.

  11. “Alors, est-il temps de rompre avec le laxisme ambiant qui entoure le traitement de certains dossiers criminels ! Car, ces terroristes profitent à la fois de notre faiblesse, de notre manque d’anticipation et de réaction et surtout de notre manque de rigueur dans la riposte à leur apporter…”
    Le laxisme, la faiblesse et le manque de rigueur dont vous parlez sont les caractéristiques propres à cette rédaction que vous prenez pour nous intoxiquer. Il y a des affaires auxquelles des solutions ont été trouvées et d’autres qui sont toujours en cours. Donc quand on manque d’information, on va à la source de cette information.

  12. Pour être un bon journaliste,il faut être capable de mener ses enquêtes et trouver des réponse pour informer les lecteurs que nous sommes.
    Mais si vous vous asseyez dans votre salon et souhaiter que les réponses à vos questions viennent vous y trouver,c’est sûr qu vous allez toujours nous servir des sottise de cette sorte.

  13. Ce qu’on appelle enquête ne peut pas du tout être étalée à tout bout de champ.Il faut un minimum de discrétion pour qu’elle aille à terme dans de bonnes conditions.
    Chers journalistes,quand on ne sait rien de quelque chose,on se tait pour ne pas servir des sottises à ses lecteurs. 👿 👿 👿

  14. Je crois que les commissions d’enquêtes jouent leurs rôles et la dernière mise sur pieds lors de l’attaque du Radisson ne me fera pas dire le contraire car en l’espace d’une semaine, elle a produit des résultats probant au delà de toutes attentes. Il ne faut donc pas se baser sur certaines affaires qui piétinent pour saboter l’immense travail que ces gens abattent pour le bien de tous.

  15. Je pense que la volonté du président de la république de faire de la justice malienne une des plus crédible n’a jamais changé. Il l’a affirmé lors de la campagne et tient toujours à cette promesse qui était à l’ordre du jour des consultations du conseil de gouvernement. Il faut donc accorder le temps nécessaire pour que ces reformes puissent voir le jour et que les procès et autres affaires qui n’avaient pas encore eu de dénouement puissent être tirées au clair.

  16. Moi je pense que la justice fait et fera toujours son travail. Les enquêtes peuvent piétiner mais elles donnent toujours des conclusions. C’est dans l’intérêt même de la nation que ces criminels payent de leurs actes donc je crois que la volonté des autorités ne seraient nullement être que ces faits restent totalement impunis. WAIT AND SEE!

  17. “En effet, au nord comme au sud, de nombreux actes répréhensibles ont été perpétrés et continuent de l’être. Aussi, le Mali a connu des barbaries dans le septentrion. À Bamako, il y a eu successivement l’attaque contre le Restaurant la Terrasse, la tentative d’assassinat contre un officier supérieur de l’armée, l’évasion d’un dangereux terroriste (Wadoussène) de la Maison centrale d’arrêt de Bamako…La dernière en date a visé le cœur de Bamako avec la prise d’otages à l’hôtel Radisson… Le plus souvent, ces actes sont l’œuvre de grands bandits (appartenant aux groupes armés) et/ou de terroristes dont certains sont téléguidés à partir de l’extérieur.”
    Tous les faits ci-dessus mentionnés sont en effet relatifs aux actes terroristes donc il faut recadrer l’article. Vous savez que nos services n’étaient pas vraiment prêtes pour le règlement affaires de natures terroristes( je ne justifie pas qui que ce soit) et les terroristes ne laissent généralement pas de traces . Mais je pense qu’avec l’expérience que nos autorités que ce soient judiciaires ou sécuritaires ont; je pense que les choses iront pour le mieux.

  18. Sans vouloir justifier qui que ce soit je dirai qu’il y des enquêtes qui font plus de 2, 3 voire 5 à 10 ans donc pour dire que quelques soit le temps la justice par agir mais je souhaite que nous n’en arrivions pas là. Que notre justice soit efficace et rapide dans ces décisions.

  19. IBK et son gouvernement sont décidé à poursuivre les terroristes jusque dans leur dernier retranchement
    Toute l’équipe est à saluer allant du ministre jusqu’aux forces spéciales. Le ministre de par sa compétence a fait un travail colossal en donnant l’exemple

  20. Par rapport à cet article, je voudrais dire seulement que les décisions de justice sont des choses qu’il faut prendre très au sérieux car d’elles dépendent la vie de personnes et même souvent la vie des peuples alors une enquête doit prendre le temps qu’il faut pour ne pas prendre le risque de se tromper et prendre de décisions qui feront plus tard regretter.

