Espoir Mali Koura : EMK demande à tous les Maliens de sortir le 10 juillet 2020 pour mettre fin au règne d’IBK et de son régime oligarchique

1

Le mouvement Espoir Mali Koura (EMK), Père Fondateur du mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP), a tenu une Conférence de Presse express, à son siège sise Magnambougou, le 04 juillet 2020, pour rassurer le peuple malien des rumeurs de fissure qui existerait au sein du M5-RFP, due à la non signature du mémorandum du 1er juillet 2020, porté à la connaissance du peuple malien, lors du Point de Presse, au siège de la CMAS. la Conférence animée par Pr IkassaMaiga, Pr Clément Dembélé, Général Moussa Sinko Coulibaly, Dr Boubacar Diakité et Maimouna Diallo, en présence du Coordinateur du EMK, M. Cheick Oumar Cissoko et de beaucoup de leurs membres ont rassuré le peuple malien par voie de presse, “qu’il n’y a aucune fissure au sein du M5-RFP” et demande à tout le peuple malien de sortir massivement le vendredi 10 juillet 2020 sur le Boulevard de l’Indépendance pour mettre fin au règne d’IBK et de son régime oligarchique.

Une Conférence de Presse rassurante et mobilisatrice

A tour de rôle, les animateurs ont pris la parole pour éclairer la lanterne sur la position du mouvement Espoir Mali Koura (EMK) par rapport au M5-RFP.

Pr Clément Dembélé, “Il n’y a aucune fissure au sein du M5-RFP…”

D’après le Pr Clément Dembélé : ‘Il n’y a aucune fissure au sein du M5-RFP pour la simple raison que, EMK est le Père Fondateur du M5-RFP. L’initiative de ce grand mouvement qui milite aujourd’hui pour la démission du Président IBK et de son régime est venue d’EMK et c’est plu tard que les autres mouvements se sont joints pour donner naissance au M5- RFP”.

Il a poursuivi en s’interrogeant : “Peut-on demander à un père de famille de quitter sa famille avant que l’objectif qu’il s’est fixé pour le bien-être et le bonheur de sa famille soit atteint ?

En réponse à cette question, il dira : « Nous resterons toujours au sein de cette famille que nous avons fondée et structurée dans le cadre de la franchise, de la sincérité et de la transparence envers le peuple malien ».

Général Moussa Sinko Coulibaly, ” La famille M5- RFP est plus que jamais soudée et unie…”

Le Général Moussa Sinko Coulibaly dans son intervention a plus que rassuré. « Nous sommes là aujourd’hui pour affirmer notre unité au sein du M5- RFP.

EMK en tant que Père Fondateur du M5- RFP ne s’est jamais posé la question, « si la lutte doit continuer ou elle ne doit pas continuer ».

Nous avons pris l’engagement avec l’ensemble de tous les maliens de tout bord, sans exception, pour être tous ensemble jusqu’à ce qu’on obtient le changement. Et ce changement n’est autre chose que mettre fin à ce déficit de gouvernance et nous pensons que ce changement de gouvernance, cette révolution du changement de mentalité, passe par un certaine nombre d’étapes. La première étape est de mettre fin au règne d’IBK et de son régime.

La famille M5- RFP est plus que jamais soudée et plus que jamais unie dans l’atteinte de l’objectif qui est le Mali “Koura ».

 Pr IkassaMaiga, « Ce qui nous réunit ici aujourd’hui, est suffisamment clair… »

Pr IkassaMaiga va au-delà-même du regroupement M5-RFP : « Ce qui nous réunit ici aujourd’hui, est suffisamment clair. Nous sommes plus que déterminés à atteindre notre objectif ultime, qui est la refondation du Mali. L’espoir d’un Mali nouveau. Un Mali “Koura”. Je pense que nous sommes plus que convaincus aujourd’hui que c’est à l’ordre du jour. Et c’est possible. Nous sommes très sûrs que nous atteindrons notre objectif final. C’est de redonner le Mali aux Maliens. Parce que le Mali se trouve aujourd’hui entre les mains des prédateurs, entre les mains d’une oligarchie clanique qui n’a autre souci que de se jouer des Maliens ».

