Urbi et Orbi : Le train tarde toujours à siffler…

0

Annoncé à grands renforts de publicité, le redémarrage tarde toujours à être effectif. L’on se souvient que l’actuel Premier ministre, alors simple ministre de l’Economie et des Finances, avait appelé, depuis Washington, le président de la République pour lui annoncer qu’il venait d’acquérir la somme devant servir à financer le redémarrage des chemins de fer du Mali. Tout le monde était content et joyeux. A commencer par le président de la République qui avait fait l’annonce triomphalement sur les ondes de l’Ortm. Le montant, l’on se souvient, approchait les 100 milliards de Fcfa. C’était à l’approche de l’élection présidentielle, il y a une année.

Au fait, allons demander au ministre des Transports et de la Mobilité.

Monsieur le ministre des Transports et de la Mobilité, pourquoi le redémarrage des Chemins de Fer n’arrive toujours pas à être une réalité, malgré les promesses faites au peuple ? Cette renaissance est-elle devenue le grand serpent de la mer dont tout le monde parle, mais que personne n’a jamais vu ? 

Primo, les Chemins de fer étaient en grève. Secundo, tu ne sais pas que le pays est en crise ?

Mais quand les Chemins de fer redémarrent-ils ? Pardi !

Bientôt, Inch allah, Monsieur le journaliste, Inch allah !

Monsieur le ministre dans un mois, deux mois, quatre mois …ou renvoyé sine die…

Du respect Monsieur le journaliste …du respect …

Vous voulez infliger le supplice de Tantale aux populations de Dio, Néguéla, Mahina et plusieurs autres localités riveraines des Chemins de fer pour qui le redémarrage des rails constituera une véritable renaissance, sans compter son impact sur l’économie, d’une manière générale ?

Du respect, monsieur le journaliste …

Vous voulez nous faire vivre dans un futur incertain en comptant sur notre faculté d’oubli ?

Patience, Monsieur le journaliste. Le train sifflera bientôt Inchallah, Inchallah !

P.S : les dialogues sont purement imaginaires.              

Boubacar Sidibé Junior

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here