Colonel Assimi Goïta au Togo : Tour d’horizon des questions d’intérêt commun

9
Le vice-président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a effectué les 28 et 29 décembre derniers, une visite de travail à Lomé au Togo. Cette visite intervient après celle du président Bah N’daw en mi-novembre dans le cadre d’une tournée sous-régionale qui l’avait conduit dans quatre pays dont le Togo.
Au cours de son séjour dans la capitale togolaise, le vice-président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a été reçu en audience par le président de la République togolaise. à cette occasion, Faure Gnassingbé a salué l’engagement de la Cedeao qui, sous le leadership de son président en exercice le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, a tenu plusieurs sommets extraordinaires et envoyé de multiples missions de médiation à Bamako. L’objectif étant le retour à l’ordre constitutionnel et une transition réussie au Mali, condition sine qua non du rétablissement de la paix et de la stabilité institutionnelle dans le pays.

Pour le président togolais, la grande fermeté de la Cedeao dans la condamnation de toutes les prises de pouvoir par des voies autres que celle des urnes et l’exigence d’une transmission du pouvoir aux civils repose sur les principes énoncés dans son Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance auxquels le Togo souscrit entièrement. Le dirigeant togolais a félicité le peuple malien pour le courage et la maturité dont il a fait preuve en s’appropriant les recommandations de l’organisation communautaire, notamment dans la Feuille de route de la Transition dont la mise en œuvre doit conduire à des élections libres et transparentes.

Faure Gnassingbé a également réaffirmé l’appui indéfectible du Togo au Groupe de soutien de la Transition au Mali (GST-Mali) initié par la Commission de l’Union africaine. De son côté, le colonel Assimi Goïta s’est réjoui de la solidarité manifestée par le Togo à l’endroit de notre pays depuis le début de la crise et a vivement remercié le chef de l’état togolais pour sa détermination et son engagement sans faille aux côtés du peuple malien.

Sur le plan international, les deux hautes personnalités ont longuement échangé sur les questions de paix et de sécurité dans la sous-région ouest-africaine notamment au Sahel. Ils ont réaffirmé leur convergence de vues tant sur la nécessité d’une coordination des différentes initiatives visant à lutter contre le terrorisme et l’extrémisme violent que sur l’importance de l’implication des acteurs locaux dans la recherche de solutions aux problèmes politiques et sécuritaires en Afrique de l’Ouest. Parlant de la lutte contre le terrorisme, le président togolais et le vice-président de la Transition ont condamné l’attaque terroriste qui a entraîné la mort, le 28 décembre dernier, de trois soldats français de l’opération Barkhane. Le colonel Assimi Goïta a regagné Bamako le mardi en début de soirée.

Dieudonné DIAMA

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Au lieu d’aller au Togo ou ailleurs pour se perdre en bla-bla inutiles, nos soi-disant “grands-militaires-sauveurs-du-mali”😂 devraient plutôt (ou devraient D’ABORD!) libérer Farabougou à 2 pas de Bamako, ou montrer leur courage😂 et leur “savoir faire militaire”😂 sur nos multiples zones DE COMBAT à seulement 1 heure d’helico de Bamako !!! 😎😎😎😎😎😎😎

    Mais là, curieusement, nos “grands sauveurs militaires de haut niveau”, ON NE LES A ENCORE JAMAIS VU 😎😎😎

    • Mais là, curieusement, nos “grands sauveurs militaires de haut niveau”, ON NE LES A ENCORE JAMAIS VU

      Salut NFP ! La colonelia a son agenda, qui est bien différent de celui du Mali. Alors les Farabougou et autres peuvent encore rester entre les mains ennemies…

      Pensées rebelles.

    • NPF

      LE TOGO EST LE SEUL PAYS A PRESQUE PAS APPLIQUE L EMBARGO

      LES RUSSES WAGNER SONT PASSE PAR CE PAYS POUR ACHEMINER DES ARMES CAR LE SENEGAL LA COTE D IVOIRE LA GUINNEEE L ALGERIE LE NIGER SONT SOUS LA COUPE DE LA FRANCE!!!!!!!!!!!!!!!

      LE PORT DE LOME EST STRATEGIQUE POUR NOUS NPF

  2. Quand on donne du miel à un âne, il refuse de manger de l’herbe et il en meurt; c’est dommage pour vous de junte, nous savons pas comment vous allez mettre en place les bonnes institutions de la quatrième République acceptées de tous les acteurs de ce pays? Seuls vous éléments de la junte ne voyez pas ce qui arrivera après cette phase transitoire, c’est dommage, aussi, il n’est pas sûr que vous remettiez ce pouvoir à la fin de ces huit mois. Ce qui reste certain, nous savons comment faire tomber un régime aujourd’hui surtout avec cette expérience du M5-RFP qui n’est pas dans votre camp de nos jours. Nous croyons que notre pays est parti pour une déstabilisation très lointaine, car nous irons de coup d’état à coup d’état pour plusieurs années encore.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here