Dr. Boubou Cissé lors de la conférence régionale de l’URD à Mopti : «J’ai choisi l’URD, car c’est un parti d’ouverture et de rassemblement…»

7

La Salle Sory Bamba de Mopti a servi de cadre, le samedi 7 août 2021, à la tenue de la 8ème conférence régionale de l’Union Pour la République et la Démocratie (URD) à Mopti. Au cours des travaux de cette conférence, le président de fédération régionale de l’URD à Mopti, Amadou Cissé, a informé les uns et les autres de l’adhésion de plusieurs personnes à l’URD dont l’ancien Premier ministre, Dr. Boubou Cissé. Ce dernier a expliqué les raisons de son adhésion à l’URD, le parti de Feu Soumaïla Cissé. « J’ai choisi l’URD car c’est un parti d’ouverture et de rassemblement, où se retrouvent des militants venus d’horizons politiques divers », a souligné Dr. Boubou Cissé.

C’est dans une salle pleine comme un œuf que les travaux de la conférence régionale de l’URD se sont tenus. Lesdits travaux étaient présidés par le 1er vice-président de l’URD, Pr. Salikou Sanogo, en présence des autres cadres, militants, sympathisants du parti et des nouveaux adhérents au parti URD, en l’occurrence l’ex- Premier ministre, Dr. Boubou Cissé. Après les mots de bienvenue du secrétaire général de la section URD de Mopti, Garba Samassekou, le président de fédération régionale de l’URD à Mopti, Amadou Cissé, a fait savoir que la présente conférence se tient dans un contexte particulier marqué par une crise sécuritaire et des conflits intercommunautaires qui ont endeuillé des communautés. Selon lui, cette crise a fortement atteint tous les segments de la vie politique, économique, sociale et culturelle de la région de Mopti. «Du fait des menaces de mort, des assassinats ciblés de responsables politiques, administratifs et de dignitaires locaux, du saccages et incendies d’habitations et divers biens matériels, les populations de la région vivent un véritable cauchemar. Le nombre de réfugiés intérieurs croît de façon exponentielle », a déploré Amadou Cissé. Selon lui, depuis la création de l’URD en 2003, la région de Mopti a toujours été un bastion électoral du parti. Avant de signaler que les résultats des différentes élections communales, de cercle, de régions, législatives et présidentielles l’attestent vivement. « Je ne saurai terminer sans féliciter très sincèrement toutes celles et tous ceux qui ont choisi d’élargir par leur adhésion, la grande famille URD. Je sais que les adhésions dans la région ont été très nombreuses. Parmi celles-ci, il y’a une qui a attiré l’attention de nombreux Maliens. Merci Monsieur le PM Dr. Boubou CISSE d’avoir choisi le parti de ta famille l’Union pour la République et la Démocratie (URD). Bienvenue chez toi, camarade secrétaire aux questions économiques et financières de la section URD de Djenné. Au nom de la fédération régionale de Mopti et au mien propre, je te souhaite la bienvenue dans la grande famille URD », a-t-il dit.

«Les textes du parti encadrent parfaitement la procédure de désignation du candidat aux élections présidentielles »

A sa suite, le 1er  vice-président de l’URD, Pr. Salikou Sanogo a indiqué que la conférence régionale de Mopti intervient après celles de Bamako, Ségou, Koulikoro, Kayes et Sikasso. Elle a lieu, dit-il, comme les autres dans un but bien précis de remobilisation des militants de l’URD. « Au-delà, dans l’animation de notre parti, la conférence régionale est une instance de coordination et de concertation entre les sections d’une même région administrative ou les sections du District de Bamako. La conférence régionale fait ressortir l’état du parti, les préoccupations des populations et les perspectives dans la région », a-t-il dit. Selon lui, les conférences régionales en 2021 dans les différentes régions administratives du Mali sont tenues cette fois dans un contexte particulier. En effet, ajoute-t-il, il est annoncé par les autorités de la transition, qu’il sera engagé dans quelques mois, un vaste programme électoral. L’URD comme à son habitude, poursuit-il, sera au rendez-vous et pour cela compte plus que jamais sur ses militants à la base. « Nous devons montrer au monde avec une légitime fierté, la maturité de notre parti, son dynamisme, son ancrage dans le Mali profond, sa force d’attraction qui survivent à Soumaila Cissé, par des victoires éclatantes à tous les niveaux à l’issue de ces prochaines élections. Je me dois de vous dire qu’un débat anachronique s’est installé dans les réseaux sociaux et les journaux de la place autour de probables candidatures au sein de notre parti pour les prochaines élections présidentielles. Nous regrettons sincèrement les propos désobligeants dont certaines personnalités ont fait l’objet sur la base de simples insinuations et de procès d’intention en lien avec ce sujet. C’est l’occasion de vous informer qu’à l’URD, les textes du parti encadrent parfaitement la procédure de désignation du candidat aux élections présidentielles, et qu’à cet instant précis, ce processus n’a pas encore été enclenché. A son temps le Bureau Exécutif National prendra les dispositions à cet effet », a-t-il précisé. Enfin, Pr. Salikou Sanogo a appelé à la sauvegarde de l’unité et de la cohésion au sein du parti.

