Enrichissement illicite : la PCC porte plainte contre 8000 hauts fonctionnaires

1

La Plateforme de lutte contre la corruption et le chômage au Mali a déposé vendredi à la cour d’appel de Bamako une plainte de protestation et dénonciation de l’enrichissement illicite.  

Dans son discours, le président de la Plateforme, le professeur Clément Dembélé, a indiqué que la loi portant prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali, adoptée par l’Assemblée nationale, en sa séance plénière du 16 mars 2014, reste sans effet. C’est pourquoi, il a  interpellé le procureur général, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, le chef du gouvernement et le président de la République, de ne «ménager aucun effort» pour l’application de cette loi n°2014-015 du 27 mai 2014.

Tout en demandant la fin de l’enrichissement illicite, le Pr. Clément Dembélé invite les 8000 hauts fonctionnaires maliens à déclarer leurs biens. «Toute personne assujettie à la déclaration de biens qui refuse ou s’abstient de se libérer de cette obligation s’expose aux sanctions prévues à l’article 35», a-t-il rappelé.

Abou Ouattara

Stagiaire  

Source: Le Wagadu

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Vivement la declaration des biens en commencant par le President de la Republique ensuite le Premier Ministre et les membres de son gouvernement et jusqu’au dernier focntionnaire de l’Etat Malien!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here