Dr Hamadoun Touré, candidat à l’élection présidentielle : « Je promets que je n’irai pas me faire soigner à l’extérieur et mes enfants et petits-enfants feront leurs études au Mali… »

10
Le Malien Hamadoun Touré, ancien secrétaire général de l'UIT, est en lice pour l'élection présidentielle de 2018.
Le Malien Hamadoun Touré, ancien secrétaire général de l'UIT, est en lice pour l'élection présidentielle de 2018. © PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP

C’est du moins une déclaration faite à notre micro par Dr Hamadoun Touré, candidat de l’Alliance Kayira à l’élection présidentielle de juillet prochain en marge de la conférence de presse que les signataires de la Conventions des Bâtisseurs ont animé le vendredi 8 juin dernier. Tout comme lui, d’autres signataires ont donné les raisons de leur adhésion à cette coalition. Lisez plutôt!

«Nous avons appelé cette convention les Bâtisseurs parce que nous voulons contribuer positivement au développement de notre pays. Nous ne sommes pas là pour critiquer qui que ce soit. Ce groupe est présent pour proposer des solutions aux problèmes des Maliens. C’est pourquoi, nous ne rentrons pas dans des débats de très bas niveau. Nous allons nous adresser aux Maliens et parler des questions essentielles qui sont la sécurité, l’éducation, la santé, la justice sociale et l’arrêt de la corruption dans ce pays. Nous allons travailler sur ces questions afin de développer ce pays et rendre la fierté aux Maliens. La gouvernance et la justice sociale seront le fondement de notre développement. C’est pourquoi, nous nous sommes réunis au sein de cette coalition. Je m’engage à éradiquer la corruption dans ce pays et je vous promets que je n’irai pas me faire soigner à l’extérieur du Mali et mes enfants et petits-enfants feront leurs études au Mali » , a promis Dr Hamadoun Touré. Le secrétaire général de la CODEM, s’est au nom de Housseyni Amion Guindo, membre de cette coalition, prononcé sur les raisons de son adhésion.

« Nous sommes là parce que quand on nous a dit que les Bâtisseurs étaient nés, nous ne pouvions qu’accourir tellement que nous avons soif d’hommes qui peuvent et qui doivent bâtir ce pays. Voilà pourquoi, nous n’avons pas hésité un instant. Notre place est du côté des Bâtisseurs. Nous avons été critiqués pour notre dernière démission. C’est une démission volontairement consentie, réfléchie et assumée. Nous l’assumons parce que nous pensons que quand il s’agit du Mali, de son honneur et de son avenir, nous ne pouvons pas prendre un morceau pour un sacrifice et dire que nous ne partons pas aux élections. Nous voulons aller avec nos frères Bâtisseurs, nous promettons de tout faire pour que la coalition des Bâtisseurs gagne », a déclaré Allassane Abba, secrétaire général de la Codem, au nom de Housseyni Amion Guindo.

L’ancien ministre Me Mountaga Tall qui est également membre de cette coalition s’est aussi prononcé.

« Nous venons d’horizons divers, nous avons des parcours différents mais nous avons un dénominateur commun : le Mali que nous voulons servir. C’est pour cette raison que nous avons pris des décisions majeures et importantes et que nous nous sommes mis ensemble pour rendre possible et inéluctable l’alternance et le changement au Mali. Après le rassemblement, nous avons décidé de renoncer si nécessaire à nos ambitions, à nos candidatures pour faire gagner le Mali d’abord », a indiqué Me Mountaga Tall. Modibo Sidibé, candidat du Nouveau Pole Politique (NPP) et membre de cette coalition ira dans le même sens.

« Nous avons toujours dit qu’il faut que les républicains, les patriotes, les démocrates, tous ceux qui ont plus d’ambitions que ce soit personnel ou pour le Mali, se rencontrent pour aider notre peuple à redresser la tête, à se reconstruire, à se rebâtir. Voilà un maître mot que les FARE et le NPP n’ont pas cessé d’avancer. Donc aujourd’hui, nous avons trouvé là des compagnons avec lesquels nous allons bâtir », a déclaré Modibo Sidibé. Moussa Sinko Coulibaly de la Plateforme pour le Changement abondera aussi dans le même sens.

«Nous nous sommes engagés aux côtés des Bâtisseurs pour qu’ensemble, nous puissions travailler, mettre en commun nos programmes d’activités et de gouvernance afin de transformer ce pays. Le chemin est encore long. Si nous travaillons ensemble dur, la victoire sera au bout de l’effort. Donnons-nous rendez-vous le soir du 29 juillet pour fêter notre victoire », a indiqué Moussa Sinko Coulibaly. Tout comme les autres candidats, Abdoulaye Diarra, représentant de Moussa Mara, candidat du parti Yèlèma a donné les raisons de son adhésion à la Convention des Bâtisseurs.

« Comme le nom de notre parti Yèlèma l’indique en bambara, le changement, ce n’est pas du changement de façade mais de système en profondeur. Nous nous engageons pour cela. Raison pour laquelle, depuis qu’il a été dit qu’un regroupement va être constitué dénommé  les Bâtisseurs, nous n’avons pas hésité un instant. Les engagements qui sont dans la charte sont les mêmes qui ont été évoqués par notre candidat Moussa Mara dans sa déclaration », a laissé entendre Abdoulaye Diarra, 1er  vice-président du parti Yèlèma.