Prenant la parole aux noms des adhérents, l’ancien Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, a rendu un vibrant hommage à feu Soumaïla Cissé qui était le président-candidat de l’URD. Avant d’expliquer les raisons pour lesquelles il a choisi d’adhérer à l’URD. « Parmi les multiples raisons pour lesquelles j’ai choisi ce parti, voici les 3 plus importantes : Tout d’abord, sa philosophie et ses directives politiques s’accordent avec mes principes et mes convictions personnelles. Je suis un républicain et un démocrate convaincu, je ne pouvais aller que là où l’attachement à la République, au fonctionnement démocratique et à la tolérance ont toujours été affirmées avec force et sans renoncements. L’option d’un libéralisme économique teinté d’un engagement social fort font également partie de mes convictions », a déclaré Dr. Boubou Cissé. Deuxièmement, Dr. Boubou Cissé dit avoir adhéré à l’URD grâce à des hommes et des femmes dont il est proche. « A commencer par son fondateur, en qui je me retrouve. Pour beaucoup d’entre nous, et pour moi en particulier, Soumaïla Cissé a été un modèle. Il m’a soutenu, m’a conseillé, m’a grondé parfois, mais toujours avec bienveillance. Devant vous, chers camarades, je veux témoigner ma reconnaissance. Il y a également dans ma famille des membres fondateurs, des militants de la première heure et des soutiens qui ont entretenu ma familiarité et mon lien avec l’URD, concrétisés par la main que vous m’avez tendue à Djenné », a souligné Boubou Cissé. Et d’ajouter ceci : « Enfin, j’ai choisi l’URD car c’est un parti d’ouverture et de rassemblement, où se retrouvent des militants venus d’horizons politiques divers. Or, je suis convaincu que la réponse aux énormes défis auxquels nous faisons face se trouve dans l’engagement politique pour porter des valeurs et des idées dans le cadre d’un collectif d’hommes et de femmes déterminé à rassembler les Maliens autour d’une vision commune. Voilà pourquoi j’ai choisi l’URD, ma famille politique, ma famille tout court », a conclu Dr. Boubou Cissé.

Aguibou Sogodogo, envoyé spécial à Mopti

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Boubou est un ethnocentrique. Il faut l’élire comme président si vous souhaitez voir ce qui reste du pays partir en lambeaux

  2. La majorité de maliens n’ont aucune confiance en Dr Boubou..vu son gâchis financier pendant son temps au ministère des finances, notamment les 90 + milliards de l’argent de nos impôts et taxes bousillés dans l’élection 2018 pour réélire IBK…..
    Ce monsieur prend les maliens pour des cons ou quoi?

  3. Ouais c’est ça! C’est plutôt pour sauver ses couil… Boubou veut simplement devenir député pour éviter la prison et il sait très bien qu’il ne sera pas le candidat de l’URD.

    • Tu as raison il veut eviter la prison mais ce sera tres difficle pour le Boubou de Boua le ventru IBK car il etait le Premier Ministre et le Ministre de l’Economie et des Finances. Boubou le grand voleur et le grand corrompu!

  4. Oui l’URD st un parti d’ouverture et de rassemblement, mais pas un parti de corrompus, de nepotistes de voleurs et de charognards comme toi Boubou.

Répondre à Kinguiranke Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here