Les humeurs de Facoh : La politique de l’héritage du père

10

Le Mali, quoique vieux pays n’en demeure pas moins englué dans des habitudes négatives qui naturellement ne font pas honneur à ses cadres. Si dans les villages, l’héritage paternel est sain car acquis à la sueur du front, on ne peut pas en dire autant de celui des grandes villes, notamment du legs des fonctionnaires dont la plupart furent d’ailleurs recrutés par la voie du clientélisme. On a l’impression que les hauts cadres de ce pays, convaincus de la médiocrité de leurs rejetons en dépit des moyens déployés pour les parfaire, cherchent non seulement à bien vivre eux-mêmes mais également restent soucieux de l’avenir de ceux-ci ; tout cela aux dépens des finances publiques, le pépère indélicat n’ayant disposé d’aucun patrimoine digne de ce nom.

Les constitutions de ce pays, 1962, 1974 et 1992 ne donnent pourtant la liberté à aucun chef de l’Etat de s’enrichir illicitement des richesses nationales et de se constituer un patrimoine financier et économique pouvant être transmis de quelque manière à des descendants. Mais la mauvaise habitude fut prise au fil des régimes politiques de laisser quelque chose aux enfants comme on le dit dans la rue, sans songer que par cette expression on les discrédite plus ou moins mais que dalle. Le procédé consiste par diverses voies bien huilées à voler l’Etat pour compter dans la bonne société du moment et assurer un avenir moins brumeux à ses descendants.

Sous la Ière République (1960-1968) les cadres avaient la trouille de mettre la main aux richesses nationales parce que l’Etat, à cette époque, avait un sens et un poids par rapport à aujourd’hui où selon le mot de J. Renan, cela ressemble plus à une machine à écraser le citoyen qu’à lui rendre service. Les fonctionnaires de l’Etat du Mali ont commencé à s’enrichir de l’appareil étatique à partir du règne de l’UDPM (1974-1991) et cela est allé crescendo jusqu’à nos jours.

L’imagerie populaire pose que sous l’US-RDA, le fonctionnaire avait peur de voler l’Etat, sous l’UDPM, il avait honte de le faire et à l’ère démocratique, ni l’un ni l’autre. Les dignitaires de ce régime, en donnant le mauvais exemple par ses milliardaires de l’avant-saison ne purent rien contre la tendance à mettre de côté pour les enfants paresseux et inutiles alors qu’eux-mêmes dans une vie antérieure avaient lavé le chien pour avoir à manger.

Les partis politiques, volontairement ou involontairement, responsables de cette dérive catastrophique qui les disqualifie et les fait descendre de la classe des intellectuels à celle des lettrés moyens, gardent le profil bas devant leur propre monstruosité. Si on est encore épargné des prétentions ridicules des fils de chef d’Etat de succéder à leur père dans la fonction présidentielle  comme récemment au Sénégal et au Tchad, la tentation de s’enrichir dans la suite du géniteur président continue de faire des ravages chez nous. Le romancier russe Maxime Gorki dans «  La mère » parlait de ces fils de riches politiques en termes de rats des assemblées bourgeoises au service du tsarisme. Mais ainsi que chacun peut s’en rendre compte, ça fatigue le pays, ça l’appauvrit, ce qui n’empêche nullement ces héritiers de la saison insurrectionnelle de danser avec leurs filles au son d’un blues de Léo Ferré, « C’est extra », que son auteur déclinait au bas des reins.

 

Facoh Donki Diarra

(écrivain Konibabougou)

 

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. LES SOUMIS DE L ISLAM SONT DANS UNE PAIX RELATIVE JUSQU AU JOUR OU ILS METTENT EN QUESTION L ESCLAVAGE!

    LE RESTE CE SONT LES ISLAMISEURS ACTIFS QUE SONT LES DJIHADISTES, L ISLAM N EST JAMAIS VENU NUL PART AVEC LA PAIX!
    🙂
    ”LA PAIX EN ISLAM EST CONDITIONNEE AU DEBILISME VOLONTAIRE ET A L ESCLAVAGE CHOISI”
    🙂

  2. UN MUSULMAN A UN POSTE ADMINISTRATIF OU POLITIQUE DOIT DEVENIR UN PRINCE OU CALIF IMMEDIATEMENT CAR IL A UN DON DE DIEU A DISTRIBUER AUX PROCHES!

