Dans la perspective électorale du 29 juillet : Les Ministres et les Directeurs nationaux contraints de déclarer leurs patrimoines

6

Dans la perspective du prochain scrutin présidentiel, prévu pour le 29 juin  2018, le Chef du Gouvernement, Soumeylou Boubèye Maïga,  instruit tous les ministres, Directeurs nationaux, Gouverneurs de Régions, Préfets et Sous-préfets de Cercles de déclarer  obligatoirement leurs patrimoines.

 C’est connu, le premier tour de l’élection présidentielle est fixé au 29 juin prochain. Dans cette optique, le Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga oblige tous les Gouvernants de procéder à la déclaration de leurs biens. Selon une source spécialisée, le PM multiplie les actions pour séduire l’électorat. En effet, à travers une lettre circulaire signée, le mardi 12 juin 2018, à l‘adresse de tous les Ministres de la République, le PM Soumeylou Boubèye Maïga leur instruit à déclarer leurs patrimoines, au plus tard le 1er juillet 2018. C’est idem aux Chefs de services nationaux, Directeurs Généraux et leurs Adjoints, aux Gouverneurs de Régions et Préfets. Cette décision, selon des sources concordantes, s’inscrit dans le cadre des campagnes électorales en faveur du Président IBK, candidat à sa propre succession. Donc, le but initial  est de mieux sensibiliser l’opinion publique nationale en cette période de campagnes électorales en s’illustrant dans  sa lutte contre la corruption. Pour atteindre les objectifs visés, il est envisagé d’organiser occasionnellement des cérémonies grandioses pour agrémenter les campagnes  électorales pour magnifier la décision du PM, Soumeylou Boubèye Maïga, auprès de l’électorat potentiel.

Amaye Maki

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. On n’a pas oublié le problème l’arrêt le weekend des véhicules officielles, c’est n’a pris que 2 mois !
    Donc , campagne politique c’est du poudre dans les yeux !

  2. A quoi sert cette déclaration de patrimoine? Des dossiers de détournements multiples et de sommes faramineuses sont sur la table et dans les tiroirs d’IBK et de ses hommes, sans suite depuis toujours. Les hommes et les femmes ont détourné des milliards dans le denier public et ces affaires restent sans suite depuis plus de deux décennies. Le Mali s’appelle un pays qui soutient fortement les détournements sans vergogne, c’est dommage de voir ce PM qui joue encore le cinéma dont le casting fait rire le citoyen lambda. Comment les dirigeants d’un pays peuvent-ils être comme ceux du Mali en supportant de toute leur force les vols en bandes organisées, les tricheries sans honte, les gabegies sans conscience, les mensonges face au peuple en croyant que le peuple est amnésique et incapable de comprendre leur manigance sans limite et sans soucis, les dribles sans cessent entre les cadres et élites de ce pays, les comportements honteux et indignes, les actes éhontés et pleins d’ignominies. Nous sommes avec des extra-terrestres au pouvoir vivant depuis toujours avec un peuple conscient et docile, mais chaque bêtise à une fin, cette fin du cas malien est très proche, car un cyclone sans précédent s’annonce et rentrerait en action très prochainement. Ils sont cyniques, des sadiques narcissiques et qui se moquent de leur peuple depuis toujours.

  3. Article 57 : Avant d’entrer en fonction le Premier Ministre et les Ministres doivent remettre au
    Président de la Cour Suprême la déclaration écrite de leurs biens.
    Cette déclaration fait l’objet d’une mise à jour annuelle.
    Les dispositions de l’article 35 ci-dessus sont applicables aux membres du Gouvernement.’

    Qu’Il est comique, l’expert auto proclame en securite.

  4. En 5 ans ibkalamité ne l’a pas fait, ne nous cassez pas les tympans avec des infos qui n’en sont pas! Juste pour se donner un semblant de sérieux!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here