Enlèvement de Soumaïla Cissé : Le RDS demande la délibération immédiate

0

Cela fait bientôt 2 semaines que le Chef de file de l’opposition et président de l’URD a été enlevé par des hommes lourdement armés sur le trajet Saraféré-Koumaïra, cercle Niafunké. Le RDS s’est dit éploré par cet acte posé contre le Chef de file l’opposition jeudi.

 

Dans la main de ses ravisseurs depuis le 25 mars dernier, des voix se lèvent parmi la classe politique pour demander la libération immédiate du président de l’URD, Soumaïla Cissé. “Les Maliens, toutes tendances confondues, sont éplorés par cet acte posé contre cet homme par des musulmans”, s’est indigné le président du parti politique Rassemblement pour le développement et la Solidarité (RDS), Pr. Younouss Hamèye Dicko, jeudi devant la presse au siège du parti à Sébénikoro Dramanebougou. Et d’ajouter “nous, musulmans ne comprenons pas d’être victimes innocentes et expiatoires d’autres musulmans ou même d’autres croyants”.

Le chef de file de l’opposition, enlevé sur le trajet Saraféré-Koumaïra par des hommes armés, était en compagne dans sa circonscription électorale à Niafunké où il était candidat aux législatives de 2020.

Dans la déclaration lue par son président, le RDS condamne avec “la dernière énergie l’enlèvement brutal de l’honorable Soumaïla Cissé et l’agression contre sa délégation ayant entrainé mort d’homme”.

Devant le vice-président de l’URD, Pr. Salikou Sanogo et la famille Cissé, représentée par la sœur de l’honorable, Kadidia Cissé, le RDS, par la voix de son président, a présenté ses condoléances attristées à la famille de la victime et souhaité prompt rétablissement aux blessées.

Le Pr. Younouss Hamèye Dicko a, ensuite, demandé aux ravisseurs, au nom Allahoul Bâqi et son prophète Mouhammad (PSL), la libération de l’honorable Soumaïla Cissé.

Le RDS a salué la création de la cellule de crise pour la libération de l’honorable Soumaïla Cissé. Il a engagé l’Etat à tout mettre en œuvre pour sa libération. Tous de blanc vêtu pour la circonstance, le comité exécutif du RDS a observé une minute de prière pour tous qui ont été enlevés sur le territoire du Mali.

Les 5 compagnons de l’honorable Soumaïla Cissé (Housseini N’douré, assistant de Soumaïla Cissé, Boubacar Sada Sissoko, cameraman, Abdramane Traoré dit Vieux Mahalmadane, Kola Badara le chauffeur et Yacouba Cissé) ont été libérés dans la nuit du jeudi 2 au vendredi 3 avril.

A ce jour, le Chef de file de l’opposition reste le seul aux mains de ses ravisseurs.

 

Kadiatou Mouyi Doumbia

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here