  21. “Depuis l’éclatement de la crise politico-sécuritaire qui a ébranlé le Mali, combien d’enquêtes ont été ouvertes ? Combien d’entre-elles ont abouti ? Et ces enquêtes abandonnées (enterrées ?) sans que l’opinion ne soit informée des conclusions? Nul ne sait.”
    Quand on ne sait pas logiquement je pense qu’on doit s’informer ou plutôt se renseigner car si ce n’est le cas donc votre action prends un autre sens qui est le dénigrement et je pense réellement que c’est l’intention de ce journaliste. A défaut que les institutions ne communiquent assez avec vous, vous par contre devez aller à la quête de l’information vraie et vérifiable contrairement aux suppositions que vous faites. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  22. Malgré le manque de moyen déficitaire Nous pouvons dire que
    Nous sommes fière des preuves et des actes concrets de notre armées

  23. Je constate dans ce pays que, quand les journalistes, font leurs analyses c’est comme s’ils descendaient d’autres cieux ou ou je ne sais pas si c’est parce qu’ils ont la mémoire courte. 🙄 🙄 🙄 🙄
    Les problèmes, le mali en connait depuis belle lurette et IBK dans sa volonté volonté de donner une meilleure situation de vie au peuple malien essaye tant bien que mal de résoudre ces problèmes d’ordre institutionnels. Alors veuillez respecter son autorité pour donner l’exemple à la population.

  24. Je croirais vraiment à la liberté de la presse quand un journaliste pourra écrire ce qu’il est et non ce qu’il pense, lorsqu’un journaliste pourra écrire un article basé sur la vérité vraiment de son journal. Le journaliste malien écrit n’importe quoi et se tromper sur tout parce qu’il soutient les opposants sans ambition du Mali. Et comme on le dit les oiseaux de même plumage volent ensemble .Ils sont accompagnés par des personnes nue qui pensent qu’il travaille dans le noir .Ce genre d’oiseaux dont j’affirme ci-dessus ne sont simplement que des oiseaux les plus idiot de la république .Ce sont des perdrix

  25. Ces journalistes tels Issiaka sissoko sont la risée des médias du mali car ils ne disent jamais la vérité.
    Ils disent une chose qu’ils savent ne pas être vrais, dans l’espoir que, s’ils continuent à l’affirmer assez longtemps, elle deviendra vraie.et le peuple avalera leur salades.
    Après toute cette attaque nous devons tous nous mettre au service de IBK car à travers lui le terrorisme ne prend plus de l’ampleur au Mali

  26. Être Journaliste ? C’est une autre forme de justice. C’est la justice du peuple et de la vérité.
    Être journaliste ne signifie pas être un avocat du diable. Être journaliste c’est divulguer des vrais informations et non des opinions personnelles. Alors ressaisissez-vous.
    Nous sommes fières de l’armée malienne pour la prise en main de la libération de l’hôtel et la sécurité quel apporte au Mali

  27. Les propos de l’article sont incompréhensibles et ne sont même pas fiables
    Je crois que ces journalistes doivent apprendre à faire des articles sensés qui informent la population sur les informations du mali et de l’Afrique
    Le peuple félicite l’armée malienne pour la sécurité qu’elle apporte au peuple.
    VIVE IBK

  28. Aucun malfaiteur n’a causé de problème au Mali et qu’il n’a pas été arrêté par nos services de sécurité sauf s’il meurt avant qu’on le retrouve. Il ne faut pas dénigrer l’effort des gens chers journalistes.

  29. Les fugitifs évadés du camp 1 de BKO n’ont pas été retrouvés ? Le Wadoussène que vous parlez avaient fui non et après il n’a pas été arrêté, les deux suspects arrêtés liés à la prise d’otages du RADISSON BLU de la semaine passée ne sont pas des preuves. Nous sommes fiers de nos services de sécurité.

  30. Là où nous sommes actuellement critiquer l’effort de nos services d’enquêtes est un péché soit de l’égoïsme à leur encontre. Malgré qu’ils sont en déficit de moyen de travail mais ils prouvent chaque jour avec des actes concrets.

  31. Bravo à nos services de sécurité et particulièrement à monsieur le ministre de la sécurité intérieure. Le Mali dort en paix et en toute tranquillité grâce à vous. Nous sommes fiers de vous !!!!