Rassemblés par Moussa Sékou Diaby

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

    • Ce message “Tes enfants ont tous fini leur etudent et travaillent deja auz USA au Canada et en Suisse de quoi parles tu ?” s’adresse au candidat Hamadoun Toure

  1. Mais qu’est-ce que Modibo Sidibé et Mountaga Tall veulent bâtir dans ce pays………… Ces gens ont eu suffisamment de temps pour bâtir le pays mais ils n’ont rien foutu…………. Et aujourd’hui ils viennent nous parler de changement……… peut-on changer avec des gars comme ca??????????????????

    • lastus, tu veux des problemes! Pour Mountaga Tall, participer a’ une election presidentielle est comme prendre des medicaments pour retrouver la bonne sante’! L’election presidentielle represente le medicament pour Mountaga!!!! de puis 28 ans il est candidat. A la prochaine election de 2023, il sera candidat!!!!
      Le cas Modibo est lie’ a’ la psychologie du pouvoir qu’il a exerce’ en tant que PM. Il connait tout ce petit monde. Il se croit meilleure qu’eux!!!
      Lastus qui est ton candidat? Please don’t tell me : THE CROOK FROM NIAFUNKE’!!!!
      Avec les agissements de RASBATH ET DRAMANE, IL EST EVIDENT QUE LA JEUNESSE AUSSI EST TRES PROBABLEMENT UNE DECEPTION!!!!
      IBK RESTE LA SOLUTION!!!
      LASTUS, LE ROI BITON VEUT RESOUDRE L’EQUATION SUIVANTE:
      1- Plusieurs blancs du nord disent qu’ils ne veulent plus de notre faso. ils veulent creer leur propre republique des…. DUNES!
      2- Quelques nordistes noirs…. bandits tiennent a’ gouverner notre faso ou a’ le bruler.
      QUE FAIRE DANS LA MESURE OU’ LE VILLAGE DE NIAFUNKE’ SE DIT PLUS GRAND QUE BAMAKO QU’IL TIENT A’ CONTROLER?????
      Tu repondras a’ ma question sans me qualifier de raciste et/ou d’ethnocentriste car je ne suis ni l’un ni l’autre!!!!! Je vous remercie d’avance!

  2. Oui mon très cher journaliste, Hamadoun TOURE est un très bon candidat, mais ses promesses ne seraient pas tenue, car il est entouré de rapaces voraces et sans aucune pitié pour le pauvre peuple malien, à ce titre, nous voyons pas il pourrait tenir ses promesses. Dès qu’il prendra le pouvoir, il serait comme IBK en partant et gesticulant çà et là en nommant des Ministres parfelus sans éthique et sans valeur, capables de vendre leur proches parents et amis pour amasser quelques sous (F CFA). Avec des hommes comme çà, nous ne savions pas comment Hamadoun pourrait émerger pour assurer la mise en œuvre de ses promesses, il est vrai que notre pays est tombé trop bas eu égard à sa gouvernance, mais il faut au moins quelques cadres conscients pour garantir la suite des promesses tenues, mais ce que nous voyons autour d’Hamadoun, c’est des personnes qui ne peuvent pas faire la rupture avec ce système IBK, ainsi nous reproduirons ce même système en aboutissant certainement un avatar de l’ancien système, c’est à dire une métamorphose avec des maux en exponentiels de l’ancien système, alors nous tomberons dans l’implosion totale du Mali, la somalisation de notre très cher pays. Si les hommes politiques ne comprennent pas çà et très rapidement nous tomberons dans une situation irréversible et cela très prochainement. Les maux qui doivent rapidement disparaitre sont le mensonge, la tricherie, le népotisme, la gabegie, le vol en bandes organisées, l’injustice, l’impunité, le favoritisme, la surfacturation des achats publics, la reconnaissance du mérite, l’égo, la jalousie et la méchanceté. trop fort des cadres du pays,

    • J’ai Toujours su que tu es le seul con de la famille!!!!
      On avait un TOURE president, ABOLILA KA DJAMANA MOUMAN TO!!!! ( tonton ATT, MOGO CHI MA ITOGO FO. RIRE!!!!!)
      Un autre Toure’ idiot qui se dit docteur, dit qu’il n’ira pas a’ l’etranger pour etre soigne’! NI IDARA O LA O KORO YE’ KO KOUNGOLO TI IBOLO!
      Que faire? MAMOUDOU Gassama est fier d’etre francais et le Roi Biton est tres fier d’etre Americain!!!!!!

  3. Si ce monsieur est élu, qu’est ce qu’il aura à ciré de cette promesse farfelu? IL va juste nous dire que la maladie qu’il a n’a pas de spécialiste au Mali. Aussi simple que cela. Tu fus fonctionnaire Internationale à l’ UIT, qu’as tu fait dans ta vile natale? Une école? Un centre de santé? Un forage pour donner de l’eau? Rien. Pourtant tu pouvais le faire avec tout l’argent que tu as pu gagner. Des moins que toi ont fait ce genre de réalisation chez eux. Toi tu va juste accompagner les candidats. A défaut de leur avoir fait des réalisations, les paisibles citoyen vont manger un peu de ton argent.

  4. Merci WSR….
    Le Mali, un pays ou on travaille a construire plus de mosquées que d’écoles.
    La religion musulmane n’enrichis que l’Arabie Saoudite.
    Elle garde les noirs africains en esclaves et mendiants.
    Une religion n’a jamais développé un pays.
    Pauvres Maliens, ouvrez les yeux.
    La Chine n’a pas eu besoin d’un envoyé de Dieu pour passe du stade
    de pays pauvre et arriéré en 1960 a celui de pays puissant et civilise de nos jours.
    Elle continue son ascension par une Bonne gouvernance en tendant la main a l’Afrique.
    Chers Maliens,seuls les études et le dur labeur payent.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here