    >LE NEGRE ISLAMISE’ NE VOLE PAS!
    >C EST ALLAH QUI DONNE AU NEGRE ISLAMISE’!
    >IL N YA PAS DE CORRUPTION, C EST LE DON D ALLAH AU NEGRE ISLAMISE’!
    🙂
    >IL PREND DES NON-MUSULMANS, SOUS FORME DE TAXES, D IMPOTS ET AUTRES CONTRIBUTIONS!
    >IL DISTRIBUE AUX IMAMS AUX CHERIFS ET AUX PRECHEURS AINSI QU A DES GRIOTS TOUS ABRAAMIQUES!
    🙂

    🙂 UN MUSULMAN A UN POSTE ADMINISTRATIF OU POLITIQUE DOIT DEVENIR UN PRINCE OU CALIF IMMEDIATEMENT CAR IL A UN DON DE DIEU A DISTRIBUER AUX PROCHES! 🙂

  3. Sangare Djeli tu as ecrit: Ce n’est ni la corruption,ni l’enrichissement illicite qui empêchent un pays de se développer. Tu es veritabelement une honte, et je me demande quel est ton QI et comment tu ne peux pas comprendre la verite simple, c’est triste et c’est dommage, mais tout ca pour proteger ton maitre AOK qui a cree les premiers fonctionnaires milliardaires au Mali. Honte a toi et honte a AOK et a cause de sa malgouvernance le Mali n’est jamais sorti du gouffre!

  4. Ce n’est ni la corruption,ni l’enrichissement illicite qui empêchent un pays de se développer.
    CES VICES RALENTISSENT LE DÉVELOPPEMENT DOMMAGEABLES POUR LES PAYS SOUS DÉVELOPPÉS.
    Mais ils ne constituent pas les causes du sous développement de nos pays.
    Faire de la lutte contre la corruption le noeud d’une politique pénalise fortement un pays.
    Les pays africains sont plus pénalisés par L’ABSENCE DE VISION POLITIQUE dans la conduite des affaires que par la corruption de ses classes politiques.
    RIEN QUE LA BALKANISATION DE L’AFRIQUE,ON A BEAU AVOIR LES HOMMES POLITIQUES LES PLUS HONNÊTES,LES FONCTIONNAIRES LES PLUS COMPÉTENTS,L’AFRIQUE RESTE SOUS DÉVELOPPÉE.
    Les hommes politiques panafricanistes sont de moins en moins sur la scène politique africaine.
    La politique autour des IDÉES promouvant L’UNITÉ AFRICAINE est abandonnée pour s’adapter aux souhaits des occidentaux qui véhiculent leurs pensées politiques au travers des institutions financières internationales.
    On nous incite à PRIVILÉGIER la bonne gouvernance sachant que la cause du sous développement est dans la BALKANISATION de l’Afrique.
    LE SALUT DU MALI EST DANS LA DÉFENSE ET LA CONCRÉTISATION DES GRANDES IDÉES QUI FAVORISENT L’UNITÉ AFRICAINE.
    Les premiers dirigeants de l’Afrique post indépendance avaient cette conviction que toute action de développement dans le cadre des frontières héritées de la colonisation est improductive.
    Nos problèmes d’aujourd’hui ne sont pas dû à la malhonnêteté des tenants du pouvoir,mais à L’ABSENCE de VISION POLITIQUE dans la conduite des affaires.
    LES HOMMES POLITIQUES ANIMÉS DE LA VISION POLITIQUE SONT NÉCESSAIREMENT DES PERSONNES HONNÊTES.
    La résurgence de la corruption,de l’enrichissement illicite signifie L’ABSENCE DE VISION POLITIQUE.
    Se focaliser sur les détails qui consistent à dire “la mauvaise habitude fut prise au fil des régimes politiques de laisser quelque chose aux enfants…”n’aide pas le pays.
    Mieux vaut dénoncer la mauvaise habitude qui consiste à abandonner les grandes IDÉES qui fondent la pratique politique au profit des comportements haineux déguisés dans la lutte contre la corruption.
    Des hommes politiques sont attaqués au lieu de critiquer leurs politiques.
    Une période,l’ère démocratique,est critiquée au lieu de critiquer les mandats des PRÉSIDENTS DE LA RÉPUBLIQUE permettant de corriger les insuffisances.
    La médiocrité a atteint son summum quand on va opposer une période celle de l’ère démocratique à celle de l’ère de la dictature militaire dévoilant la résurgence de la haine des thuriféraires de MOUSSA TRAORÉ sur la scène politique malienne empêchant de défendre les GRANDES IDÉES pour se focaliser sur des idioties telles L’ARMÉE MALIENNE a été détruite,on avait honte de voler qui n’apportent rien à l’épanouissement de la nation.
    Que des PARTIS POLITIQUES soient conscients que la politique dans le cadre des frontières héritées de la colonisation n’apportent rien au Mali,les comportements des maliens vont s’orienter à défendre la souveraineté du Mali qu’à passer son temps à dénigrer les hommes politiques.
    Des frères sont manipulés au Nord de notre pays pour aider le NÉOCOLON à s’installer expliquant L’INSÉCURITÉ EXPONENTIELLE depuis 2012 date des premières attaques contre notre pays.
    Au lieu de se focaliser sur la lutte contre la corruption,l’enrichissement illicite qui sont les effets néfastes du système politique adopté,on ferait mieux de brûler nos énergies dans la défense de la souveraineté du peuple.
    La source de nos problèmes n’est pas dans la mauvaise gestion des dirigeants politiques,mais dans la BALKANISATION de l’Afrique qui produit des dirigeants apatrides dédiés à servir le NÉOCOLON qui sont façonnés à maintenir les africains dans le SOUS DÉVELOPPEMEN.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Ca me surprend Sangare Djeli si tu as un cerveau ou de la boue a la place, comment tu peux ecrire des animosities de ce genre?

