La justice saisit : Pour utilisation de faux bulletins de salaire dans l’armée

0

La délinquance financière continue de plus belle son petit bonhomme de chemin dans notre pays. Aucun secteur n’est épargné y compris la grande muette. Face à une situation inédite au niveau du traitement des salaires et assimilés, une dénonciation en bonne et due forme a été faite au niveau de la justice.

L’atteinte du bout du tunnel dans le cadre de la lutte contre la corruption et la délinquance financière n’est pas pour demain au Mali. Chaque jour apporte son lot de dossiers dans le cadre de la malversation qui concerne aussi bien les services publics que privés. L’armée est concernée dans ce papier. Pour des raisons évidentes d’efficacité dans la lutte contre la défense du pays, toutes les armées s’accordent sur la nécessité du silence dans la gestion de la chose militaire. Depuis longtemps des signalements liés à des problèmes de bulletins de paie, de primes non versées ou amputés d’une partie non négligeable seraient pratique courante au sein de l’armée. C’est pourquoi, l’AMLCDF qui a été contactée par certains militaires, qui lui ont mis à disposition leurs bulletins de salaire. Et l’analyse de ces bulletins fait apparaitre des bizarreries au niveau des rubriques ‘’fonction’’ et ‘’autres primes’’. Les différences vont de 15 000 F CFA à 90 000 F CFA et de 2 500  F CFA à 97 105 F CFA. Face à cette situation écœurante, la structure conduite par le président Moussa Ousmane Touré a, dans une correspondance en date du 12 mai 2020, fait une dénonciation auprès du Procureur Mahamadou Kassogué avec ampliation au Vérificateur Général.

Oumar Baba TRAORE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here