Les humeurs de Facoh : Et si Wagner était la solution…

9

Depuis la chute d’ATT en 2012, le Mali est malmené par une insécurité permanente conduite à la fois par des djihadistes, des narcotrafiquants et des terroristes de tous bords sans oublier les bandits et autres brigands qui coupent fréquemment les routes aux forains et aux voyageurs du centre du pays. De la part d’un grand pays comme le nôtre, pareille situation est considérée comme du jamais vu par le peuple impatient de sortir de ce désordre honteux. La France appelée au secours par Dioncounda Traoré alors Président d’une transition politique sauvée in extrémis, arriva en moins d’une semaine à débarrasser le nord du Mali de la chienlit y installée par des voyous financés par l’extérieur. Mais le fait historique d’interdire l’entrée de Kidal à l’armée malienne montra à visage découvert le rôle trouble de la France dans la crise du nord.

Depuis cette date, cette  ville sert de sanctuaire à tous les ennemis du Mali en dépit de la présence de la Minusma et de Barkhane ayant remplacé Serval au Mali courant 2013. Francophile plus que de raison, le Président IBK élu en 2013, donna toute latitude à la France de résoudre la désastreuse équation du nord, mais soit qu’elle ne voulut pas, soit qu’elle ne le put pas, la situation reste inchangée sur le terrain quand elle ne profite pas aux adversaires de la pacification du pays. On ne compte plus le nombre de conférences et de rencontres au sommet organisées à cet effet et maintenant tous les discours des dirigeants français sur la question du nord du Mali ressemblent plus au couper-coller qu’à une volonté réelle de servir le Mali et de le  sortir de l’impasse.

Dans ce contexte troublant à la fois pour le Mali et pour la France, que le Président de la Transition politique malienne, le colonel Assimi Goïta, veuille se tourner  vers la Russie n’a rien d’étonnant quand on sait la volonté de ce peuple de sortir coûte que coûte de ce bourbier qui ne fait que trop durer.

Dire, comme l’homme de la rue, que le Président de la Transition et son Premier ministre Choguel Kokalla Maïga ont fait des études en URSS différente de la Russie actuelle, et se comportent comme des cireurs des bottes du Kremlin, ne veut rien dire et signifie une mauvaise plaisanterie. On imagine bien que ce sont des hommes responsables qui, pour être arrivés à ce niveau supérieur de gestion des affaires publiques, n’ont aucune volonté de précipiter leur pays dans le vide ni de s’allier au Président russe Vladimir Poutine pour des prébendes de sous-traitance.

Le Mali n’est point le seul pays d’Afrique à solliciter le concours de Wagner décrit par la presse occidentale comme une entreprise de mercenariat mais si cette agence est présente en Libye, en Irak , en Syrie et en Centrafrique, c’est que quelque part elle fait plus de résultat que les forces européennes ou américaines chargées du même boulot. Sans aller loin, on ne comprend pas au Mali le soutien de la France au MNLA et à la CMA dont les cadres ayant des ennuis politiques au Mali sont bien accueillis dans des hôtels de luxe de Paris et de Bruxelles.

En tout état de cause, le problème n’est ni de soutenir la transition d’Assimi Goïta, ni de la prolonger mais de tout faire pour éviter la disparition de ce pays probablement programmée de longue date dans certaines chancelleries occidentales.

Les hommes d’Etat, écrivait Chateaubriand, ne valent que par leurs œuvres patriotiques et non par la gloire personnelle et si cette transition politique peut se distinguer des autres par une action salutaire, ce peuple ne lui  sera que plus  reconnaissant.

Facoh Donki Diarra

(écrivain Konibabougou)

 

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Le G5 SAHEL est composée de 5 pays

    Dans tous ces pays il y a des Touaregs
    Seul le Mali a des problèmes avec les Touaregs maliens
    Pourquoi ?
    Il faut sans doute aller voir dans l’histoire récente juste après l’indépendance du Mali
    La première révolte Touareg a eu lieu juste après l’accession du Mali à l’indépendance

  2. LE conflit interne entre maliens est vieux ..ce ne sont pas les français qui en sont responsables ..Les français avaient besoin ( un besoin vital) du terrain d’aviation de Kidal alors on peut mieux comprendre leur implantation à Kidal..
    La France qui a un mandat de l’ONU n’a pas mis au pas les Touaregs du Nord .Comment aurait-elle fait ?…Elle aurait tiré dans le tas ?..
    Déjà sa présence ainsi que celle de la Minusma à Kidal interdisait au MNLA et a la CMA toute action directe..
    Quand Chogel demande de militariser davantage la MINUSMA il rêve peut-être que celle çi mette au pas par les armes la CMA
    WAGNER FAIT REVER car il pourrait faire le sale boulot en douce

    vOUS SAVEZ LE MALI NEST PAS LE SEUL PAYS AU MONDE OU SE CONFLIT EXISTE IL EXISTE AUSSI A COTE DU MALI; SEULEMENT IL COHABITE AVEC LE JIHAD.
    AINSI IL FAUT FAIRE RAPIDEMENT UN CHOIX SINON DES MALIENS SONT ENTRAIN DETRE TUER;