Il a poursuivi en ces termes : « Les organisations Sous régionales, africaines et internationales nous ont entrepris de toute part. Mais aussi et surtout, les Chefs d’Etat qui appellent directement notre premier responsable, Cheick Oumar Cissoko. Ce dernier a été sous le coup de pressions énormes ici, pour lâcher-prise. Mais nous avons dit non !

Finalement, nous avons compris que, c’est des habitudes pour dire qu’on fait pour la forme. Parce que beaucoup de Chefs d’Etat se voient à travers la personne d’IBK. Et se disent : « Si cela se passe ainsi au Mali, cela donnerait des idées à d’autres peuples… »

Le Mémorandum du 1er juillet 2020

“Le Mémorandum du 1er juillet 2020, n’est qu’un élément de langage…”

A la question de savoir : Pourquoi l’EMK n’a pas signé le Mémorandum du 1er juillet 2020 ?

PrIkassaMaiga a répondu : « Le Mémorandum du 1er juillet 2020, n’est qu’un élément de langage pour répondre aux préoccupation verbale de l’Imam Mahmoud Dicko qui s’est vu assailli par des pressions venues de toutes part.

Le mémorandum n’est qu”un document, un support pour harmoniser les différents points de vue…… ».

 Il explique : « Beaucoup n’avaient pas compris le fond de notre combat. Mais nous avons pris le temps de leur expliquer. Ils sont venus avec moult propositions. Mais celles qui ont été les plus explicites ont été formulées à travers la personne de l’Imam Mahmoud Dicko, qui est venu expressément, pour la première fois rencontrer le Directoire de M5- RFP qui a dit : « J’ai des problèmes. J’ai des soucis. Je n’arrive pas à dormir. Je suis appelé de partout et je reçois des visites de partout. Alors, voilà des propositions. Je les mets à votre disposition et je vous demande de regarder de près, qu’est-ce que nous pouvons en faire ».

Donc, nous avons pris le temps d’y réfléchir. Parce qu’il s’agit de voir comment poursuivre la lutte. Nous, à EMK, nous avons apporté notre part de solution en termes d’idées, de perspectives de cette lutte. Nous avons toujours été clairs et nets : « Faire démissionner par des voies démocratiques, mais de façon déterminée, le Président IBK et son régime et ouvrir une transition avec toutes les forces maliennes. C’est clair et net. Cela veut dire que les organes de cette transition, nous les installerons ensemble. Nous ouvrirons la voie à une concertation nationale qui nous permettra de faire l’état de la nation, dégager une feuille de route et les organes de transition vont mettre en œuvre. Et au bout, nous aurons un Mali nouveau, un Mali refondé. Voilà notre proposition et c’est sans IBK.

Appel à la mobilisation pour le 10 juillet 2020

Après avoir rassuré le peuple malien, tous ensemble, ils ont appelé à une grande mobilisation pour le vendredi 10 juillet 2020sur le Boulevard de l’Indépendance afin de mettre fin au règne d’IBK et de son régime oligarchique.

Pépin Narcisse LOTI

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Des rêveurs on verra le vendredi , chaque fois des déclarations spectaculaires rien de concret qui vivra verra , on attend le vendredi, des aigris qui ont eu à piller la république se retrouvent aujourd’hui pour nous raconter des balivernes, Dieu ne dort pas et vous allez voir.Sinko général de circonstance combien avez volé au moment t de la transition ? C’est pas toi qui à organiser les élections de 2013 étant ministre de l’administration territoriale ? On connaît des bien volés et tu seras jugé , ça sera l’arroseur arrosé . Cheick Oumar Sissoko , le gueulard tu as dilapidé les fonds de tout un projet on t’attend, l’indigne Choguel combien avez volé à l’AMRTP tu as fait 6 mois à toucher deux salaires on t’attend aussi ne vous trompez pas la justice a vos dossiers , des apatrides .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here