Distribution des cartes d’électeurs : Plus de 20 sous-commissions mobilisées en Commune I

2

La distribution des cartes d’électeurs, débutée le 7 mars sur l’ensemble du territoire, se poursuit jusqu’au 27 mars. En Commune I du district de Bamako, 23 sous-commissions sont déployées entre 9 centres.

Des dispositions sont prises pour la bonne marche des distributions des cartes d’électeurs en Commune I.

Les différentes sous-commissions, constituées des représentants de l’administration et des partis politiques, travaillent dans les centres de 8h à 18 h pour que tous les citoyens puissent récupérer leur carte électorale. Et le processus se passe bien. D’après Fatoumata Oumar Keita, administratrice de la sous-commission 16 “toute personne qui passe pour le retrait de sa carte est bien accueillie dans la joie et est servi sans encombre”.

Si tout est prêt pour le bon déroulement de la distribution des cartes d’électeurs, cependant l’affluence dans ces différents centres n’est pas la même. Dans certains centres, les électeurs viennent en compte-goutte pour récupérer leur carte témoigne Binta N’Pène Sidibé présidente de la sous-commission 18 de la Commune I. Le nombre de cartes retirées dans leur centre est de nombre de 161.

Par contre aux dires de Mourkerou Mallé administratrice de la sous-commission 17 “maintenant, il y a assez d’affluence par rapport au premier jour”. Son centre a remis 348 cartes d’électeurs à ce jour. Dans le centre 16 de Korofina, de samedi au mercredi, le nombre de cartes d’électeurs qui ont été retirées s’élèvent à 304.

Nonobstant les dispositifs mis en place, ces centres rencontrent la même difficulté lors des retraits des cartes. Beaucoup d’électeurs au retrait de leurs cartes d’électeur veulent retirer aussi celles d’autres personnes. Ce qui “n’est pas permis”, précise Fatoumata Oumar Keita, membre de la sous-commission. “Certains font des scandales, même après explication. Ce qui nous cause assez d’ennuis. Alors que tous ceux qui n’ont pas pu retirer leur carte pourront toujours le faire le jour du vote dans leur bureau respectif “, explique-t-elle.

Djénébou Kané

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here