    LE PEUPLE MALIEN JE DIS BIEN LE PEUPLE NA RIEN CONTRE PERSONNE CE PEUPLE PREND LES TOUAREGS COMME DES HOMMES QUILS SOIENT DU MALI DU NIGER OU AILLEURS; CE SONT CERTAINS DES TOUAREGS QUI MANIPULENT LEUR PEUPLE SINON ON CHERCHE A UNIR TOUTE LA REGION POUR ETRE A NIVEAU DES AUTRES PUISSANCES AU MEME MOMENT VOUS VOUS FAITES MANIPULER POUR LAISSER VOLER LES RESSOURCES DU PAYS;
    ALLER DEMANDER A CEUX QUI LONT DEJA FAIT CHEZ EUX
    LES POLITICIENS MALIENS SONT AUSSI COMPTABLES ILS DOIVENT DES EXPLICATIONS AU PEUPLE
    ECOUTONS NOS PEUPLES ET LAISSONS NOS RANCUNES ET NOS INTERETS PERSONNELS;

    DEMOCRATIE ELECTION NORD MALI BARKHANE MINUSMA WAGNER;;;ETC SI TOUT CA EST FAIT POUR LE PEUPLE, AUJOURDHUI CE PEULPLE VEUT SEULEMENT LA PAIX.

  3. “Daba kala”: se nourrir par soi-même
    djéné kala : s’habiller par soi-même
    marfa kala” : se défendre par soi-même
    Telle est la bamanaya. Ce n’est ni une langue, ni une ethnie, ni une religion, mais une éthique commune à toutes celles et ceux qui tiennent à leur liberté, à leur dignité d’être humain.

    Maintenant la France, parlons-en. D’abord, est-ce un crime que d’être francophile ? Je ne le pense pas, d’autant que ceux qui ont pour l’indépendance étaient eux-mêmes soutenus par des Français. Par ailleurs, tout le monde sait que les autorités françaises, malgré la francophilie d’IBK, n’auraient pas voulu d’un deuxième mandat de ce dernier. Parce que, comme lui-même aura à le dire au soir de son pouvoir, elles voyaient “le pire” au bout. C’est ce pire que nous sommes en train de vivre.
    Le problème n’et pas de s’allier avec la Russie ou pas, mais de le faire avec un groupe privé, pour ne pas dire des mercenaires. On peut poursuivre un Etat pour des crimes, pas des mercenaires, surtout quand ces derniers se cachent derrière une superpuissance comme la Russie.
    En conclusion, le Mali peut acheter des armes avec n’importe quel pays du monde. Personne ne le lui interdit, mais quant à accueillir des mercenaires sur notre territoire, c’est une honte tout simplement, voire une haute trahison. J’y préfère une mobilisation générale. Nous risquons d’être les dindons d’une farce grotesque et sanglante dont nos populations feront les frais.

    La France, qu’on le veuille ou non, a permis au Mali de survivre à l’assaut conjugué des djihadistes et du MNLA en 2013.

  4. Le Mali n a jamais eu un nord et un sud, il n y a que le MALI UN SEUL MALI. TOI TU ES EN RETARDS!

  5. Je ne sais pas si vous vous souvenez mais le président ISSOUFOU du Niger très influent et très éclairé
    avait accusé les habitants de KIDAL d’héberger les terroristes..

    Puis quelques mois après il a invité des délégations représentantes de Kidal à NIAMEY pour effacer ce qu’il avait dit …

    Ce président était plutôt très avisé …Allez comprendre

    • …nous te comprennons, Issoufou avait les memes francais dans ses murs et n a ete qu un d ARIVA, pseudo president du Niger et Bazoum est-il different? non!…toi tu peux la fermer ici!