  32. Le problème est qu’on ne peut pas satisfaire un inconscient sauf si tu lui donne ta vie. Après tous ces exploits et autres, voilà encore une rédaction commerciale qui essaye de nous raconter des bobards pour se faire seulement de l’argent.

  33. Alini djoukouyé Zozaniyé afô ko akouloka djan . Merci à nos forces de sécurité et à notre gouvernement pour tout ce qu’ils font pour notre bien vivre. Vive la paix au Mali !!!

  34. La pire d’ignorance c’est d’ignorer l’effort des gens. Qui peut dire dans ce pays que nos services de sécurité ne travaillent pas? Malgré leurs manques de moyens ils réussissent à traquer tous les bandits qui nous ont causé de problème.

  35. De n’importes quoi cette rédaction. N’êtes vous pas au courant des efforts que nos forces déploient au nord et au sud du pays à travers les opérations SENO et DJIGUIYA. Mais désolé pour vous chers journalistes.

  36. Il ne faut pas nous raconter des sottises, toutes les enquêtes menées par nos services de sécurité ont abouti. Le cas de WADOUSSENE a été expliqué à tous les maliens.

  37. Ce que vous racontez comme cela c’est faux, même le Samedi dernier un présumé terroriste lié à l’attaque du RADISSON BLU a été arrêté par nos forces spéciales de sécurité sur l’axe KOULIKORO-BAMAKO en plus des deux suspects aussi.

  38. La libération de Wadossène était une pure politique diplomatique que beaucoup de personne ne pouvait pas comprendre lors des faits. Le bandit a été relâché, mais ensuite poursuivit par les autorités malienne et française. D’autre djihadiste ont aussi été tué et tout un réseau démanteler. Bravo au gouvernement.

  39. Concernant Wadoussène le gouvernement a mené des enquêtes et des poursuites contre lui, auquel par la suite il a été localiser et abattu. IBK et son gouvernement sont décidé à poursuivre les terroristes jusque dans leur dernier retranchement.

  40. La libération de Wadossène était une pure politique diplomatique que beaucoup de personne ne pouvait pas comprendre lors des faits. Le bandit a été relâché, mais ensuite poursuivit par les autorités malienne et française. D’autre djihadiste ont aussi été tué et tout un réseau démanteler. Bravo au gouvernement.mali

  41. La mort de ce terroriste Wadoussène fut une victoire personnelle d’IBK, car c’est qui montre que sa lutte contre le terrorisme sont des paroles qui se traduisent en actes. Le gouvernement malien ne reste pas indifférents aux différentes enquêtes ouverte, la patience est un chemin d’or.

  42. Concernant les attaques terroristes, les fautifs ont été démasqué, il reste maintenant à mettre à la main sur eux. Sinon plusieurs des enquêtes ont conduit jusqu’au coupable. Le gouvernement met tout en œuvre pour les mettre hors état de nuire.

  43. Je pense que les enquêtes ne sont point rester dans les tiroir comme le journaliste le prétend, certes de nombreux enquêtes ont été ouvert d’autre ont été aboutir et d’autre pas. Le gouvernement es toujours en quête des coupables. Il y a des enquêtes qui demandent plus de temps et plus de financement, le gouvernement le gère comme il le peut.

  44. Tous les terroristes payeront pour ce qu’ils ont fait. Ce n’est pas parce qu’ils n’ont pas encore été jugé qu’ils ne le seront pas. Non, jamais. On attend le moment idéal pour entamer des actions en justice contre ces terroristes. 💡 💡 😆 😆

  45. Le procureur l’a dit que toutes les pistes seront examinées donc nous pouvons rester sereins et ne pas se laissez emporter par ces articles de pacotilles de journalistes non professionnels et immatures

  46. Ibrahim Boubacar Keïta a promis aux maliens de sanctionner tous les fossoyeurs. Donc on doit faire preuve de patience. Le travail d’une commission d’enquête n’est pas aussi facile que vous le croyez. mais une fois terminé, elles soumettra les conclusions de son enquête à qui de droit. 😀 😀 😛 😛

  47. Nous avons une équipe dynamique appuyée par les français et canadiens donc nous pouvons dire que dans les jours à venir nous serons tous situés sur les auteurs de cet attentat.
    Le but n’est pas de savoir qui est l’auteur plutôt mettre aux arrêts ces malfrats.