  5. Sous ATT première fille milliardaire de président, poulaillers transformés en écoles privées, Air cocaïne…
    savez les causes profondes de la rage d’Iyad Ag Ghaly ? Émissaire milliardaire d’ATT pour négocier la libération des otages occidentaux, après missions accomplies, il fut nommé consul en Arabie Saoudite. Quand ce pays l’expulse à cause de ses accointances avec les courants extrémistes, il atterrit à Bamako et cherche à rencontrer ATT. Trois mois d’attente, alors qu’avant, il n’avait même pas besoin de rendez-vous pour rencontrer ce dernier.
    Enfin, quand celui-ci accepte de le rencontrer, il le fait recevoir d’abord par un “esclave” du de la tribut Ag Ghaly et lui dit qu’il devait désormais passer par ce dernier pour le rencontrer. Suprême humiliation pour l’aristocrate, qui retourna à Kidal.
    Mais si ce n’était que ça. La cause qui avait amené ATT à le faire poireauter et à le faire passer sous les ordres de son “esclave” aurait été que ce dernier avait promis d’épouser la fille du président. Mais la fille du président ayant appris que celui qui voulait l’épouser avait déjà une épouse se serait r&tractée…
    Voilà donc “Ba Mali” entre les mains de ses enfants

  6. UN HOMME QUI S EST CONVERTI, ”CON-VERTUE” DANS LA CROYANTE DE L ETRANGER ETS UN CORROMPU. PARTONS DE ”CETTE CORRUPTION PRIMAIRE ” POUR EXPLIQUER D AUTRES CORRUPTIONS ET PHENOMENES NEPOTISTES-HEREDITAIRES.

    🙂 UN NEGRE ISLAMISE CHRISTIANISE< JUDEISE,ABRAMISE' TOUS CEUX QUI APPARTIENNENT A UNE ORGANISATION CENTRALISEE, QUELQUE SOIT SA NATURE, SI CETTE ORGANISATION A SA SOURCE ET REND COMPTE FINALE A L ETRANGER, SONT DES CORROMPUS, ET NATURELLEMENT CONTRIBUENT BENIGNEMENT OU TRES CONSCIENCIEUSEMENT AU NEPOTISME ET AUTRES FORMES DE CORRUPTION POUR LA SIMPLE RAISON QUE CES MEMES ORGANISATIONS N AIMENT PAS L INCONNUE ET PREFERENT SE BASCULER SUR UN MEMBRE DE LA FAMILLE DU ''CONVERTI-CORROMPU-PRIMAIRE-FILS-FILLE-RELATION'' C EST AINSI NOUS DEVENONS MUSULMANS NON? HERITAGE ET MEME OCCULTEMENT ''LES PARENTS ET MEME LES VOISINS N IRONT PAS AU PARADIS S ILS N ONT PAS ESSAYE DE CONVERTIR LEURS PROCHES OU VOISINS, CONTAMINER, PASSER LE VIRUS EBOLISLAMIQUE, CHRETIEN A L ATRE 🙂

  7. Retenons pour l’histoire que les Villas de la Secheresse sont nees sous General Mousse Traore (GMT) ainsi que le marche Or DE SABENA et aussi que les Premiers Fonctionnaires Milliardaires sont nes sous Alpha Omar Konare (AOK) et sous Boua le ventru IBK la SURFACTURATION est devenue le sport national le plus pratique depuis les ENGRAIS FRELATES, a AIR-FORCE-ONE-IBK, a l’ACHAT DU MATERIEL MILITAIRE, des AVIONS et HELICOPTERES MILITAIRES qui ne volent pas et jusqu’aux BLINDES EN CARTON! Depuis 1968 le Mali a ete gouverne par des apatrides, des faux jetons qui ont tue leur propre mere! Tous n’ont rien fait contre la grande corruption et l’injustice en un mot ont perpetue la mal gouvernance.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here