      LE MALI, UN PEUPLE, Un But, Une Foi en notre destin hors de la francofolie et de l esclavage arabo islamique

  6. Nous allons relever les phrases chocs:
    1)”Mais le fait historique d’interdire l’entrée de Kidal à l’armée malienne montra à visage découvert le rôle trouble de la France dans la crise du Nord.”..
    La France est arrivée au Mali comme intervenant neutre pour elle le Sud Mali et le Nord Mali sont maliens..CE SONT LES Français qui ont interdit l’entrée de Kidal ? pourquoi faire ?
    Oumar Tatam ly n’a pas pu atterrir empêché par Les habitants de Kidal , mais pas par la France !!
    Quand Moussa Mara est venu protégé par la Minusma et Barkhane les autorités françaises ont dit avant
    qu’il arrive leur inquiétude au PM..il y a eu fusillade
    Quand en mai 2014 IBK lance en secret ses troupes contre Kidal .Il viole un accord conclu .On sait le résultat .Armée malienne écrasée, perte du matériel, et perte de moral ..affaiblissement politique de IBK dans le Nord..et surtout relance de la haine
    LE conflit interne entre maliens est vieux ..ce ne sont pas les français qui en sont responsables ..Les français avaient besoin ( un besoin vital) du terrain d’aviation de Kidal alors on peut mieux comprendre leur implantation à Kidal..
    La France qui a un mandat de l’ONU n’a pas mis au pas les Touaregs du Nord .Comment aurait-elle fait ?…Elle aurait tiré dans le tas ?..
    Déjà sa présence ainsi que celle de la Minusma à Kidal interdisait au MNLA et a la CMA toute action directe..
    Quand Chogel demande de militariser davantage la MINUSMA il rêve peut-être que celle çi mette au pas par les armes la CMA
    WAGNER FAIT REVER car il pourrait faire le sale boulot en douce

    Il y a d’autres phrases à relever mais ce serait trop long

  7. Cher Monsieur, votre article est intéressant.

    Mais le rapprochement avec les Russes me fait craindre plusieurs choses :

    – Tout d’abord il s’agit de mercenaires, donc il faut les payer. Nous sommes un pays pauvre et de ce qui filtre, nous devrions céder des mines. Donc comme en Centrafrique où les russes pilles les ressources de diamant, doit-on nous aussi nous laisser piller ?

    – De la même manière nous apprenons que les mercenaires devront se charger de la protection des nos hauts responsables. Cela me semble se rapprocher d’une garde rapprochée pour s’assurer de ne par être trahi par les siens. pour dire les choses clairement cette force sera un moyen pour nos actuels dirigeant de disposer d’une force armée sûre. doit-on y voir les prémisses d’une dictature ?

    – Donc ceci va nous coûter de l’argent et je ne comprends pas les soi-disant patriotes, notamment le M5-RFP qui fait de grands rassemblements en brandissant le drapeau Russe. Il me semblerait plus logique que les jeunes patriotes s’engagent dans les FAMa pour défendre leur pays et que l’argent serve à équiper notre armée plutôt que payer des mercenaires et brader nos quelques ressources minières. Un pays dont la jeunesse ne s’engage pas pour sa défense en prenant les armes n’a pas d’avenir. Voir la solution dans les mercenaires russes c’est le symptôme de la faiblesse de notre peuple.

    – Nos dirigeants en se tournant vers les mercenaires russes font au final le même constat. Maintenant pour assurer leur pouvoir et leur sécurité, ils deviennent dans aucun doute la voix de Moscou

    Le président Macron, qu’on l’aime ou pas à clairement tiré ce constat. Il ne sert à rien d’engager des moyens militaires au Mali si l’état Malien ne fait rien. Aucune action pour administrer le nord. Où sont les constructions d’écoles ? De dispensaires médicaux ? La poste, la police ? etc. Il n’est pas étonnant que des populations terrorisées aient perdue confiance dans notre gouvernement et deviennent attentiste voire cèdent aux djihadistes. Djihadistes armés et équipés de matériel Russe. On devrait aussi se souvenir qu’en Syrie, les russes ne se sont quasiment pas impliqués dans la lutte contre les Djihadistes mais ont surtout soutenu la répression contre l’opposition Syrienne. Alors voilà pourquoi je crois que cette histoire de rapprochement avec la Russie est plus pour aider à instaurer la prise de pouvoir par la junte actuelle que pour lutter contre les djihadistes. Et puis les russes ont aussi perdus la guerre en Afghanistan.

    Cordialement,

    Ousmane T.

    • OUSMANE

      Poutine veut que la Russie retrouve la place de l’ancienne URSS…
      On en voit plusieurs manifestations: L’invasion de la Crimée indépendante depuis 1991, l’attaque contre l’Ukraine dans le Donbass, le soutien à la Biélorussie dirigée par un dictateur , l’intervention en Syrie pour maintenir un autre dictateur face à son peuple etc..
      Je ne crois pas au financement par un opérateur privé de toutes ces actions.
      L’état Russe finance tout ,pourquoi nie t-elle que Wagner c’est l’état Russe ?
      Sans doute à cause de son fauteuil à l’ONU
      Elle va opérer au Nigéria, dans le Sahel, en RAC , en Libye … contre des forces terroristes sans doute djihadistes qui pourraient bien se ressembler comme cela à été le cas en Afghanistan
      Et en Afghanistan les forces Russes ont du plier bagage battues
      Qui trop embrasse mal étreint…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here