  48. Le Président IBK a vraiment mis l’accent sur cette force à travers les formations adéquates et les équipements dont elle est bien préparé pour servir le pays.

  49. Ne soyez pas pressé, M. le journaliste, tous les malfaiteurs vont répondre de leur acte. Aucun terroriste coupable d’actes incriminé ne sera épargné de la sanction. Mais plus vite que la musique on danse mal, cher éditeur. Soyons patients. 💡 💡 😆 😆

  50. Toute l’équipe est à saluer allant du ministre jusqu’aux forces spéciales. Le ministre de par sa compétence a fait un travail colossal en donnant l’exemple.

  51. C’est vraiment dommage pour ce pays qui n’a pas de bons journalistes. Même dans une telle situation certains d’entre eux se donnent aux critiques. Occupez-vous de la réalité d’abord avant de nous parler des conclusions des commissions d’enquêtes. 💡 💡 😆 😆

  52. Que les journalistes arrêtent de divulguer des fausses informations .On gagnerait en temps s’ils se mettaient au travail. Le journaliste doit faire des investigations aussi donc aidez la commission est un acte de patriotisme.
    Nous voulons des journalistes professionnels et responsables durant cette période très sensible.

  53. Aidez-moi, chers compatriotes, à savoir ce que le président Ibrahim Boubacar Keïta a fait pour mériter une telle haine des hommes de médias au Mali? Après toute sorte de critiques ils veulent maintenant s’en prendre aux commissions d’enquêtes. C’est dommage. 😀 😀 😛 😛

  54. IBK le ”KANKELETIGUI” l’a dit qu’il dotera du Mali d’une armée solide et républicaine. Le constat est palpable aujourd’hui avec le travail fourni par nos forces sur le terrain.
    Comme on veut nous le faire croire que nos forces manquent d’équipement on se rend compte que ce sont des mensonges des opposants véreux qui cherchent à ternir l’image du président.

  55. Il faut que les maliens prient pour leurs journalistes. Ceux-ci sont dans une logique de nuisance contre le régime d’Ibrahim Boubacar Keïta et tout son entourage. Est-ce aujourd’hui que vous vous révoltez contre les commissions d’enquêtes? Celles-ci ne font absolument rien, c’est ce vous pensez? Les conclusion de ces commissions ont toujours été soumises à qui de droit. 💡 💡 💡

  56. Le Mali gagnera mieux si seulement les journalistes acceptent de ne pas fournir de fausses informations au peuple. Celles-ci ne font qu’empirer la situation. 😥 😥 👿 👿 👿

  57. Foutez-nous la paix avec cette fausse information, chers journalistes maliens. Vous voulez que les maliens ne vous respectent plus ou quoi? Donnez-nous des vraies informations. C’est ce que nous avons besoin. Pas des diffamations à l’encontre du chef de l’Etat et de ses proches. Les commissions d’enquêtes que vous parlez ne peuvent pas travailler dans la précipitation 😛 😛 😛

  58. Les journalistes maliens sont des spécialistes en conspiration pour décrédibiliser une personnalité, en diffamation, en mensonges, j’en passe. Mais vous pouvez faire et dire tout ce vous voulez. Cela ne nous fait ni chaud ni froid. Nous sommes fiers de ces commissions. 😯 😯 😛 😛

  59. Si la commission ne travaillait pas on aurait pas pu arrêter les deux suspects. Ils sont au travail et d’ailleurs très déterminés comme ils l’ont montré depuis les premières heures de l’attentat.

  60. Ces journalistes n’ont rien dans la tête. Ils sont nuls et je me demande souvent ils sont de quelle école surement de la même école que THIAM. Vraiment une gangrène.
    Heureusement que le peuple est mature et comment ils sont surtout au service de l’opposition. Quelle honte

  61. Une commission d’enquête a besoin de temps pour e pas faire d’amalgame ou de mauvais travail. Une commission ne doit pas abuser de son pouvoir pour mener de fausses informations à l’encontre des gens. 🙄 🙄 🙄

  62. Toujours de critiques stériles. Monsieur le journaliste qu’est ce que vous préconisez pour la résolution des crises ou l’aboutissement de ces enquêtes dites sans conclusion.
    Vous êtes là pour ne rien dire plutôt que d’inciter à la haine. Nous sommes fatigués et nous faisons confiances à nos autorités politiques et judiciaires

Comments are closed.