Élections législatives dans la circonscription électorale du cercle de Kati : Visite de courtoisie de Seydou Oumar Traoré et ses colistiers dans les communes de Kalifabougou, Tiédougou-Torodo, N’Tjiba et Daban

0

En prélude aux élections législatives dont le 1er tour se tiendra le 29 mars prochain, les candidats de l’alliance PS Yelen Kura-PACP-MPM-MPR-UFD-CNAS-Faso Yéré-FARE An Ka Wuli, ont entrepris une visite de prise de contact dans les communes de Kalifabougou, Tiédougou-Torodo, N’Tjiba et Daban dans le cercle de Kati.

L’objectif de cette visite était de présenter les sept candidats de l’alliance PS Yelen Kura-PACP-MPM-MPR-UFD-CNAS-Faso Yéré- FARE An Ka Wuli aux notabilités des communes de Kalifabougou, Tiédougou-Torodo, N’Tjiba et Daban dans le cercle de Kati. C’était également une façon pour les candidats de se confier aux autorités coutumières et de demander leurs bénédictions.

Dans chacune des localités citées, les candidats ont échangé avec les autorités coutumières qui affirment être très honorées par la démarche des sept candidats aux élections législatives de mars-avril. Les chefs de village étaient d’autant plus heureux que Seydou Oumar Traoré du PS Yelen Kura, un des fils du terroir, se trouvait parmi les candidats. C’est pourquoi, ils ont formulé des bénédictions pour les candidats de cette alliance.

En retour, les candidats n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction. Ils se disent réjouis de l’accueil réservé par la population. Seydou Oumar Traoré, porte-parole de l’alliance électorale, affirme avoir de très bonnes impressions après cette visite d’une journée dans les localités citées plus haut. Il dit être satisfait non seulement de la détermination de la population mais aussi du soutien réaffirmé par les autorités coutumières à l’alliance PS Yelen Kura-PACP-MPM-MPR-UFD-CNAS-Faso Yéré-FARE An Ka Wuli.

« C’est un ressortissant réconforté et très satisfait des populations qui reconnaissent des bienfaits que nous avons menés dans la zone », a déclaré Seydou Oumar Traoré, porte-parole de l’alliance électorale. Il a indiqué que son but n’est pas politique mais plutôt social. C’est dans ce cadre que la délégation a procédé au coup d’envoi de la 2e édition de la Coupe Faso Niéta, une compétition que Seydou Oumar Traoré organise entre les jeunes de la localité de Daban.

À l’adresse de la population, le candidat Seydou Oumar Traoré estime qu’un député ne doit pas avoir un mandat impératif. Il a indiqué que « la démocratie malienne est sur la tête ». « La population est dans le désarroi total parce que toutes les promesses de développement n’ont jamais été tenues », a-t-il précisé. Selon lui, seuls les députés qui se démarqueront des clivages politiques (opposition/majorité) peuvent véritablement faire fléchir la gouvernance. « Notre gouvernance est unilatérale, dit-il. C’est une élite politique qui bénéficie des retombées de l’Etat ».

Selon le porte-parole des candidats, il faut renverser cette tendance en donnant à l’Assemblée nationale tout son sens. Il souhaite que les prochains députés soient les plus proches du peuple, qui puissent réclamer à l’Etat une bonne gouvernance.

Il faut rappeler que les candidats de l’alliance sont : Niankoro Yeah Samaké du PACP, Seydou Oumar Traoré du PS Yelen kura, Mamoutou Dolo de l’UFD, Salimata Kamissoko de CNAS Faso Hèrè, Aminata Coulibaly du MPR, N’Jita Dème des FARE An Ka Wuli et enfin Moussa Coulibaly du MPM.

Abdrahamane SISSOKO

De retour à Bamako

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here